Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Sa biographie

Claudie Hunzinger est une artiste plasticienne et romancière française. De 1960 à 1963, elle suit des études supérieures au Lycée Claude-Bernard à Paris, pour le professorat de dessin. En 1964, Claudie rejoint Francis Hunzinger qui, après des études à la Bergerie nationale de Rambouillet, s’est installé dans une ferme des Vosges pour élever des brebis. Claudie, qui enseigne au Lycée Bartholdi à Colmar depuis 1964, donne sa démission à l’Éducation nationale en 1972. Ils ont deux enfants dont la réalisatrice Robin Hunzinger (1969). En 1973 Claudie publie un premier récit, "Bambois, la vie verte", dans la collection Stock. Au début des années 1980, en collaboration avec Francis Hunzinger, elle s’oriente vers un itinéraire d’artiste plasticienne plus exigeant. Elle explore le concept du livre et de la violence faite au livre. En 1983, elle participe, avec le photographe Pierre Berdoy, à l’exposition "Images et création", où elle présente des rouleaux d’écritures calcinées face à de grands tirages en noir et blanc. En 1985, elle commence la série des "Bibliothèques en cendre", et les expose à l’Hôtel Salomon de Rothschild de Paris, à la Biennale de Lausanne, au musée Bellerive à Zurich, au Barbican Center à Londres. Cette série est une réflexion noire sur l’Humanisme. Elle participe la même année à l’exposition "Livres d’artistes", BPI du Centre Pompidou. François Mathey, venu visiter son atelier, l’invite à plusieurs expositions au Musée des arts décoratifs de Paris. En 1989, Claudie Hunzinger publie "Les enfants Grimm" chez Bernard Barrault. Elle obtient une bourse d’écriture du CNL en 1990. Avec les années 2000, naît la série des pages d’herbe aux écritures géantes. Elles sont une exploration d'une linguistique de la nature. En 2003, elle coédite avec trois musées un catalogue d’artiste, "V’herbe", avec des photographies de Françoise Saur. En 2006, avec une installation de quatre pages d’herbes monumentales, Claudie Hunzinger fait entrer l’écriture des herbes dans une bibliothèque. Claudie Hunzinger a reçu le Prix Edmée de La Rochefoucauld 2011 pour "Elles vivaient d'espoir" (2010) et le prix Décembre 2019 pour "Les grands cerfs" (2019).

Texte et photo © Babelio

Claudie Hunzinger est une artiste plasticienne et romancière française. De 1960 à 1963, elle suit des études supérieures au Lycée Claude-Bernard à Paris, pour le professorat de dessin. En 1964, Claudie rejoint Francis Hunzinger qui, après des études à la Bergerie nationale de Rambouillet, s’est installé dans une ferme des Vosges pour élever des brebis. Claudie, qui enseigne au Lycée Bartholdi à Colmar depuis 1964, donne sa démission à l’Éducation nationale en 1972. Ils ont deux enfants dont la réalisatrice Robin Hunzinger (1969). En 1973 Claudie publie un premier récit, "Bambois, la vie verte", dans la collection Stock. Au début des années 1980, en collaboration avec Francis Hunzinger, elle s’oriente vers un itinéraire d’artiste plasticienne plus exigeant. Elle explore le concept du livre et de la violence faite au livre. En 1983, elle participe, avec le photographe Pierre Berdoy, à l’exposition "Images et création", où elle présente des rouleaux d’écritures calcinées face à de grands tirages en noir et blanc. En 1985, elle commence la série des "Bibliothèques en cendre", et les expose à l’Hôtel Salomon de Rothschild de Paris, à la Biennale de Lausanne, au musée Bellerive à Zurich, au Barbican Center à Londres. Cette série est une réflexion noire sur l’Humanisme. Elle participe la même année à l’exposition "Livres d’artistes", BPI du Centre Pompidou. François Mathey, venu visiter son atelier, l’invite à plusieurs expositions au Musée des arts décoratifs de Paris. En 1989, Claudie Hunzinger publie "Les enfants Grimm" chez Bernard Barrault. Elle obtient une bourse d’écriture du CNL en 1990. Avec les années 2000, naît la série des pages d’herbe aux écritures géantes. Elles sont une exploration d'une linguistique de la nature. En 2003, elle coédite avec trois musées un catalogue d’artiste, "V’herbe", avec des photographies de Françoise Saur. En 2006, avec une installation de quatre pages d’herbes monumentales, […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Grands cerfs (Les) 2021 Adaptation