Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Matthieu Alexandre (né à Paris le 10 mars 1974) est un photographe français. Après des études d'ethnologie consacrées aux peuples du Grand Nord (La symbolique du masque chez les Yupik de Kodiak, sous la direction de Michele Therrien, INALCO, 1997), il commence sa carrière de photographe professionnel en 1997 après un stage à l'agence Rapho. Ses reportages sont diffusés successivement par les agences photographiques Sygma, Corbis et Vu avant de travailler comme pigiste pour l'Agence France Presse (AFP). Il couvre en parallèle les crises humanitaires majeures avec différentes ONG (Caritas, Le Secours catholique, Médecins du monde, Pharmaciens sans frontières, Enfants du monde - Droits de l'homme). Son travail se concentre essentiellement sur les droits humains et l'exclusion. Il consacre une série de reportages pendant 10 ans à l'œuvre de l'abbé Pierre à travers le monde : Workless Hopeful Workers. Ces photographies sont publiées dans la presse à l'occasion des 50 ans de la création d'Emmaüs et de l'appel de l'abbé Pierre en 1954, exposées au Festival international du scoop et du journalisme à Angers en 1999 et sélectionnées au Festival du photojournalisme Visa pour l'image à Perpignan en 2004. Il mène en parallèle une réflexion sur les différentes formes d'exils. Son travail photographique se fait auprès des populations libanaise, kurde, bhoutanaise, tibétaine, congolaise, irakienne et centrafricaine. En 2007, il a entamé une recherche intitulée Irak, les dessous de la guerre. Une partie de ce travail "Iraqi Refugees in the Middle East" réalisée en Syrie et au Liban en 2009, a été nommée aux Anthropographia Awards (Montréal, Canada, 2010) et a reçu le 1er Prix du Reportage Ars-Imago (Rome, Italie, 2010). Ce reportage a été exposé au Festival du Film des Droits Humains (Genève, Suisse, 2010), au Photo Festival de New York (NYPF 2010), aux Rencontres Internationales de la Photographie en Gaspésie (Québec, Canada, 2010). Il a été également exposé lors du World Press Photo à Montréal (Québec) en septembre 2010 et au Musée d'Art Contemporain de la ville de Rome à l'occasion du FotoGrafia Festival en 2010. Son travail sur les conséquences du séisme survenu au Népal en avril 2015 est présenté lors de projections à Paris (au Sénat en 2015 et à l'Assemblée Nationale en 2016). En 2017, il publie deux romans, des fictions au format nouvelle inspirées de ses reportages : "Fleur de Pâques" et "Les arbres de Fées" (Édilivre, 2017). Avec le dessinateur Loic Verdier, Matthieu est le co-scénariste d'une bande dessinée : "La Farce des Hommes-Foudre" (Casterman, 2018), une fiction historique inspirée notamment par ses reportages au Népal.

Texte © Wikipédia

Matthieu Alexandre (né à Paris le 10 mars 1974) est un photographe français. Après des études d'ethnologie consacrées aux peuples du Grand Nord (La symbolique du masque chez les Yupik de Kodiak, sous la direction de Michele Therrien, INALCO, 1997), il commence sa carrière de photographe professionnel en 1997 après un stage à l'agence Rapho. Ses reportages sont diffusés successivement par les agences photographiques Sygma, Corbis et Vu avant de travailler comme pigiste pour l'Agence France Presse (AFP). Il couvre en parallèle les crises humanitaires majeures avec différentes ONG (Caritas, Le Secours catholique, Médecins du monde, Pharmaciens sans frontières, Enfants du monde - Droits de l'homme). Son travail se concentre essentiellement sur les droits humains et l'exclusion. Il consacre une série de reportages pendant 10 ans à l'œuvre de l'abbé Pierre à travers le monde : Workless Hopeful Workers. Ces photographies sont publiées dans la presse à l'occasion des 50 ans de la création d'Emmaüs et de l'appel de l'abbé Pierre en 1954, exposées au Festival international du scoop et du journalisme à Angers en 1999 et sélectionnées au Festival du photojournalisme Visa pour l'image à Perpignan en 2004. Il mène en parallèle une réflexion sur les différentes formes d'exils. Son travail photographique se fait auprès des populations libanaise, kurde, bhoutanaise, tibétaine, congolaise, irakienne et centrafricaine. En 2007, il a entamé une recherche intitulée Irak, les dessous de la guerre. Une partie de ce travail "Iraqi Refugees in the Middle East" réalisée en Syrie et au Liban en 2009, a été nommée aux Anthropographia Awards (Montréal, Canada, 2010) et a reçu le 1er Prix du Reportage Ars-Imago (Rome, Italie, 2010). Ce reportage a été exposé au Festival du Film des Droits Humains (Genève, Suisse, 2010), au Photo Festival de New York (NYPF 2010), aux Rencontres Internationales de la Photographie en Gaspésie (Québec, Canada, […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Farce des Hommes-Foudre (La) 2018