Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ferris, Emil

Ferris, Emil

  • 46642
  • Ferris
  • Emil
  • le 01/01/1962 (ÉTATS-UNIS)
  • http://emilferris.com

Sa biographie

Emil Ferris est une dessinatrice américaine qui a surtout travaillé dans l'illustration. Elle acquiert une notoriété soudaine comme auteure de bande dessinée en 2017 avec Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (My Favorite Thing Is Monsters), récit de plus de 800 pages publié par Fantagraphics mettant en scène Karen Reyes, petite fille qui cherche à résoudre le meurtre de sa belle voisine juive dans le Chicago des années 1960. Emil Ferris naît en 1962 dans le South Side de Chicago dans une famille d'artistes et grandit dans le quartier d'Uptown. Elle travaille comme illustratrice et conceptrice de jouets, ayant notamment pour clients McDonald's et Takara Tomy. En 2001, elle contracte le virus du Nil occidental, qui la laisse partiellement paralysée et la conduit à abandonner un temps son métier. Dans le cadre de sa rééducation, elle s'inscrit au cours d'écriture créative de l'école de l'Institut d'art de Chicago et alors qu'elle regagne progressivement ses capacités motrices, se lance dans un long récit en bande dessinée, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres. Cette histoire de plus de 800 pages se présente comme le journal intime de Karen Reyes, petite fille de dix ans fan de monstres qui cherche à comprendre pourquoi sa voisine, la belle Anka Silverberg, une rescapée de la Shoah, a été assassinée. Le récit alterne récit de la vie de Karen à Chicago, réflexions sur l'Amérique des années 1960 et l'histoire d'Anka sous l'Allemagne nazie. Prévu pour fin 2016 chez Fantagraphics, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres est finalement publié début 2017 après la faillite de son imprimeur chinois. La bande dessinée est très bien accueillie par de nombreux auteurs réputés (Alison Bechdel, Art Spiegelman ou Chris Ware) et Sam Mendes se voit confier par Sony Corporation son projet d'adaptation cinématographique. Sa traduction française sort en août 2018 chez Monsieur Toussaint Louverture.

Texte et photo © Wikipédia

Emil Ferris est une dessinatrice américaine qui a surtout travaillé dans l'illustration. Elle acquiert une notoriété soudaine comme auteure de bande dessinée en 2017 avec Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (My Favorite Thing Is Monsters), récit de plus de 800 pages publié par Fantagraphics mettant en scène Karen Reyes, petite fille qui cherche à résoudre le meurtre de sa belle voisine juive dans le Chicago des années 1960. Emil Ferris naît en 1962 dans le South Side de Chicago dans une famille d'artistes et grandit dans le quartier d'Uptown. Elle travaille comme illustratrice et conceptrice de jouets, ayant notamment pour clients McDonald's et Takara Tomy. En 2001, elle contracte le virus du Nil occidental, qui la laisse partiellement paralysée et la conduit à abandonner un temps son métier. Dans le cadre de sa rééducation, elle s'inscrit au cours d'écriture créative de l'école de l'Institut d'art de Chicago et alors qu'elle regagne progressivement ses capacités motrices, se lance dans un long récit en bande dessinée, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres. Cette histoire de plus de 800 pages se présente comme le journal intime de Karen Reyes, petite fille de dix ans fan de monstres qui cherche à comprendre pourquoi sa voisine, la belle Anka Silverberg, une rescapée de la Shoah, a été assassinée. Le récit alterne récit de la vie de Karen à Chicago, réflexions sur l'Amérique des années 1960 et l'histoire d'Anka sous l'Allemagne nazie. Prévu pour fin 2016 chez Fantagraphics, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres est finalement publié début 2017 après la faillite de son imprimeur chinois. La bande dessinée est très bien accueillie par de nombreux auteurs réputés (Alison Bechdel, Art Spiegelman ou Chris Ware) et Sam Mendes se voit confier par Sony Corporation son projet d'adaptation cinématographique. Sa traduction française sort en août 2018 chez Monsieur Toussaint Louverture.

Texte et photo © Wikipédia

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Free Comic Book Day 2017 2017     
Moi, ce que j'aime, c'est les monstres 2018     
My favorite thing is monsters (2017) 2017