Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Frémion, Yves

  • 4828
  • Frémion-Danet
  • Yves
  • Frémion, Yves
  • le 14/06/1947 (FRANCE)

Sa biographie

Photo © Yves Frémion

Yves Frémion, de son nom complet Yves Frémion-Danet, né le 14 juin 1947 à Lyon, France, est un écrivain, critique de bande dessinée et homme politique français. Il est également connu sous les pseudonymes : Émile Auhunenuit, Art(h)ur Conan Doc, Batteste Monokini, Bethsabée Mouchot, Hassen Seffaf, Yvan E. Frémov, Jean-Edern Hyerestation-du-RER, Laurent Tharbes, Les Frères L. et D. Corson de Rojayheart, Max de Blé, Noël Hobalcon et Paco Tison, Théophraste Épistolier, Yves Frémion de la Fermez, Yves Mousse, et le pseudonyme collectif Colonel Durruti qu’il partage avec Emmanuel Jouanne. Il a dirigé des anthologies et a été rédacteur de la revue Univers aux éditions J’ai lu. Il participe également à la revue Fluide glacial, où son goût prononcé pour les calembours est régulièrement brocardé et crobardé par l’ensemble de la rédaction. Yves Frémion est membre du jury de l’académie de la Carpette anglaise qui – parodie à l’origine des prix littéraires – attribue chaque année un prix d’indignité civique à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française. Il est par ailleurs membre du parti politique Les Verts, il a été député européen (de 1989 à 1994), et conseiller régional d’Île-de-France de mars 1998 à mars 2010. Il fut enfin l’un des vice-présidents du Réseau Voltaire. Il est aussi grand animateur de la revue Papiers nickelés qui promeut le dessin de toutes sortes d’hier et d’aujourd’hui.

Texte © Tartamudo

Photo © Yves Frémion

Yves Frémion, de son nom complet Yves Frémion-Danet, né le 14 juin 1947 à Lyon, France, est un écrivain, critique de bande dessinée et homme politique français. Il est également connu sous les pseudonymes : Émile Auhunenuit, Art(h)ur Conan Doc, Batteste Monokini, Bethsabée Mouchot, Hassen Seffaf, Yvan E. Frémov, Jean-Edern Hyerestation-du-RER, Laurent Tharbes, Les Frères L. et D. Corson de Rojayheart, Max de Blé, Noël Hobalcon et Paco Tison, Théophraste Épistolier, Yves Frémion de la Fermez, Yves Mousse, et le pseudonyme collectif Colonel Durruti qu’il partage avec Emmanuel Jouanne. Il a dirigé des anthologies et a été rédacteur de la revue Univers aux éditions J’ai lu. Il participe également à la revue Fluide glacial, où son goût prononcé pour les calembours est régulièrement brocardé et crobardé par l’ensemble de la rédaction. Yves Frémion est membre du jury de l’académie de la Carpette anglaise qui – parodie à l’origine des prix littéraires – attribue chaque année un prix d’indignité civique à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française. Il est par ailleurs membre du parti politique Les Verts, il a été député européen (de 1989 à 1994), et conseiller régional d’Île-de-France de mars 1998 à mars 2010. Il fut enfin l’un des vice-présidents du Réseau Voltaire. Il est aussi grand animateur de la revue Papiers nickelés qui promeut le dessin de toutes sortes d’hier et d’aujourd’hui.

Texte © Tartamudo

Sa Bibliographie