Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Photo © L'Atalante

Né en 1945 à St Maurice-sur-Moselle dans les Vosges, Pierre Pelot a déjà plus de cent soixante romans et une cinquantaine de nouvelles à son actif. C'est donc un événement exceptionnel, témoignant de l'attrait de la bande dessinée, que de le voir aborder le Neuvième Art en 2002, par le biais du scénario de science-fiction pour le dessinateur italien Emmanuel Vegliona. La série H.A.N.D. dans la collection Repérages-Dupuis ouvre un nouvel horizon pour lui et ses nombreux lecteurs fidèles. Il réalise ses premiers essais d'écriture romanesque dans le domaine du western pour les éditions Marabout de 1966 à 1969 : La Piste du Dakota, Black Panache, Comme se meurt un soleil, La Longue chasse, La Tourmente, Les Croix de feu, La Nuit du diable, De Soleil et de sang, puis la longue série des aventures de Dylan Stark pour Pocket Marabout (dix-huit titres au total en comptant les récits publiés en feuilleton dans TINTIN). C'est à cette époque qu'il se lie d'amitié avec Philippe Vandooren, responsable des collections jeunesse de Marabout et son premier lecteur fidèle. Cela pèsera trente ans plus tard lorsqu'il acceptera d'aborder la bande dessinée et que Philippe Vandooren, devenu directeur éditorial de Dupuis, le mettra en contact avec Vegliona, en quête de scénariste. Au seuil des années 70, Pocket Marabout arrête la majeure partie de ses séries pour se concentrer sur Bob Morane et Doc Savage. Pelot se tourne ves les éditeurs français de romans pour la jeunesse (G. P., éditions de l'Amitié), mais la difficulté de placer régulièrement son abondante production dans ces maisons l'incite à aborder un grand éditeur populaire parisien, le Fleuve Noir. La science-fiction et le fantastique sont à la mode. Sous le pseudonyme Pierre "Suragne" (nom d'une localité voisine de sa demeure), il va apporter à cette dynamique maison son style et ses idées originales. Dans les collections "Anticipation" et "Angoisse", il publie vingt-deux titres de 1972 à 1980, tout en plaçant des manuscrits en tous genres partout où une porte se révèle entrouverte : aux éditions Hatier ou G.P., dans la collection Plein Vent de Robert Laffont, chez J'Ai lu, Denoël, Duculot, Kesselring, Presses Pocket, ainsi qu'une très régulière collaboration aux éditions de l'Amitié. Dans les années 80, il lance de nombreuses mini-séries plus littéraires, généralement de SF : Les Hommes sans futur (6 titres Presses Pocket, 1981-1985), Chromagnon Z (4 titres dans Anticipation Fleuve Noir, 1985-1986 ), La Ballade de Tony Burden (5 titres chez le même éditeur, 1986-1987), Les Raconteurs de nulle part (4 titres chez le même éditeur, 1990), Konnar et Compagnie (5 titres chez le même éditeur, 1990-1991). En parallèle, il continue à multiplier ouvrages pour la jeunesse, récits policiers ou d'atmosphère, romans fantastiques et de science-fiction chez la plupart des éditeurs parisiens, qui lui assurent aussi de nombreuses rééditions de ses ouvrages anciens. Une dizaine de ses ouvrages ont été adaptés pour le cinéma ou la télévision française et il a écrit deux pièces de théâtre (Les Caïmans sont des gens comme les autres, 1991 en collaboration avec Christian Roth; L'Ange étrange et la véritable vierge Marie Mac Do, 1993). S'il a commencé par de petits romans populaires de 150 pages maximum, il se tourne désormais de plus en plus vers de grandes fresques et des oeuvres plus littéraires où reviennent ses régions préférées : les Vosges et les marches alsaciennes ou saônoises. C'est là qu'il vit discrètement et écrit jour après jour. Pelot n'est d'ailleurs pas son véritable patronyme, mais la déformation locale de son prénom Pierre qui le marqua assurément alors que, tout jeune, il en était déjà à noircir inlassablement de fictions diverses les pages de ses cahiers scolaires, sans grand espoir de trouver un jour un éditeur. La bande dessinée était une flèche qui manquait à son arc : il l'aborde désormais et son tir est toujours aussi précis. Philippe Vandooren est décédé avant de voir cette concrétisation d'un de ses multiples rêves. Le premier volume de H.A.N.D. lui a été dédié par deux créateurs qu'il a découverts et aidés à se rencontrer.

Texte © Dupuis

Photo © L'Atalante

Né en 1945 à St Maurice-sur-Moselle dans les Vosges, Pierre Pelot a déjà plus de cent soixante romans et une cinquantaine de nouvelles à son actif. C'est donc un événement exceptionnel, témoignant de l'attrait de la bande dessinée, que de le voir aborder le Neuvième Art en 2002, par le biais du scénario de science-fiction pour le dessinateur italien Emmanuel Vegliona. La série H.A.N.D. dans la collection Repérages-Dupuis ouvre un nouvel horizon pour lui et ses nombreux lecteurs fidèles. Il réalise ses premiers essais d'écriture romanesque dans le domaine du western pour les éditions Marabout de 1966 à 1969 : La Piste du Dakota, Black Panache, Comme se meurt un soleil, La Longue chasse, La Tourmente, Les Croix de feu, La Nuit du diable, De Soleil et de sang, puis la longue série des aventures de Dylan Stark pour Pocket Marabout (dix-huit titres au total en comptant les récits publiés en feuilleton dans TINTIN). C'est à cette époque qu'il se lie d'amitié avec Philippe Vandooren, responsable des collections jeunesse de Marabout et son premier lecteur fidèle. Cela pèsera trente ans plus tard lorsqu'il acceptera d'aborder la bande dessinée et que Philippe Vandooren, devenu directeur éditorial de Dupuis, le mettra en contact avec Vegliona, en quête de scénariste. Au seuil des années 70, Pocket Marabout arrête la majeure partie de ses séries pour se concentrer sur Bob Morane et Doc Savage. Pelot se tourne ves les éditeurs français de romans pour la jeunesse (G. P., éditions de l'Amitié), mais la difficulté de placer régulièrement son abondante production dans ces maisons l'incite à aborder un grand éditeur populaire parisien, le Fleuve Noir. La science-fiction et le fantastique sont à la mode. Sous le pseudonyme Pierre "Suragne" (nom d'une localité voisine de sa demeure), il va apporter à cette dynamique maison son style et ses idées originales. Dans les collections "Anticipation" et "Angoisse", il publie vingt-deux […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
H.A.N.D. 2002 2005
Homo Sapiens 2005
Lucy (Liberatore) 1990
Pauvres zhéros 2008
Petits Polars (Les) 2013
Eté en pente douce (L') 2017
Autres collaborations de à Rôle
Vampyres - Sable noir 2009 Adaptation
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Auclair 1975  
(AUT) Blanc-Dumont 1980 1982