Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

Histoires sans fin (Hirasawa) -3- L'éternité à tout prix !

A paraître le 05/12/2019
  • Ki-oon
  • Kizuna
  • 12/2019
  • 979-10-32705-17-9

Sa biographie

Geco Hirasawa, née un 13 janvier, est une illustratrice reconnue, qui a notamment dessiné les couvertures de la série La Fille du pirate Murakami, vendue à plusieurs millions d’exemplaires au Japon. Histoires sans fin, son premier manga, combine son talent pour la couleur et sa fascination pour les récits hors du commun. Enfant, elle se passionne pour Black Jack et Phénix, l’oiseau de feu, deux œuvres du célèbre Osamu Tezuka alliant le plaisir de la lecture à une véritable réflexion sur l’être humain. À la même époque, elle découvre la littérature européenne avec les Contes d’une poche et d’une autre poche du Tchèque Karel Čapek, ou encore le roman Mon Village de Jean Cau. L’humour noir et l’inattendu de ces récits la marquent et ces derniers deviennent pour elle de véritables références. Geco Hirasawa dessine depuis toujours, mais choisit d’abord de se consacrer à ses études d’architecture à la prestigieuse université de Tokyo. Son diplôme en poche, elle travaille comme employée de bureau avant d’être repérée par des éditeurs japonais grâce à ses illustrations en ligne. La jeune femme possède une touche unique, influencée par les photographies de Robert Capa, de Man Ray ou encore d’Eugène Atget. Tandis qu’elle gagne en notoriété, elle saute le pas et se lance comme illustratrice professionnelle. En plus de ses commandes, elle crée en amateur sa propre histoire, tout en couleurs et sans paroles : c’est la naissance de Marie. À contre-courant, son héroïne n’est pas sage, gentille ou attentionnée, elle se donne toujours à fond, n’en fait qu’à sa tête et n’a pas sa langue dans sa poche. À travers elle, Geco Hirasawa lance un cri de résistance face aux carcans imposés par la société !

Texte © Ki-oon

Geco Hirasawa, née un 13 janvier, est une illustratrice reconnue, qui a notamment dessiné les couvertures de la série La Fille du pirate Murakami, vendue à plusieurs millions d’exemplaires au Japon. Histoires sans fin, son premier manga, combine son talent pour la couleur et sa fascination pour les récits hors du commun. Enfant, elle se passionne pour Black Jack et Phénix, l’oiseau de feu, deux œuvres du célèbre Osamu Tezuka alliant le plaisir de la lecture à une véritable réflexion sur l’être humain. À la même époque, elle découvre la littérature européenne avec les Contes d’une poche et d’une autre poche du Tchèque Karel Čapek, ou encore le roman Mon Village de Jean Cau. L’humour noir et l’inattendu de ces récits la marquent et ces derniers deviennent pour elle de véritables références. Geco Hirasawa dessine depuis toujours, mais choisit d’abord de se consacrer à ses études d’architecture à la prestigieuse université de Tokyo. Son diplôme en poche, elle travaille comme employée de bureau avant d’être repérée par des éditeurs japonais grâce à ses illustrations en ligne. La jeune femme possède une touche unique, influencée par les photographies de Robert Capa, de Man Ray ou encore d’Eugène Atget. Tandis qu’elle gagne en notoriété, elle saute le pas et se lance comme illustratrice professionnelle. En plus de ses commandes, elle crée en amateur sa propre histoire, tout en couleurs et sans paroles : c’est la naissance de Marie. À contre-courant, son héroïne n’est pas sage, gentille ou attentionnée, elle se donne toujours à fond, n’en fait qu’à sa tête et n’a pas sa langue dans sa poche. À travers elle, Geco Hirasawa lance un cri de résistance face aux carcans imposés par la société !

Texte © Ki-oon

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Histoires sans fin (Hirasawa) 2019