Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Ballester, Pierre

Ballester, Pierre

  • 62015
  • Ballester
  • Pierre
  • le 25/12/1959 (FRANCE)

Sa biographie

Pierre Ballester, né le 25 décembre 1959, est un journaliste sportif français. Son cheval de bataille est la lutte contre le dopage dans le milieu sportif. Correspondant permanent à Londres pour l'Agence France-Presse entre 1985 et 1987, Pierre Ballester entre au quotidien Le Sport en 1988, puis rejoint le journal L'Équipe, en qualité de Grand Reporter, de 1989 à 2001. Il couvre dix Tours de France et obtient le prix Antoine Blondin en 1994, récompensant le meilleur article de cyclisme. À partir de 1998, il se consacre principalement aux enquêtes sur le dopage. Ses articles dérangent au sein de la rédaction du quotidien sportif français. En 2001, il est le nègre de Willy Voet pour le livre Massacre à la chaîne (ed. Calmann-Lévy) qui révèle les dessous du cyclisme et déclenche une polémique. Puis celui de Bruno Roussel Tour de Vices (ed. Hachette Littératures), de Jérôme Chiotti De mon plein gré (ed. Calmann-Lévy) et de Philippe Boyer Champion, flic et voyou (Ed. La Martinière). L'ensemble lui permet d'avoir une lecture globale des coulisses du cyclisme. Il est licencié par son employeur, L'Équipe, pour s'être contenté d'un accord verbal pour coécrire De mon plein gré et d'avoir voulu mettre au jour les pratiques douteuses et conniventes de certains de ses confrères. Depuis, il donne des cours au Centre de Formation des Journalistes, a relancé le mensuel de la Fédération française de rugby, et continue à écrire sur le dopage. "L.A. Confidentiel" (ed. La Martinière), enquête très fouillée réalisée avec David Walsh sur le champion cycliste Lance Armstrong, est un succès de librairie, récompensé par le prix Gondecourt, en 2004. Une suite lui est donnée en 2006 sous le titre "L.A. Officiel". Il est également l'auteur de La France du rugby (2006, ed. Panama) qui est un tour de France du rugby amateur. Début 2012, il publie avec Marc Lièvremont Cadrages & débordements (La Martinière) dans lequel l'ancien sélectionneur du XV de France revient notamment sur le parcours accidenté des Bleus lors de la Coupe du monde 2011.

Texte © Wikipédia

Pierre Ballester, né le 25 décembre 1959, est un journaliste sportif français. Son cheval de bataille est la lutte contre le dopage dans le milieu sportif. Correspondant permanent à Londres pour l'Agence France-Presse entre 1985 et 1987, Pierre Ballester entre au quotidien Le Sport en 1988, puis rejoint le journal L'Équipe, en qualité de Grand Reporter, de 1989 à 2001. Il couvre dix Tours de France et obtient le prix Antoine Blondin en 1994, récompensant le meilleur article de cyclisme. À partir de 1998, il se consacre principalement aux enquêtes sur le dopage. Ses articles dérangent au sein de la rédaction du quotidien sportif français. En 2001, il est le nègre de Willy Voet pour le livre Massacre à la chaîne (ed. Calmann-Lévy) qui révèle les dessous du cyclisme et déclenche une polémique. Puis celui de Bruno Roussel Tour de Vices (ed. Hachette Littératures), de Jérôme Chiotti De mon plein gré (ed. Calmann-Lévy) et de Philippe Boyer Champion, flic et voyou (Ed. La Martinière). L'ensemble lui permet d'avoir une lecture globale des coulisses du cyclisme. Il est licencié par son employeur, L'Équipe, pour s'être contenté d'un accord verbal pour coécrire De mon plein gré et d'avoir voulu mettre au jour les pratiques douteuses et conniventes de certains de ses confrères. Depuis, il donne des cours au Centre de Formation des Journalistes, a relancé le mensuel de la Fédération française de rugby, et continue à écrire sur le dopage. "L.A. Confidentiel" (ed. La Martinière), enquête très fouillée réalisée avec David Walsh sur le champion cycliste Lance Armstrong, est un succès de librairie, récompensé par le prix Gondecourt, en 2004. Une suite lui est donnée en 2006 sous le titre "L.A. Officiel". Il est également l'auteur de La France du rugby (2006, ed. Panama) qui est un tour de France du rugby amateur. Début 2012, il publie avec Marc Lièvremont Cadrages & débordements (La Martinière) dans lequel l'ancien sélectionneur du XV de France revient notamment […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
A bout de bras - La folle saga des frères Acariès 2021