Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Romanini, Giovanni

Romanini, Giovanni

  • 8860
  • Romanini
  • Giovanni
  • le 27/12/1945 (ITALIE)
  • le 20/03/2020
  • http://www.giovanniromanini.eu

Sa biographie

Giovanni Romanini débute sa carrière dans l’animation (il collabore entre autres à la réalisation de la série télé 'Carosello').
Il aborde la bande dessinée dans la fin des années 60 suite à sa rencontre avec Magnus. Ayant assimilé le style de celui-ci, il alterne avec Magnus au dessin de Kriminal , puis Diabolik, tous les deux scénarisés par Max Bunker. Il poursuivra aussi la série Alan Ford après le départ de Magnus et prolongera souvent les séries de celui-ci bien après son départ ou assistant Magnus sur l’encrage de ses œuvres.
Romanini contribuera aussi au lancement de fumetti neri comme Wallestein, Ulula (paru dans la série Satires chez Elvifrance), Bionika (dans la série Les Drôlesses chez Elvifrance), Pornstars (chez Dynamite) et Lady Domina (inédit en français) Il travaille aussi avec éditeurs hors-Italie. Il créé avec Lucio Filippucci, une série basée sur la Cicciolina, star du X devenue sénatrice au parlement italien.
Sa dernière collaboration avec Magnus fût la réalisation d’un épisode du western Tex, “La valle del terrore”, publié dans le n° special "Texone" de Bonelli, episode pratiquement dessiné à quatre mains.
Il dessine pour le magazine Topolino (le journal de Mickey italien) où il illustres les aventures de Daffy Duck, et fini par rejoindre le studio bonnelli où il travail sur la série Martin Mystère.
Il décède le 20 mars 2020 d’une crise cardiaque à Bologne, la ville qui l’a vu naitre.

Giovanni Romanini débute sa carrière dans l’animation (il collabore entre autres à la réalisation de la série télé 'Carosello').
Il aborde la bande dessinée dans la fin des années 60 suite à sa rencontre avec Magnus. Ayant assimilé le style de celui-ci, il alterne avec Magnus au dessin de Kriminal , puis Diabolik, tous les deux scénarisés par Max Bunker. Il poursuivra aussi la série Alan Ford après le départ de Magnus et prolongera souvent les séries de celui-ci bien après son départ ou assistant Magnus sur l’encrage de ses œuvres.
Romanini contribuera aussi au lancement de fumetti neri comme Wallestein, Ulula (paru dans la série Satires chez Elvifrance), Bionika (dans la série Les Drôlesses chez Elvifrance), Pornstars (chez Dynamite) et Lady Domina (inédit en français) Il travaille aussi avec éditeurs hors-Italie. Il créé avec Lucio Filippucci, une série basée sur la Cicciolina, star du X devenue sénatrice au parlement italien.
Sa dernière collaboration avec Magnus fût la réalisation d’un épisode du western Tex, “La valle del terrore”, publié dans le n° special "Texone" de Bonelli, episode pratiquement dessiné à quatre mains.
Il dessine pour le magazine Topolino (le journal de Mickey italien) où il illustres les aventures de Daffy Duck, et fini par rejoindre le studio bonnelli où il travail sur la série Martin Mystère.
Il décède le 20 mars 2020 d’une crise cardiaque à Bologne, la ville qui l’a vu naitre.

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Aventures de Cicciolina (Les) 1988
Compagnia della forca (La) 1993 1994
Dodo (Leroi) 1991
Drôlesses (Les) 1985 1991  
Kriminal (Mondadori) 2015
Meufs (Les) (Novel Press) 1991
Pornostar 2019  
Redoutable (Elvifrance) 1990 1991  
Satires (Elvifrance) 1982 1985  
Secrets de femmes (Novel Press) 1991
Spéciaux E F (Les) 1982
Série blanche (Elvifrance) 1988 1991  
Série Orange (Elvifrance) 1991
Série Rose (Elvifrance) 1991