Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Chakir, Jean

  • 7524
  • Chakir
  • Jean
  • le 01/01/1936 (FRANCE)

Sa biographie

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Né à Paris en 1936, Jean CHAKIR débute à 15 ans dans les magazines publiés par la Bonne Presse au début des années 50. Il livre des cartoons puis se tourne vers la BD en 1953 dans “Bernadette” et surtout “Bayard” où il crée TACOTAC puis SABOUM. On le rencontre aussi chez Fleurus dans Fripounet , Ames-Vaillantes et Cœurs-Vaillants de 1952 à la fin des années 80. Présent à “Pilote” dès ses premiers numéros il y crée Séraphin contre Angelure et collabore aux pages d’actualité. Il signe l’Insulaire dans “Tintin”, Héroïco et les Dogs Boys dans “Pif Gadget”, etc. Il abandonne la BD en 1983, année où il devient coordinateur de l’atelier de la section Arts graphiques de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angoulême. Retraité depuis 1994, il travaille sur une BD personnelle encore inédite qui compte plus de mille pages.

Texte © Glénat

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Né à Paris en 1936, Jean CHAKIR débute à 15 ans dans les magazines publiés par la Bonne Presse au début des années 50. Il livre des cartoons puis se tourne vers la BD en 1953 dans “Bernadette” et surtout “Bayard” où il crée TACOTAC puis SABOUM. On le rencontre aussi chez Fleurus dans Fripounet , Ames-Vaillantes et Cœurs-Vaillants de 1952 à la fin des années 80. Présent à “Pilote” dès ses premiers numéros il y crée Séraphin contre Angelure et collabore aux pages d’actualité. Il signe l’Insulaire dans “Tintin”, Héroïco et les Dogs Boys dans “Pif Gadget”, etc. Il abandonne la BD en 1983, année où il devient coordinateur de l’atelier de la section Arts graphiques de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angoulême. Retraité depuis 1994, il travaille sur une BD personnelle encore inédite qui compte plus de mille pages.

Texte © Glénat

Sa Bibliographie