Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dutronc, Thomas

Dutronc, Thomas

  • 55859
  • Dutronc
  • Thomas
  • le 16/06/1973 (FRANCE)

Sa biographie

Thomas Dutronc, né le 16 juin 1973 à Paris, est un musicien et chanteur français, fils de la chanteuse Françoise Hardy et du chanteur Jacques Dutronc. Il fréquente le collège Sévigné dans le quartier du Val-de-Grâce du 5e arrondissement de Paris. Après son bac C mention « assez bien » à dix-sept ans au lycée Sévigné, il obtient un DEUG d'arts plastiques, option cinéma, à cette occasion, il rencontre David Chiron et Arnaud Garoux. Passionné d'abord pour la photographie, il découvre ensuite la musique de Django Reinhardt qui lui donne envie d'apprendre à jouer de la guitare à dix-huit ans. Après avoir fait ses gammes auprès des meilleurs musiciens de jazz manouche en plein cœur du marché aux puces de Saint-Ouen, il se lance assez rapidement dans la carrière de musicien. Thomas Dutronc collabore, en 1995, à l'album Brèves Rencontres de son père Jacques Dutronc. Parallèlement, il fait deux expériences cinématographiques comme comédien dans le deuxième film de Valérie Lemercier Le Derrière, en 1999, et dans celui d’Alain Soral, Confession d'un dragueur, en 2001. Il écrit Mademoiselle pour Henri Salvador et entre dans le groupe Gipsy Project de Biréli Lagrène durant une année. En 2002, il crée l’A.J.T. Guitar Trio avec Antoine Tatich et Jérôme Ciosi, venus de Corse. En 2003, il participe avec -M- (Matthieu Chedid) à la musique du film Toutes les filles sont folles de Pascale Pouzadoux : il écrit avec Arnaud Garoux les paroles de la chanson du générique de fin, Rocking Chair, interprétée par Norman Langolff et David Concato (Normangaby). Il y interprète aussi un solo de guitare. La même année, il participe à la musique du dessin animé Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet. Il réitère en 2005 pour signer la musique du film Les Enfants de Christian Vincent. Il compose aussi pour le chanteur Jacno et participe, en tant qu’arrangeur et réalisateur, aux albums de sa mère, Françoise Hardy. Il se produit comme guitariste dans divers clubs de jazz, comme le Sunset-Sunside et le New Morning à Paris, et participe à Jazz in Marciac, en été 2005. Ces dernières années, il tourne à travers toute la France avec son quintet, Thomas Dutronc et les esprits manouches avec Jérôme Ciosi, David Chinon, Bertrand Papy et Stéphane Chandelier, pour présenter un spectacle musical mis en scène par Matthieu Chédid et Cyril Houplain. Le 30 octobre 2007, il sort l’album Comme un manouche sans guitare où il se révèle comme chanteur tout en restant fidèle au style musical qu’il affectionne. Deux mois après sa sortie, l'album est certifié disque d'or par le Syndicat national de l'édition phonographique. 400 000 exemplaires sont vendus et, le 8 mars 2008, il est nommé aux 23e Victoires de la musique dans les catégories artiste révélation du public et album de l'année. Il fait son premier passage à l’Olympia de Paris du 19 au 21 novembre. En 2009, Comme un manouche sans guitare remporte la Victoire de la chanson originale lors de la 24e cérémonie des Victoires de la musique, le 28 février. En 2009, il se joint aux Enfoirés, sauf 2012, 2015 et 2018. En 2010, il participe au nouvel album d'I Muvrini en chantant aux côtés du groupe dans la chanson Bonafurtuna. L'année suivante, son deuxième album sort intitulé Silence on tourne, on tourne en rond. En 2014, pour la Fondation Abbé-Pierre, il interprète le titre Le Chemin de Pierre, aux côtés de Nolwenn Leroy, Rose, Tété, Zaz, Mike Ibrahim... En 2015, il sort son troisième album intitulé Éternels, jusqu'à demain. En 2018, il sort son quatrième album intitulé : Live is love, enregistré lors d'une tournée avec son groupe Les Esprits manouches, nouvelle formation avec Jérôme Ciosi, David Chiron, Rocky Gresset, Pierre Blanchard et Aurore Voilqué. L'album sort sur le label de jazz Blue Note.

Thomas Dutronc, né le 16 juin 1973 à Paris, est un musicien et chanteur français, fils de la chanteuse Françoise Hardy et du chanteur Jacques Dutronc. Il fréquente le collège Sévigné dans le quartier du Val-de-Grâce du 5e arrondissement de Paris. Après son bac C mention « assez bien » à dix-sept ans au lycée Sévigné, il obtient un DEUG d'arts plastiques, option cinéma, à cette occasion, il rencontre David Chiron et Arnaud Garoux. Passionné d'abord pour la photographie, il découvre ensuite la musique de Django Reinhardt qui lui donne envie d'apprendre à jouer de la guitare à dix-huit ans. Après avoir fait ses gammes auprès des meilleurs musiciens de jazz manouche en plein cœur du marché aux puces de Saint-Ouen, il se lance assez rapidement dans la carrière de musicien. Thomas Dutronc collabore, en 1995, à l'album Brèves Rencontres de son père Jacques Dutronc. Parallèlement, il fait deux expériences cinématographiques comme comédien dans le deuxième film de Valérie Lemercier Le Derrière, en 1999, et dans celui d’Alain Soral, Confession d'un dragueur, en 2001. Il écrit Mademoiselle pour Henri Salvador et entre dans le groupe Gipsy Project de Biréli Lagrène durant une année. En 2002, il crée l’A.J.T. Guitar Trio avec Antoine Tatich et Jérôme Ciosi, venus de Corse. En 2003, il participe avec -M- (Matthieu Chedid) à la musique du film Toutes les filles sont folles de Pascale Pouzadoux : il écrit avec Arnaud Garoux les paroles de la chanson du générique de fin, Rocking Chair, interprétée par Norman Langolff et David Concato (Normangaby). Il y interprète aussi un solo de guitare. La même année, il participe à la musique du dessin animé Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet. Il réitère en 2005 pour signer la musique du film Les Enfants de Christian Vincent. Il compose aussi pour le chanteur Jacno et participe, en tant qu’arrangeur et réalisateur, aux albums de sa mère, Françoise Hardy. Il se produit comme guitariste dans divers clubs de jazz, comme le Sunset-Sunside […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Django Main de feu 2020 Préface