Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Igarashi, Yumiko

Igarashi, Yumiko

Sa biographie

Yumiko Igarashi a commencé sa carrière en 1968 alors qu’elle n’était encore que lycéenne. Originaire d’Hokkaido, l’île la plus au nord de l’archipel japonais, elle publie sa première histoire L’île au requin blanc, dans un numéro spécial de Ribon, le célèbre mensuel de manga pour jeunes filles du groupe Shueisha. Tout de suite après cette œuvre de jeunesse, elle est embauchée par le groupe Kodansha, pour qui elle dessine régulièrement dans Nakayoshi, le magazine pour pré-adolescentes du groupe. C’est dans ce magazine qu’elle dessine pour la première fois, en 1975, le personnage de Candy, dont le scénario est confié à Kyoko Mizuki. Le succès est immédiat et phénoménal. Une génération entière de jeunes filles se reconnait dans la jeune Candy, qui affronte bravement son destin de jeune orpheline à la recherche de son “prince de la Colline”. Les poupées Candy se vendent à plus de 2 millions d’exemplaires chaque année, un record pour le Japon de l’époque. Elle est lauréate du 1er “Prix Manga de Kodansha”, créé pour l’occasion en 1977. Suivront d’autres succès dans la veine “kawaii”, comme Mayme et Georgie, mais également dans des genres variés (manga historiques, comédies, mystères et œuvres pour “femmes averties”) encore complètement méconnus en Occident. Yumiko Igarashi fêtera en 2013 le 45e anniversaire de ses débuts. Entourée de ses nombreux chats, de son perroquet facétieux et de ses poissons exotiques, elle est retournée à sa planche à dessin et prépare une nouvelle fresque historique dont l’héroïne aura bien entendu des milliers d’étoiles dans ses grands yeux clairs. Une affaire à suivre...

Texte © Manga News

Yumiko Igarashi a commencé sa carrière en 1968 alors qu’elle n’était encore que lycéenne. Originaire d’Hokkaido, l’île la plus au nord de l’archipel japonais, elle publie sa première histoire L’île au requin blanc, dans un numéro spécial de Ribon, le célèbre mensuel de manga pour jeunes filles du groupe Shueisha. Tout de suite après cette œuvre de jeunesse, elle est embauchée par le groupe Kodansha, pour qui elle dessine régulièrement dans Nakayoshi, le magazine pour pré-adolescentes du groupe. C’est dans ce magazine qu’elle dessine pour la première fois, en 1975, le personnage de Candy, dont le scénario est confié à Kyoko Mizuki. Le succès est immédiat et phénoménal. Une génération entière de jeunes filles se reconnait dans la jeune Candy, qui affronte bravement son destin de jeune orpheline à la recherche de son “prince de la Colline”. Les poupées Candy se vendent à plus de 2 millions d’exemplaires chaque année, un record pour le Japon de l’époque. Elle est lauréate du 1er “Prix Manga de Kodansha”, créé pour l’occasion en 1977. Suivront d’autres succès dans la veine “kawaii”, comme Mayme et Georgie, mais également dans des genres variés (manga historiques, comédies, mystères et œuvres pour “femmes averties”) encore complètement méconnus en Occident. Yumiko Igarashi fêtera en 2013 le 45e anniversaire de ses débuts. Entourée de ses nombreux chats, de son perroquet facétieux et de ses poissons exotiques, elle est retournée à sa planche à dessin et prépare une nouvelle fresque historique dont l’héroïne aura bien entendu des milliers d’étoiles dans ses grands yeux clairs. Une affaire à suivre...

Texte © Manga News

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Anne 2007  
Anne - La Maison aux pignons verts 2018  
Candy Candy 1993 1994
Candy Candy (Téléguide) 1977
Croque-pockle 2007  
Georgie 2006 2007
Heidi (Igarashi) 2010  
Joséphine impératrice 2013 2014
Lady Georgie (édition deluxe) 2016
Madame Bovary 2013  
Mayme angel 2006 2007  
Roméo & Juliette (Igarashi) 2013