Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kojima, Goseki

Kojima, Goseki

  • 7482
  • Kojima
  • Goseki
  • le 03/11/1928 (JAPON)
  • le 05/01/2000

Sa biographie

Né à Yokka-ichi (préfecture de Mie). Connu également sous le pseudonyme de Sakae Suwa, il débute en 1950 comme auteur de kami-shibaï. L’un des maîtres du genre, Kenjiro Okouchi, a une influence notable sur son oeuvre. Le jeune dessinateur progresse de jour en jour, ce qui suscite l’étonnement teinté d’admiration de ses collègues artistes. Il s’épanouit notamment dans les registres du fantastique et des récits pour filles. Le kami-shibaï déclinant, il se tourne vers l’e-monogatari (contes illustrés). Après la publication, en 1955, de Ninjutsu Jirai nari (La magie des mines ninja), dans le magazine Taiyo Shonen de Myogi-Shuppan-sha, il dessine principalement pour la revue Omoshiro bukku de Shuei-sha. C’est en 1957 qu’il fait ses premiers pas de mangaka avec Kagero Sappo (Tuer comme l’Éphémère), chez Hibari-shobo, qui deviendra l’un de ses éditeurs attitrés. Il a pour particularité de ne pas utiliser de plume, mais uniquement des pinceaux. Ses œuvres historiques pour filles – déjà son genre de prédilection du temps de sa période kami-shibaï – étaient très appréciées. À partir de 1964, il rejoint Akame Production, fondée par Sampei Shirato, dont il devient l’un des collaborateurs. Il participe ainsi aux premiers chapitres de Kamui den (La légende de Kamui, traduit en France chez Kana). Shirato lui enseigne une façon bien particulière d’agencer les cases pour donner une impression de mouvement, technique qu’il continuera à développer dans ses ouvrages ultérieurs. Parmi ses oeuvres principales, citons Kozure Okami (Lone wolf and cub), série entamée en janvier 1970, avec Kazuo Koike au scénario.

Texte © Manga News

Né à Yokka-ichi (préfecture de Mie). Connu également sous le pseudonyme de Sakae Suwa, il débute en 1950 comme auteur de kami-shibaï. L’un des maîtres du genre, Kenjiro Okouchi, a une influence notable sur son oeuvre. Le jeune dessinateur progresse de jour en jour, ce qui suscite l’étonnement teinté d’admiration de ses collègues artistes. Il s’épanouit notamment dans les registres du fantastique et des récits pour filles. Le kami-shibaï déclinant, il se tourne vers l’e-monogatari (contes illustrés). Après la publication, en 1955, de Ninjutsu Jirai nari (La magie des mines ninja), dans le magazine Taiyo Shonen de Myogi-Shuppan-sha, il dessine principalement pour la revue Omoshiro bukku de Shuei-sha. C’est en 1957 qu’il fait ses premiers pas de mangaka avec Kagero Sappo (Tuer comme l’Éphémère), chez Hibari-shobo, qui deviendra l’un de ses éditeurs attitrés. Il a pour particularité de ne pas utiliser de plume, mais uniquement des pinceaux. Ses œuvres historiques pour filles – déjà son genre de prédilection du temps de sa période kami-shibaï – étaient très appréciées. À partir de 1964, il rejoint Akame Production, fondée par Sampei Shirato, dont il devient l’un des collaborateurs. Il participe ainsi aux premiers chapitres de Kamui den (La légende de Kamui, traduit en France chez Kana). Shirato lui enseigne une façon bien particulière d’agencer les cases pour donner une impression de mouvement, technique qu’il continuera à développer dans ses ouvrages ultérieurs. Parmi ses oeuvres principales, citons Kozure Okami (Lone wolf and cub), série entamée en janvier 1970, avec Kazuo Koike au scénario.

Texte © Manga News

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Lone Wolf & Cub 2003 2010
Lone Wolf & Cub (en allemand) 2005 2008
Lone Wolf and Cub (1987) 1987 2000
Lone Wolf and Cub (2000) 2000 2018
Path of the Assassin (2006) 2006 2009
Autres collaborations de à Rôle
Daredevils (The) (Marvel U.K - 1983) 1983 Autres
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(DOC) Etudes et essais divers 2017