Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bel, François

  • 5401
  • Bel
  • François
  • le 14/08/1927 (FRANCE)
  • le 13/11/2009

Sa biographie

François Bel est né le 14 Août 1927 à Toulouse. Dès son plus jeune âge, il s'intéresse au dessin, et en particulier à "Bécassine", il en crée d'ailleurs une version masculine, "Pinsonnet". Encore au collège, il réalise un journal baptisé LE COURRIER DE MARATHON. Le jeune François Bel rêve de faire Saint-Cyr mais à 16 ans il tombe malade et passe deux ans au sanatorium de Font Romeu. Pour passer son temps, il dessine, il rêve aux pays exotiques, aux voyages. Il quitte le sanatorium avec un handicap, une jambe mal fichue qui ne lui permettra ni de faire Saint-Cyr, ni de voyager. Il se met alors à dessiner, il écrit à Hergé, son idole, qui l'encourage vivement à continuer.
Lecteur de COEURS VAILLANTS, c'est tout naturellement qu'il se présente chez Fleurus qui l'engage et lui commande d'emblée une histoire qui paraîtra en première page d' AMES VAILLANTES. En 1947 paraît donc le premier récit de "Pat et Moune" qui se passe en Laponie. François Bel, qui signe alors Franbel, travaille sans documentation et invente ses décors et ses situations. Après quelques épisodes, la direction du magazine arrête la diffusion de la série, et renvoie Bel. De retour à Toulouse, Bel en profite pour suivre des cours aux Beaux-Arts de Toulouse, et pour travailler pour différents journaux catholiques. Aux Beaux-Arts, il apprend à se documenter, à dessiner d'après nature, etc. En 1955, il fait son grand retour chez "Fleurus" où il passera le reste de sa carrière.
Il reprend ses personnages de "Pat et Moune" pour une nouvelle aventure, "Le bracelet de Satni" et crée ensuite de nouveaux personnages, "Phil et Jordi". Jordi prendra la vedette et la série, rebaptisée "Pompon Rouge", va connaître un grand succès. François Bel en réalisera 14 histoires complètes. Quatre d'entre-elles furent publiées en album chez "Fleurus" au début des années 60. En parallèle, il poursuit également les aventures de "Pat et Moune" qui connaîtront au total 19 aventures, dont seulement deux furent publiées en album chez "Fleurus".
Toujours pour Fleurus François Bel dessine de nombreuses aventures de "Miss Justine" pour FRIPOUNET (1964/71), scénarisées par Dany François (alias Claire Godet), puis de "Sidonie Fleurdepois" pour J2 MAGAZINE, toujours avec Dany François. Il réalise de nombreuses histoires courtes, gags ou illustrations pour COEURS VAILLANTS, J2 JEUNES ou encore FORMULE 1. Pour FRIPOUNET, il signe une rubrique sur la nature ("Histoires animalières" de 1974/79), puis crée le personnage de "Mohican" en 1979, publié en histoires courtes jusqu'en 1982. En 1983, François Bel crée la série écologique "Zophyla" qui connaîtra quelques courtes aventures jusqu'en 1985, année où il prend une retraite anticipée.
Bel a aussi travaillé pour d'autres maisons. Ainsi de 1969 à 1976, pour FRANCS JEUX, il illustre de nombreuses rubriques sur la nature ("Pistil"). On le remarque également dans LISETTE/NADE en 1967 avec 3Tante Zaza" (sc: S. Mandron).
Il réalise encore un album en couleurs directes, "Le fantôme de Fynnmore", édité par Loubatières. En 1991, les éditions PBDI reprennent en album noir et blanc au tirage très limité quelques aventures de "Pat et Moune" et du "Pompon Rouge". Les albums étant quasi introuvables, les éditions La Vache Qui Médite décident de rééditer les histoires de François Bel. La première d'une longue série, "Le signe du Scorpion" (Pompon Rouge) paraît en Avril 2008. Le 13 Novembre 2009, à 82 ans, François Bel tire sa révérence laissant derrière lui une oeuvre intéressante et originale ...

François Bel est né le 14 Août 1927 à Toulouse. Dès son plus jeune âge, il s'intéresse au dessin, et en particulier à "Bécassine", il en crée d'ailleurs une version masculine, "Pinsonnet". Encore au collège, il réalise un journal baptisé LE COURRIER DE MARATHON. Le jeune François Bel rêve de faire Saint-Cyr mais à 16 ans il tombe malade et passe deux ans au sanatorium de Font Romeu. Pour passer son temps, il dessine, il rêve aux pays exotiques, aux voyages. Il quitte le sanatorium avec un handicap, une jambe mal fichue qui ne lui permettra ni de faire Saint-Cyr, ni de voyager. Il se met alors à dessiner, il écrit à Hergé, son idole, qui l'encourage vivement à continuer.
Lecteur de COEURS VAILLANTS, c'est tout naturellement qu'il se présente chez Fleurus qui l'engage et lui commande d'emblée une histoire qui paraîtra en première page d' AMES VAILLANTES. En 1947 paraît donc le premier récit de "Pat et Moune" qui se passe en Laponie. François Bel, qui signe alors Franbel, travaille sans documentation et invente ses décors et ses situations. Après quelques épisodes, la direction du magazine arrête la diffusion de la série, et renvoie Bel. De retour à Toulouse, Bel en profite pour suivre des cours aux Beaux-Arts de Toulouse, et pour travailler pour différents journaux catholiques. Aux Beaux-Arts, il apprend à se documenter, à dessiner d'après nature, etc. En 1955, il fait son grand retour chez "Fleurus" où il passera le reste de sa carrière.
Il reprend ses personnages de "Pat et Moune" pour une nouvelle aventure, "Le bracelet de Satni" et crée ensuite de nouveaux personnages, "Phil et Jordi". Jordi prendra la vedette et la série, rebaptisée "Pompon Rouge", va connaître un grand succès. François Bel en réalisera 14 histoires complètes. Quatre d'entre-elles furent publiées en album chez "Fleurus" au début des années 60. En […]

Sa Bibliographie