Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

De Spiegeleer, Chantal

De Spiegeleer, Chantal

  • 619
  • De Spiegeleer
  • Chantal
  • le 14/04/1957 (RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO)

Sa biographie

Chantal De spiegeleer est née Belge le 14/04/1957 à Kinshasa au Congo (RDC maintenant). Elle a appris la bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles. Son premier album est un ovni graphique : Mirabelle. Fascinée par les destins fracassés, elle invente un trait géométrique, qui secoue le classicisme de l’Ecole belge. Repérée par le Journal Tintin, elle débute en 1988 la série Madila, dont les personnages bousculent les rapports de force entre hommes et femmes, l’espace de quatre albums trop en avance sur leur temps. Après l’interruption de la série, Chantal De Spiegeleer délaisse la bande dessinée pour explorer la peinture virtuelle, le jeu vidéo et la création de tissu. L’auteur garde un œil sur le 9e Art avec Adler, le héros de René Sterne, son mari, dont elle signe les couleurs. Elle suit avec lui à la création de La Malédiction des trente deniers. À la mort inopinée de René Sterne, elle reprend le crayon et dessine la fin du premier tome publié en 2009.

Texte et photo © Dargaud

Chantal De spiegeleer est née Belge le 14/04/1957 à Kinshasa au Congo (RDC maintenant). Elle a appris la bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles. Son premier album est un ovni graphique : Mirabelle. Fascinée par les destins fracassés, elle invente un trait géométrique, qui secoue le classicisme de l’Ecole belge. Repérée par le Journal Tintin, elle débute en 1988 la série Madila, dont les personnages bousculent les rapports de force entre hommes et femmes, l’espace de quatre albums trop en avance sur leur temps. Après l’interruption de la série, Chantal De Spiegeleer délaisse la bande dessinée pour explorer la peinture virtuelle, le jeu vidéo et la création de tissu. L’auteur garde un œil sur le 9e Art avec Adler, le héros de René Sterne, son mari, dont elle signe les couleurs. Elle suit avec lui à la création de La Malédiction des trente deniers. À la mort inopinée de René Sterne, elle reprend le crayon et dessine la fin du premier tome publié en 2009.

Texte et photo © Dargaud

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
9ème rêve (Le) 1978 1979
Adler 1987 2003
Blake and Mortimer (The Adventures of) 2012   
Blake et Mortimer 2009   
Madila 1988 1995     
Mirabelle (De Spiegeleer) 1982   
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Collectif 1980  
(AUT) De Spiegeleer 1996