Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Constant, Paule

Constant, Paule

  • 48877
  • Constant
  • Paule
  • le 25/01/1944 (FRANCE)

Sa biographie

Née à Gan, près de Pau, Paule Constant a passé son enfance et une bonne partie de sa vie aux quatre coins du monde. Professeur des Universités, elle vit maintenant à Aix-en-Provence, où elle écrit son œuvre. L’Afrique tropicale, la Guyane, l’Amérique du Nord ont servi de cadre à plusieurs de ses romans. L’enfance, l’éducation des filles, la condition féminine, la justice, le colonialisme, sont les grands thèmes de l’inspiration d’une œuvre qu’elle a conçue d’emblée, dans sa totalité, comme un témoignage sur la condition humaine. Pour Ouregano (1980), elle a obtenu le Prix Valery Larbaud ; pour White Spirit (1989) le Grand Prix du Roman de l’Académie française, le Prix François Mauriac, le Prix Lutèce, le Prix du Sud-Jean Beaumel ; pour Confidence pour Confidence (1998), le Prix Goncourt et le Prix du Roman France-Télévision; pour Sucre et secret (2003), le Prix Amnesty international des droits de l’homme (prix du roman) ; pour Un monde à l’usage des demoiselles (1987), le Prix de l’essai de l’Académie française ; pour l’ensemble de son œuvre, la Targa Jean Giono, récompense franco-italienne. Elle est traduite dans une trentaine de pays. À Aix-en-Provence, elle a créé, préside et anime le Centre des Écrivains du Sud - Jean Giono, qui organise, en convention avec l’Université, des rencontres littéraires (Entretiens, Master classes, Journées). Elle est représentante pour l’Europe du Centre International d’Etudes Francophones et membre du Comité de la Société des Gens de Lettres. Elle participe à de nombreux jurys de Prix littéraires dont le Prix Valery Larbaud, le Prix Jean Giono, le Prix François Mauriac, le Prix de la langue française. En 2009, elle était entrée dans le jury du Prix Femina, qu’elle avait présidé en 2011 et dont elle a démissionné à la suite de son élection le 8 janvier 2013 à l’Académie Goncourt.

Texte © Académie Goncourt

Née à Gan, près de Pau, Paule Constant a passé son enfance et une bonne partie de sa vie aux quatre coins du monde. Professeur des Universités, elle vit maintenant à Aix-en-Provence, où elle écrit son œuvre. L’Afrique tropicale, la Guyane, l’Amérique du Nord ont servi de cadre à plusieurs de ses romans. L’enfance, l’éducation des filles, la condition féminine, la justice, le colonialisme, sont les grands thèmes de l’inspiration d’une œuvre qu’elle a conçue d’emblée, dans sa totalité, comme un témoignage sur la condition humaine. Pour Ouregano (1980), elle a obtenu le Prix Valery Larbaud ; pour White Spirit (1989) le Grand Prix du Roman de l’Académie française, le Prix François Mauriac, le Prix Lutèce, le Prix du Sud-Jean Beaumel ; pour Confidence pour Confidence (1998), le Prix Goncourt et le Prix du Roman France-Télévision; pour Sucre et secret (2003), le Prix Amnesty international des droits de l’homme (prix du roman) ; pour Un monde à l’usage des demoiselles (1987), le Prix de l’essai de l’Académie française ; pour l’ensemble de son œuvre, la Targa Jean Giono, récompense franco-italienne. Elle est traduite dans une trentaine de pays. À Aix-en-Provence, elle a créé, préside et anime le Centre des Écrivains du Sud - Jean Giono, qui organise, en convention avec l’Université, des rencontres littéraires (Entretiens, Master classes, Journées). Elle est représentante pour l’Europe du Centre International d’Etudes Francophones et membre du Comité de la Société des Gens de Lettres. Elle participe à de nombreux jurys de Prix littéraires dont le Prix Valery Larbaud, le Prix Jean Giono, le Prix François Mauriac, le Prix de la langue française. En 2009, elle était entrée dans le jury du Prix Femina, qu’elle avait présidé en 2011 et dont elle a démissionné à la suite de son élection le 8 janvier 2013 à l’Académie Goncourt.

Texte © Académie Goncourt

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Des chauves-souris, des singes et des hommes 2018 Adaptation