Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mutti, Andrea

  • 8161
  • Mutti
  • Andrea
  • le 05/03/1973 (ITALIE)
  • Red 

Son actu

Marvel Zombies (Marvel Select) -3- Opération antidote

A paraître le 28/06/2017
  • Panini Comics
  • Marvel Select
  • 06/2017
  • 978-2-8094-6429-0
  • 256

Sa biographie

Né en 1973 en Italie. S’il est titulaire d’un diplôme de géomètre, ce n’est pourtant pas la voie qu’il suivra. Au cours de ses études supérieures, il fréquente pendant trois ans les cours de l’école de la bande dessinée de Brescia, dirigée par l’auteur argentin, Rubén Sosa. À dix-huit ans, avec un groupe d’amis, il crée la série de super-héros « DNAction » pour l’éditeur milanais Xenia. Mutti réalise ensuite des histoires d’horreur pour le magazine mensuel Demon Story publié par Fenix, et crée pour le même label la série SF « Hell’s Patrol ». Il dessine ensuite deux épisodes de la série SF « Hammer » et un épisode de « Lazarus Ledd », pour l’éditeur Star Comics. En 1993, il intègre le staff de « Nathan Never », série populaire des éditions Sergio Bonelli, où il reste jusqu’en 2000 et où il dessine une douzaine d’aventures du héros. Illustrateur pour la plupart des maisons d’éditions italiennes, il débarque en 2001 sur le marché français avec un thriller, « Break Point », suivi par « Les Brumes hurlantes » chez Albin Michel. Il dessine ensuite « Arrivederci amore ciao » pour les éditions Glénat, d’après le best-seller de Massimo Carlotto. Il signe chez le même éditeur pour deux nouvelles séries, « Section financière » et « SAS ». Il crée, avec Alex Crippa et Angelo Buassacchini, la série « Nero » publiée chez Casterman. Les éditions Soleil le contactent pour la série « Le Syndrome de Caïn » et « Réminiscences » (à paraître). Il signe le tome 2 de « Vasco Comics » pour les éditions Panini Comics, et une longue nouvelle graphique pour la major Vertigo : « The Executor ». En 2010, les éditions Dargaud publient « Remind » écrit par Alcante. Il alterne son travail dans la bande dessinée avec celui d’illustrateur et de designer : il réalise la scénographie de la vidéo musicale « Altre forme di vita », du groupe rock Bluvertigo, qui remporte un MTV Music Awards. Il mène son aventure BD avec d’excellents amis et de remarquables collaborateurs, comme Angelo Bussacchini (coloriste-dessinateur-encreur), Luca Malisan (coloriste-dessinateur-encreur-visualiseur), Dimitri « Fogo » Fogolin (coloriste-graphic designer-visualiseur) et Silvia Corbetta (encreuse-dessinatrice). Andrea Mutti vit à Brescia en compagnie de sa femme et de ses enfants.

Texte © Dargaud

Né en 1973 en Italie. S’il est titulaire d’un diplôme de géomètre, ce n’est pourtant pas la voie qu’il suivra. Au cours de ses études supérieures, il fréquente pendant trois ans les cours de l’école de la bande dessinée de Brescia, dirigée par l’auteur argentin, Rubén Sosa. À dix-huit ans, avec un groupe d’amis, il crée la série de super-héros « DNAction » pour l’éditeur milanais Xenia. Mutti réalise ensuite des histoires d’horreur pour le magazine mensuel Demon Story publié par Fenix, et crée pour le même label la série SF « Hell’s Patrol ». Il dessine ensuite deux épisodes de la série SF « Hammer » et un épisode de « Lazarus Ledd », pour l’éditeur Star Comics. En 1993, il intègre le staff de « Nathan Never », série populaire des éditions Sergio Bonelli, où il reste jusqu’en 2000 et où il dessine une douzaine d’aventures du héros. Illustrateur pour la plupart des maisons d’éditions italiennes, il débarque en 2001 sur le marché français avec un thriller, « Break Point », suivi par « Les Brumes hurlantes » chez Albin Michel. Il dessine ensuite « Arrivederci amore ciao » pour les éditions Glénat, d’après le best-seller de Massimo Carlotto. Il signe chez le même éditeur pour deux nouvelles séries, « Section financière » et « SAS ». Il crée, avec Alex Crippa et Angelo Buassacchini, la série « Nero » publiée chez Casterman. Les éditions Soleil le contactent pour la série « Le Syndrome de Caïn » et « Réminiscences » (à paraître). Il signe le tome 2 de « Vasco Comics » pour les éditions Panini Comics, et une longue nouvelle graphique pour la major Vertigo : « The Executor ». En 2010, les éditions Dargaud publient « Remind » écrit par Alcante. Il alterne son travail dans la bande dessinée avec celui d’illustrateur et de designer : il réalise la scénographie de la vidéo musicale « Altre forme di vita », du groupe rock Bluvertigo, qui remporte un MTV Music […]

Sa Bibliographie