Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Battaglia, Dino

Battaglia, Dino

  • 686
  • Battaglia
  • Dino
  • le 01/08/1923 (ITALIE)
  • le 04/10/1983

Sa biographie

Dino Battaglia (né le 1er août 1923 à Venise et mort le 4 octobre 1983 à Milan) est un auteur de bande dessinée italien. S’étant avant tout consacré aux adaptations d’œuvres littéraires (Poe, Rabelais, Stevenson, des contes, etc.), Battaglia a marqué, à partir de la fin des années 1970, nombre de dessinateurs italiens et français par sa capacité, dans ses travaux ambitieux, à rendre à merveille les atmosphères via un dessin précis et vaporeux tout en étant en permanence expérimental, des couleurs délicates, une mise en page inventive. Auteur d’une œuvre quantitativement imposante et très variée au-delà de ces célèbres adaptations (des hagiographies, des ouvrages didactiques, des séries de genres), il « figure parmi les artistes les plus importants de la bande dessinée transalpine ». Battaglia publie des bandes dessinées dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans le magazine Albo Uragano, Asso di picche, qu’il fonde avec d’autres dessinateurs. Ses premières publications (comme Jungleman, qu’il crée en 1948 et que reprend ensuite son ami Hugo Pratt) sont très marquées par l’influence de Milton Caniff). Dans les années 1950, il travaille pour L’Intrepido ou Il Vittorisio, et commence à trouver un style plus personnel. De 1950 à 1955, il dessine Pecos Bill sur des scénarios de Guido Martina, puis crée en 1955 El Kid, avec Giovanni Luigi Bonelli. À partir de 1962, il travaille au Corriere dei piccoli, dont il devient un des principaux illustrateurs. Il y crée entre 1964 et 1967 de nombreuses histoires, comme La Pista dei quattro, Cinque su Marte ou l’adaptation d’Ivanhoé de Walter Scott. Son entrée dans Linus, en 1968, marque un tournant dans son travail : ayant la possibilité de s’adresser uniquement aux adultes, Battaglia se tourne alors presque exclusivement vers les adaptations littéraires, « selon un mode narratif et graphique original, mêlant l’illustration et la bande dessinée », où l’expérimentation graphique et narrative est permanente. Ses premiers albums sont alors édités, à partir de 1972. Jusqu’à se mort, il adapte de nombreuses œuvres du patrimoine littéraire occidental, de Melville à Lovecraft en passant par Maupassant. Ces adaptations lui valent l’admiration de ses pairs et de la critique, en Italie comme en France. Parallèlement à cette veine d’inspiration littéraire, il écrit avec sa femme Laura des hagiographies catholiques publiées dans Il messagero dei ragazzi puis éditées en album par des éditeurs religieux, participe à des collections grands publics traduites dans plusieurs pays d’Europe, comme « Un Uomo et l’Avventura » (reprise par Dargaud et Mon journal), et à des ouvrages didactiques publiés d’abord en France comme L’Histoire de France en bande dessinée puis La Découverte du monde en bande dessinée.

Texte © Bande Dessinée Info

Dino Battaglia (né le 1er août 1923 à Venise et mort le 4 octobre 1983 à Milan) est un auteur de bande dessinée italien. S’étant avant tout consacré aux adaptations d’œuvres littéraires (Poe, Rabelais, Stevenson, des contes, etc.), Battaglia a marqué, à partir de la fin des années 1970, nombre de dessinateurs italiens et français par sa capacité, dans ses travaux ambitieux, à rendre à merveille les atmosphères via un dessin précis et vaporeux tout en étant en permanence expérimental, des couleurs délicates, une mise en page inventive. Auteur d’une œuvre quantitativement imposante et très variée au-delà de ces célèbres adaptations (des hagiographies, des ouvrages didactiques, des séries de genres), il « figure parmi les artistes les plus importants de la bande dessinée transalpine ». Battaglia publie des bandes dessinées dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans le magazine Albo Uragano, Asso di picche, qu’il fonde avec d’autres dessinateurs. Ses premières publications (comme Jungleman, qu’il crée en 1948 et que reprend ensuite son ami Hugo Pratt) sont très marquées par l’influence de Milton Caniff). Dans les années 1950, il travaille pour L’Intrepido ou Il Vittorisio, et commence à trouver un style plus personnel. De 1950 à 1955, il dessine Pecos Bill sur des scénarios de Guido Martina, puis crée en 1955 El Kid, avec Giovanni Luigi Bonelli. À partir de 1962, il travaille au Corriere dei piccoli, dont il devient un des principaux illustrateurs. Il y crée entre 1964 et 1967 de nombreuses histoires, comme La Pista dei quattro, Cinque su Marte ou l’adaptation d’Ivanhoé de Walter Scott. Son entrée dans Linus, en 1968, marque un tournant dans son travail : ayant la possibilité de s’adresser uniquement aux adultes, Battaglia se tourne alors presque exclusivement vers les adaptations littéraires, « selon un mode narratif et graphique original, mêlant l’illustration et la bande dessinée », où l’expérimentation graphique et narrative est permanente. Ses premiers albums sont […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Antonio e Francesco 2009  
Battaglia raconte Guy de Maupassant 1983 1984  
Casanova (Collectif) 1981  
Contes et Légendes (Battaglia) 1977 2007   
Contes et récits fantastiques 2003 2005  
Descoberta do Mundo (A) 1983 1984
Découverte du monde en bandes dessinées (La) 1979 1980
Enquêtes de l'inspecteur Coke (Les) 1999 2000  
Gargantua & Pantagruel 2001  
Gigante Egoista (Il) 2000  
Histoire de France en bandes dessinées 1978
Histoires extraordinaires 1993
Homme de la légion (L') 1978  
Homme de la Nouvelle-Angleterre (L') 1984  
Ivanhoé + La Flèche noire 1982  
Junglemen 1979
Moby Dick (Battaglia) 1986   
Rin Tin Tin & Rusty (2e série) 1971
Totentanz (Battaglia) 1993  
Vivants témoins 1976 1977
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Battaglia 2006 2012  
(DOC) Etudes et essais divers 2004