Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

(AUT) Kirby, Jack Kirby & Me

A paraître le 28/08/2017
  • Komics Initiative
  • 08/2017
  • 978-2-9560165-0-2
  • 320

Sa biographie

"J'ai appris à dessiner en décalquant (la pochette du 45 t de Goldorak par exemple, ou le combat du siècle opposant Spiderman à Superman de Roos Andru & Gerry Conway). Et c'est la lecture de Pif gadget, de Strange et d'autres BD U.S. de chez Arédit qui a entretenu mon envie de faire de la BD. Minot, je voulais être vétérinaire et c'est sous les conseils de mon pote Norbert et de mes résultats minables en math que j'ai fait une seconde F12 d'arts appliqués, suivie d'un bac F12. Refusé à l'école de BD d'Angoulême, j'ai fait un BTS d'expression visuelle (de pub quoi), tout en faisant toujours de la BD et en participant à divers concours en amateur. Je n'imaginais pas pouvoir être édité un jour, et je n'avais aucune idée de comment pouvoir y arriver. C'est à cette époque (1994), que j'ai rencontré Richard Di Martino, qui avait une approche de la BD beaucoup plus professionnelle que moi. Il m'a aidé dans cette voie et j'ai donc commencé à monter des dossiers BD destinés aux éditeurs. On a écumé pas mal de festivals BD et notamment Angoulême pendant 4 années consécutives... En vain. Pendant ce temps, j'ai bossé dans la pub, je participais au fanzine kérozène avec Yann Madé, Fred. L, Chris Mounié et Jean-Marc Ponce. J'ai fait des strips d'humour noir (entre la Famille Addams et l’Étrange Noël de Mister Jack) pour le magazine Golem (ma première expérience pro dans le monde de la BD, c'était en 1997). J'ai suivi les cours de BD organisés par Marseille BD et encadrés par Franck Biancarelli, Herlé, Isa, Jean-louis Mourier et Vincent Trannoy. C'est ce dernier qui m'a conseillé d'envoyer mes planches à son pote scénariste Jean-David Morvan... Il a apprécié mon boulot et m'a fait faire un projet de western alternatif (3 pages réalisées) et un autre projet de BD comique sur les pirates... Mais sans succès ou presque. Entre temps je bossais avec Richard dans un studio de dessin animé "Aladin" toujours à Marseille (avec Olivier Thomas, Von Nitram, Yan Valeani, Thomas Allart et Ahmed Nasri), pendant que Golem se cassait lamentablement la gueule. En 1998 à Toulon, Mourad Boudjellal, l'éditeur de SOLEIL, vit mes planches de western alternatif grâce à Richard, et manifesta un intérêt certain ; je lui parlai de Morvan et son intérêt doubla, il a voulu que l'on se revoie tous ensemble... Jean-David me parla brièvement de "Zorn & Dirna" et me proposa de bosser avec Vincent pour les décors et m'aider pour le story-board. Trois mois plus tard on signait chez Soleil sans qu'ils aient vu le moindre dessin ni lu le scénario !!! Le studio de dessin animé a fermé, puis j'ai trouvé du boulot pour faire des "web dessins animés" pour Toons-up.com chez TV-up qui a fermé aussi ! La réalisation de BD pour l'album de rap : La garde de Shurik'en et faf la rage, en collaboration au dessin avec mon pote Mohamed Labidi et Bruno Pradelle aux couleurs reste mon meilleur souvenir. Le 25 avril 2001, après 2 ans à bosser dessus et 4 prépublications dans Lanfeust Mag, "Les Laminoirs", le tome 1 de ZORN & DIRNA est enfin sorti ! Actuellement je réalise des strips pour Marseille l'hebdo sous les scénars de Domas un dessinateur de presse marseillais. Quant à mes projets : continuer ZORN & DIRNA, prévu en 4 tomes. J'aimerais bien faire une BD avec des loups-garous car c'est un thème que j'apprécie et qui laisse envisager de belles cases gore, tout en espérant un jour faire un comics pour Marvel ou DC et mettre en scène les super-héros de mon enfance."

"J'ai appris à dessiner en décalquant (la pochette du 45 t de Goldorak par exemple, ou le combat du siècle opposant Spiderman à Superman de Roos Andru & Gerry Conway). Et c'est la lecture de Pif gadget, de Strange et d'autres BD U.S. de chez Arédit qui a entretenu mon envie de faire de la BD. Minot, je voulais être vétérinaire et c'est sous les conseils de mon pote Norbert et de mes résultats minables en math que j'ai fait une seconde F12 d'arts appliqués, suivie d'un bac F12. Refusé à l'école de BD d'Angoulême, j'ai fait un BTS d'expression visuelle (de pub quoi), tout en faisant toujours de la BD et en participant à divers concours en amateur. Je n'imaginais pas pouvoir être édité un jour, et je n'avais aucune idée de comment pouvoir y arriver. C'est à cette époque (1994), que j'ai rencontré Richard Di Martino, qui avait une approche de la BD beaucoup plus professionnelle que moi. Il m'a aidé dans cette voie et j'ai donc commencé à monter des dossiers BD destinés aux éditeurs. On a écumé pas mal de festivals BD et notamment Angoulême pendant 4 années consécutives... En vain. Pendant ce temps, j'ai bossé dans la pub, je participais au fanzine kérozène avec Yann Madé, Fred. L, Chris Mounié et Jean-Marc Ponce. J'ai fait des strips d'humour noir (entre la Famille Addams et l’Étrange Noël de Mister Jack) pour le magazine Golem (ma première expérience pro dans le monde de la BD, c'était en 1997). J'ai suivi les cours de BD organisés par Marseille BD et encadrés par Franck Biancarelli, Herlé, Isa, Jean-louis Mourier et Vincent Trannoy. C'est ce dernier qui m'a conseillé d'envoyer mes planches à son pote scénariste Jean-David Morvan... Il a apprécié mon boulot et m'a fait faire un projet de western alternatif (3 pages réalisées) et un autre projet de BD comique sur les pirates... Mais sans succès ou presque. Entre temps je bossais avec Richard dans un studio de dessin animé "Aladin" toujours à Marseille […]

Sa Bibliographie