Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Robertson, Shelby

Robertson, Shelby

  • 47226
  • Robertson
  • Shelby
  • ÉTATS-UNIS

Sa biographie

Shelby Robertson est un illustrateur de bandes dessinées américain, connu pour ses interprétations artistiques distinguées de personnages feminis fictifs. Son interprétation détaillée des personnages fortement musclés a été comparée à celle de Frank Frazetta et de Michael Turner. Il décrit son style comme partie Marvel, partie DC, et partie vieille école. Robertson n'avait pas de formation artistique particulière. Sa plus grande influence est celle de l'artiste britannique Alan Davis , en particulier le travail de Davis sur "Excalibur" à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Robertson reconnait que ce n'était pas le style de Davis qu'il voulait imiter, mais que voir son travail l'a inspiré à vouloir faire carrière dans l'art de la BD. En ce qui concerne les artistes dont il admire le style, il reconnaît que son travail semble fortement influencé par Michael Turner , Arthur Adams , Jim Lee , Marc Silvestri et Frank Frazetta (dont il est un fan). Il mentionne également Travis Charest et Terry Dodson. La carrière artistique de Robertson a débuté à l'âge de 15 ans lorsqu'il a été embauché par le British Aeronautics Magazine comme artiste en chef et concepteur d'illustration. Il a été embauché par Rob Liefeld à l'âge de 17 ans, et sa première illustration est devenu son premier travail publié dans l'industrie. Il a dessiné "Rascal", histoire du comics sérigraphié Black Flag et après quelques mois, a été autorisé à faire son propre album "Crypt and tons of fill in pagework". Au début il a aussi encré plusieurs travaux sans être crédité et dessiné plusieurs arrière-plans pour des artistes reconnus. Depuis qu'il a quitté Extreme Studios en 1996, il a travaillé sur un certain nombre de titres différents pour différents éditeurs. Il a également travaillé pour l'industrie de la musique et pour celle des jeux vidéo à plein temps de 2012 à 2014 en tant que concepteur de personnages, peintre de portraits et concepteur d'actifs sur plusieurs jeux en ligne. En 2016 et une partie de 2017, Shelby a encré les dessins de Rob Liefeld pour un récit de Deadpool , intitulé "Bad Blood".

Texte et photo © Wikipédia

Shelby Robertson est un illustrateur de bandes dessinées américain, connu pour ses interprétations artistiques distinguées de personnages feminis fictifs. Son interprétation détaillée des personnages fortement musclés a été comparée à celle de Frank Frazetta et de Michael Turner. Il décrit son style comme partie Marvel, partie DC, et partie vieille école. Robertson n'avait pas de formation artistique particulière. Sa plus grande influence est celle de l'artiste britannique Alan Davis , en particulier le travail de Davis sur "Excalibur" à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Robertson reconnait que ce n'était pas le style de Davis qu'il voulait imiter, mais que voir son travail l'a inspiré à vouloir faire carrière dans l'art de la BD. En ce qui concerne les artistes dont il admire le style, il reconnaît que son travail semble fortement influencé par Michael Turner , Arthur Adams , Jim Lee , Marc Silvestri et Frank Frazetta (dont il est un fan). Il mentionne également Travis Charest et Terry Dodson. La carrière artistique de Robertson a débuté à l'âge de 15 ans lorsqu'il a été embauché par le British Aeronautics Magazine comme artiste en chef et concepteur d'illustration. Il a été embauché par Rob Liefeld à l'âge de 17 ans, et sa première illustration est devenu son premier travail publié dans l'industrie. Il a dessiné "Rascal", histoire du comics sérigraphié Black Flag et après quelques mois, a été autorisé à faire son propre album "Crypt and tons of fill in pagework". Au début il a aussi encré plusieurs travaux sans être crédité et dessiné plusieurs arrière-plans pour des artistes reconnus. Depuis qu'il a quitté Extreme Studios en 1996, il a travaillé sur un certain nombre de titres différents pour différents éditeurs. Il a également travaillé pour l'industrie de la musique et pour celle des jeux vidéo à plein temps de 2012 à 2014 en tant que concepteur de […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Dark Shrine 1999   
Stargate (1996) 1996
Autres collaborations de à Rôle
Deadpool - Bad Blood 2017 Encrage
Stargate (1996) 1996 Couverture