Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Alcott, Louisa May

Alcott, Louisa May

  • 49519
  • Alcott
  • Louisa May
  • le 29/11/1832 (ÉTATS-UNIS)
  • le 06/03/1888

Sa biographie

Louisa May Alcott, née le 29 novembre 1832 à Germantown en Pennsylvanie, et morte le 6 mars 1888 à Boston, est une romancière américaine, connue surtout pour son roman Les Quatre Filles du docteur March (Little Women). Deuxième d'une fratrie de quatre filles, elle est éduquée par un père philosophe dont les vues sur la manière d’élever des enfants sont exigeantes, et par Henry David Thoreau, le poète et enseignant ; elle a aussi pour maître le philosophe transcendantaliste Ralph Waldo Emerson, mais ne fréquentera aucune école. Elle écrit des contes dès son plus jeune âge et, en 1848, rédige son premier livre : Fables de fleurs. Le tempérament parfois violent de son père et l'incapacité de celui-ci à pouvoir subvenir correctement aux besoins de sa famille donnent lieu à des conflits entre les parents de Louisa May et contraignent les quatre sœurs à travailler à un jeune âge. Elle sera tour à tour professeur occasionnel, couturière, gouvernante, aide domestique et écrivain. Sa mère travaillera également aux œuvres sociales auprès des immigrants irlandais. Adulte, elle défend la cause de l'abolition de l'esclavage et de l'émancipation des femmes. Elle publie un livre sur son expérience d'infirmière durant la Guerre de Sécession, et un premier roman en 1864. Trois ans plus tard, elle accepte de diriger un journal pour enfants et de composer une histoire à l'intention des jeunes lectrices. Ce sera Les Quatre Filles du docteur March (Little Women), parue en 1868. Tableau de la vie américaine dans la seconde moitié du XIXe siècle, le livre remporta un si vif succès qu'elle en publia une suite : Le Docteur March marie ses filles (Good Wives) en 1869. Deux autres livres sur les sœurs March existent également : Le Rêve de Jo March et La Grande Famille de Jo March. Ses modèles étaient ses parents, ses sœurs, ses amis de la Nouvelle-Angleterre et d'Europe. Elle s'était peinte fidèlement, dit-on, sous les traits de Jo. À l'été 1877 elle vient en France et séjourne à la pension Laurent à Grez-sur-Loing, où demeure sa sœur, l'artiste peintre Abigail May Alcott Nieriker. Ayant contracté la fièvre typhoïde durant son service pendant la guerre de Sécession, elle souffrira de problèmes de santé chroniques. Elle meurt à Boston le 6 mars 1888, deux jours après le décès de son père. Au début de sa carrière, parallèlement à ses livres pour les enfants, Louisa May Alcott a également écrit des romans noirs gothiques sous le pseudonyme de A. M. Barnard. Elle a également écrit des œuvres plus sombres telles que Les Yeux de Lady MacBeth. Son journal intime et sa correspondance ont également été publiés.

Texte et photo © Wikipédia

Louisa May Alcott, née le 29 novembre 1832 à Germantown en Pennsylvanie, et morte le 6 mars 1888 à Boston, est une romancière américaine, connue surtout pour son roman Les Quatre Filles du docteur March (Little Women). Deuxième d'une fratrie de quatre filles, elle est éduquée par un père philosophe dont les vues sur la manière d’élever des enfants sont exigeantes, et par Henry David Thoreau, le poète et enseignant ; elle a aussi pour maître le philosophe transcendantaliste Ralph Waldo Emerson, mais ne fréquentera aucune école. Elle écrit des contes dès son plus jeune âge et, en 1848, rédige son premier livre : Fables de fleurs. Le tempérament parfois violent de son père et l'incapacité de celui-ci à pouvoir subvenir correctement aux besoins de sa famille donnent lieu à des conflits entre les parents de Louisa May et contraignent les quatre sœurs à travailler à un jeune âge. Elle sera tour à tour professeur occasionnel, couturière, gouvernante, aide domestique et écrivain. Sa mère travaillera également aux œuvres sociales auprès des immigrants irlandais. Adulte, elle défend la cause de l'abolition de l'esclavage et de l'émancipation des femmes. Elle publie un livre sur son expérience d'infirmière durant la Guerre de Sécession, et un premier roman en 1864. Trois ans plus tard, elle accepte de diriger un journal pour enfants et de composer une histoire à l'intention des jeunes lectrices. Ce sera Les Quatre Filles du docteur March (Little Women), parue en 1868. Tableau de la vie américaine dans la seconde moitié du XIXe siècle, le livre remporta un si vif succès qu'elle en publia une suite : Le Docteur March marie ses filles (Good Wives) en 1869. Deux autres livres sur les sœurs March existent également : Le Rêve de Jo March et La Grande Famille de Jo March. Ses modèles étaient ses parents, ses sœurs, ses amis de la Nouvelle-Angleterre et d'Europe. Elle s'était peinte fidèlement, dit-on, sous les traits de Jo. À l'été […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Quatre Filles du Docteur March (Les) 2015 Adaptation