Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Taycee, Jay

Taycee, Jay

  • 50776
  • Craig
  • John T.
  • Taycee, Jay
  • le 25/04/1926 (ÉTATS-UNIS)
  • le 13/09/2001
  • Craig, Johnny 

Sa biographie

Pseudonyme utilisé par Johnny Craig, dessinateur de comics né le 25 avril 1926 aux États-Unis et mort le 13 septembre 2001. Remarqué surtout pour son travail pour l'éditeur EC Comics dans les années 50. Il a aussi oeuvré sous les pseudonymes de Jay Taycee et de FC Aljohn. Comme beaucoup d'artistes il a commencé par encrer les couvertures des séries de EC passant ensuite sur les séries policières (Crime patrol), sentimentales (Modern Love) ou western (Gunfighter). Devenu scénariste et illustrateur il a fourni en histoires d'horreur les séries The Crypt of Terror, The Vault of Horror ou encore The Haunt of Fear. Wallace Wood dira de lui qu'il a écrit les histoires d'horreur les plus "propres" qu'on n'ai jamais lues ! À noter qu'à l'époque du haro politique sur l'influence négative de la BD sur le jeune public américain, Craig avait eu des problèmes avec le Sénat U.S pour un dessin de couverture du N°22 de Crime Suspens Stories où l'on voyait un homme tenant une hache d'une main et une tête tranchée de femme dans l'autre! Paradoxalement Craig était l'un des plus "sains" des dessinateurs d'histoires d'horreur et ne faisait jamais dans l'excès. Johnny Craig travailla un peu dans les années 50 pour Atlas comics (futur Marvel) puis quitta la BD pour diriger une agence de publicité. Mais dans les années 60, tout en restant dans la publicité, il travaille pour Warren publishing sous le pseudonyme de Jay Taycee (prononciation phonétique des quatres initiales de son nom). À partir de 1967 il reviendra complétement à la BD travaillant d'abord pour DC sur le dessin d'une aventure de Batman; l'éditeur ne sera pas satisfait jugeant son travail trop claissique. Il tentera ensuite le dessin sur les super héros Marvel sans succès non plus! Marvel l'utilisera finalement comme encreur. Johnny Craig s'était retiré depuis les années 80 ne réalisant plus que des peintures d'horreur pour des commandes privées.

Pseudonyme utilisé par Johnny Craig, dessinateur de comics né le 25 avril 1926 aux États-Unis et mort le 13 septembre 2001. Remarqué surtout pour son travail pour l'éditeur EC Comics dans les années 50. Il a aussi oeuvré sous les pseudonymes de Jay Taycee et de FC Aljohn. Comme beaucoup d'artistes il a commencé par encrer les couvertures des séries de EC passant ensuite sur les séries policières (Crime patrol), sentimentales (Modern Love) ou western (Gunfighter). Devenu scénariste et illustrateur il a fourni en histoires d'horreur les séries The Crypt of Terror, The Vault of Horror ou encore The Haunt of Fear. Wallace Wood dira de lui qu'il a écrit les histoires d'horreur les plus "propres" qu'on n'ai jamais lues ! À noter qu'à l'époque du haro politique sur l'influence négative de la BD sur le jeune public américain, Craig avait eu des problèmes avec le Sénat U.S pour un dessin de couverture du N°22 de Crime Suspens Stories où l'on voyait un homme tenant une hache d'une main et une tête tranchée de femme dans l'autre! Paradoxalement Craig était l'un des plus "sains" des dessinateurs d'histoires d'horreur et ne faisait jamais dans l'excès. Johnny Craig travailla un peu dans les années 50 pour Atlas comics (futur Marvel) puis quitta la BD pour diriger une agence de publicité. Mais dans les années 60, tout en restant dans la publicité, il travaille pour Warren publishing sous le pseudonyme de Jay Taycee (prononciation phonétique des quatres initiales de son nom). À partir de 1967 il reviendra complétement à la BD travaillant d'abord pour DC sur le dessin d'une aventure de Batman; l'éditeur ne sera pas satisfait jugeant son travail trop claissique. Il tentera ensuite le dessin sur les super héros Marvel sans succès non plus! Marvel l'utilisera finalement comme encreur. Johnny Craig s'était retiré depuis les années 80 ne réalisant plus que des peintures d'horreur pour des commandes privées.

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Creepy (1964) 1966 2008   
Eerie (Warren) 1966 1968   
Autres collaborations de à Rôle
Creepy (1964) 1966 1968 Encrage
Eerie (Warren) 1966 1968 Encrage