Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Seron, Pierre

  • 886
  • Seron
  • Pierre
  • le 09/02/1942 (BELGIQUE)
  • le 24/05/2017

Sa biographie

Né le 9 février 1942 à Chénée, Pierre Seron suit les cours de beaux-arts de Saint-Luc à Liège et sera un temps décorateur au Grand Bazar de cette ville, avant de devenir successivement assistant-décoriste de Dino Attanasio ("Signor Spaghetti", "Modeste et Pompon") et Mittéï ("Indésirable Désiré", "Ric Hochet"). Sous le pseudonyme de Foal, il collabore aussi à la "Prudence Petitpas" de Maurice Maréchal. Une fois rodé, il se présente à SPIROU où il lance en 1967 sa propre série, "Les Petits Hommes", dans un style très influencé par Franquin. Son style se personnalise graduellement et il entreprendra d'écrire seul les scénarios de ses récits à partir des années 80, après avoir bénéficié dans ce domaine de la collaboration du journaliste Albert Desprechins, puis de Mittéï (sous le pseudonyme Hao). Dessinateur particulièrement productif, il se glisse à PIF-GADGET où il anime de 1973 à 1976 "La Famille Foal" sous le masque de Foal; une série dont deux albums sortiront ultérieurement chez Soleil-Productions dans une version rebaptisée "La Famille Martin". Soucieux de se diversifier, il s'allie au scénariste Stephen Desberg pour proposer dans SPIROU à partir de 1978 les aventures des "Centaures Aurore et Ulysse", qui obtiendront un honnête succès d'estime en albums chez Dupuis d'abord, puis chez Soleil Production, mais l'exigence du grand public se porte essentiellement sur ses "Petits Hommes" qui poursuivent imperturbablement leur carrière en exploitant tous les thèmes et genres où l'on peut confronter le monde des "grands" et celui des "petits". D'album en album, Seron se livre par ailleurs à des débauches d'effets graphiques ou de mises en pages, ainsi qu'à des innovations ingénieuses, comme "La Planète Ranxérox" à tenir dans un sens très particulier pour le lire, voire "Le Trou blanc" qui alterne astucieusement personnages coloriés et délavés. Il est d'ailleurs le seul auteur moderne de chez Dupuis qui ait un jour imaginé de proposer une histoire en 49 planches pour une formule d'albums standards limitée à 48 pages. Sa propension à la SF l'amène parfois à concrétiser un sens artististique joyeusement délirant, mais la technique actuelle d'impression n'est pas encore toujours capable de le suivre !
En 1999, il lance « Les Petites Femmes » aux éditions Joker, une série de six albums coquins. Et en 2011, il publie le quarante-quatrième et ultime épisode des « Petits Hommes », Eslapion 3, aux éditions Clair de lune, avec lequel il tire sa révérence de la profession dans un sous-titre nostalgique : « Je suis venu vous dire que nous partons… ». Il meurt le 24 mai 2017 à l’âge de 75 ans.

Texte © Dupuis

Né le 9 février 1942 à Chénée, Pierre Seron suit les cours de beaux-arts de Saint-Luc à Liège et sera un temps décorateur au Grand Bazar de cette ville, avant de devenir successivement assistant-décoriste de Dino Attanasio ("Signor Spaghetti", "Modeste et Pompon") et Mittéï ("Indésirable Désiré", "Ric Hochet"). Sous le pseudonyme de Foal, il collabore aussi à la "Prudence Petitpas" de Maurice Maréchal. Une fois rodé, il se présente à SPIROU où il lance en 1967 sa propre série, "Les Petits Hommes", dans un style très influencé par Franquin. Son style se personnalise graduellement et il entreprendra d'écrire seul les scénarios de ses récits à partir des années 80, après avoir bénéficié dans ce domaine de la collaboration du journaliste Albert Desprechins, puis de Mittéï (sous le pseudonyme Hao). Dessinateur particulièrement productif, il se glisse à PIF-GADGET où il anime de 1973 à 1976 "La Famille Foal" sous le masque de Foal; une série dont deux albums sortiront ultérieurement chez Soleil-Productions dans une version rebaptisée "La Famille Martin". Soucieux de se diversifier, il s'allie au scénariste Stephen Desberg pour proposer dans SPIROU à partir de 1978 les aventures des "Centaures Aurore et Ulysse", qui obtiendront un honnête succès d'estime en albums chez Dupuis d'abord, puis chez Soleil Production, mais l'exigence du grand public se porte essentiellement sur ses "Petits Hommes" qui poursuivent imperturbablement leur carrière en exploitant tous les thèmes et genres où l'on peut confronter le monde des "grands" et celui des "petits". D'album en album, Seron se livre par ailleurs à des débauches d'effets graphiques ou de mises en pages, ainsi qu'à des innovations ingénieuses, comme "La Planète Ranxérox" à tenir dans un sens très particulier pour le lire, voire "Le Trou blanc" […]

Sa Bibliographie