Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Isshiki, Makoto

Isshiki, Makoto

  • 47199
  • Isshiki
  • Makoto
  • JAPON

Sa biographie

Makoto Isshiki se fait remarquer en 1984 en remportant un prix au concours Tetsuya Chiba, organisé par Kodansha. Elle gagne sa place chez ce grand éditeur avec la publication de sa première histoire courte dans le Young Magazine. Son talent attire l’œil de la compagnie rivale, Shueisha, qui lui offre la possibilité de faire ses preuves sur une série en plusieurs chapitres. C’est ainsi que naît Hanattare Boogie, une comédie familiale qui pose les bases de son futur succès : un héros très jeune et bourré d’énergie, vivant avec sa famille dans la campagne japonaise des années 50. Cette prolifique dessinatrice multiplie par la suite les histoires courtes, avant de lancer en 1993 la série qui la rend célèbre : Hanada le garnement, publié chez l’éditeur de ses débuts. Le titre remporte non seulement le prestigieux grand prix Kodansha en 1995, mais a aussi les honneurs d’une adaptation en dessin animé en 2002, avant de devenir un film live en 2006 ! Cependant, Makoto Isshiki ne veut pas se cantonner à un seul type d’histoire. À la fin de la série, elle se lance dans un genre complètement différent avec un manga de sport sur la lutte féminine ! Mais c’est avec Piano Forest qu’elle fait de nouveau parler d’elle : toujours publié chez Kodansha, ce titre étonnant au graphisme épuré conte avec sensibilité le parcours d’un jeune surdoué du piano. L’auteur prend son temps pour poser l’atmosphère des lieux et développer la psychologie des personnages. Son responsable éditorial au sein du magazine seinen Morning la laisse travailler à son propre tempo, avec une publication suivant un rythme irrégulier. C’est un pari risqué, mais gagnant : Piano Forest est adapté en 2007 en film d’animation, avant de remporter l’année suivante le prestigieux prix du Japan Media Art Festival, organisé par le Ministère de la Culture japonais. Makoto Isshiki consacre dix ans de sa vie à cette série, qui se termine en 2015, au 26e volume. Elle gagne ainsi sa place parmi les auteurs connus et reconnus du magazine Morning.

Texte © Manga News

Makoto Isshiki se fait remarquer en 1984 en remportant un prix au concours Tetsuya Chiba, organisé par Kodansha. Elle gagne sa place chez ce grand éditeur avec la publication de sa première histoire courte dans le Young Magazine. Son talent attire l’œil de la compagnie rivale, Shueisha, qui lui offre la possibilité de faire ses preuves sur une série en plusieurs chapitres. C’est ainsi que naît Hanattare Boogie, une comédie familiale qui pose les bases de son futur succès : un héros très jeune et bourré d’énergie, vivant avec sa famille dans la campagne japonaise des années 50. Cette prolifique dessinatrice multiplie par la suite les histoires courtes, avant de lancer en 1993 la série qui la rend célèbre : Hanada le garnement, publié chez l’éditeur de ses débuts. Le titre remporte non seulement le prestigieux grand prix Kodansha en 1995, mais a aussi les honneurs d’une adaptation en dessin animé en 2002, avant de devenir un film live en 2006 ! Cependant, Makoto Isshiki ne veut pas se cantonner à un seul type d’histoire. À la fin de la série, elle se lance dans un genre complètement différent avec un manga de sport sur la lutte féminine ! Mais c’est avec Piano Forest qu’elle fait de nouveau parler d’elle : toujours publié chez Kodansha, ce titre étonnant au graphisme épuré conte avec sensibilité le parcours d’un jeune surdoué du piano. L’auteur prend son temps pour poser l’atmosphère des lieux et développer la psychologie des personnages. Son responsable éditorial au sein du magazine seinen Morning la laisse travailler à son propre tempo, avec une publication suivant un rythme irrégulier. C’est un pari risqué, mais gagnant : Piano Forest est adapté en 2007 en film d’animation, avant de remporter l’année suivante le prestigieux prix du Japan Media Art Festival, organisé par le Ministère de la Culture japonais. Makoto Isshiki consacre dix ans de sa vie à cette série, qui se termine en 2015, au 26e […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Hanada le garnement 2017 2018