Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

An de grâce 1990, alors qu'il vient d'obtenir sa maîtrise d'Arts Plastiques à l'école Saint Charles à Paris, Chester renforce son activisme rock'n'graphik dans le Chester aux côtés de l'équipe de la Fanzinothèque de Poitiers, dirigée de main de maître par Didier Bourgoin. Ainsi, peu de temps après, suite à un passage dans l'atelier de Mino en tant qu'assistant décorateur pour la réalisation d'oeuvres destinées à une des nombreuses expositions de la société "Mino est génial", Chester participe à la décoration de l'espace "fanzines" du "salon international de la bande dessinée d'Angoulême", sous couvert du label de qualité "Fanzino of Poitiers", et ceci de 1992 à 1996. En 1995, son premier recueil sort aux éditions "La Fanzinothèque", il a pour titre 'Génération sacrifiée (tirage épuisé). Dans le même temps, Chester collabore à de nombreux fanzines ("Coyote rebelle", "Yellow", "Flag", "Coma Lucide", "Patate Crue", "Ogoun", "Worst", etc) et dessine pour bons nombres de groupes rock, voire punk-rock (Bérurier Noir, Dileurs, Cadavres, Les Rats, Heyoka, Ludwig von 88, Raymonde & les Blancs-Becs, Infraktion, Klunk, No more Jordy, Les CharlotsS, Les sales Majestées, etc) et assos (Bondage Records, Goëland Production, Crash Disques, FGL, Dialektik Records, Combat Rock, Sauve qui Punk Records,etc). Alors qu'il intègre le collectif graphique "Coma Lucide", rejoignant ainsi les Gaël, Mo/CDM, Ju/CDM, Jaïmé/CDM, Clem, Erwan, Benjy, Ben and Co, Chester coorganise les 3 premières éditions des rencontres mensuelles "Trans Comix Express" de la presse B.D. indépendante à la Flèche d'Or Café, rue de Bagnolet à Paris. Puis, sortira son deuxième recueil "Fils de Tarba", regroupant des dessins vus (ou pas !) ici ou là au gré des productions et des réalisations citées plus haut. En 1998, grâce à une allocation de recherche aux auteurs consentie par le Centre National des Arts Plastiques (Commission du Fiacre), Chester sort son troisième recueil "X'Scape"; une histoire animalière sans parole qui rompt sensiblement avec le style et les thèmes habituels de l'auteur. Cette escapade marquera le retour de Chester à la tradition du fanzinat collectif. En effet, notre impénitent gribouilleur se met en tête de rassembler, dans un même recueil, une belle palette d'auteurs qui ont un activisme rock avoué. "MY WAY" n °1" voit ainsi le jour, sous le parrainage amical de Franck Margerin et avec le soutien du Centre National du Livre. Présenté lors du salon international de la B.D. 2000 à Angoulême, le recueil collectif BD reçoit un accueil très favorable de part et d'autre. Il n'en fallait pas plus pour réchauffer les cœurs et stimuler les motivations. "My Way" ne peut s'arrêter en si bon chemin et l'aventure continue !... Dans le même temps, Didier Bourgoin, en rupture de festival In de la B.D. d'Angoulême, crée un festival Off à Angoulême et, sans se poser de question, Chester répond présent à l'appel du Captain'Did. Il s'illustre ainsi aux côtés des p'tits gars de "Allo les pompiers" (autre collectif graphique parisien) pour montrer aux "officiels du festival In" que le fanzinat reste créatif et indomptable, à défaut d'être réellement libre ! Pour finir, on rappellera que Chester et quelques amis ont lancé, fin 1997, l'association "Valice Production" globalement pour les mêmes raisons qu'un certain Jean-Christophe Menu (également sociétaire de la fac d'Arts Plastiques à Paris) et quelques autres dessinateurs ont créé "L'Association". Souhaitons que "Valice Production" connaisse la même destinée de "L'Association", et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.

An de grâce 1990, alors qu'il vient d'obtenir sa maîtrise d'Arts Plastiques à l'école Saint Charles à Paris, Chester renforce son activisme rock'n'graphik dans le Chester aux côtés de l'équipe de la Fanzinothèque de Poitiers, dirigée de main de maître par Didier Bourgoin. Ainsi, peu de temps après, suite à un passage dans l'atelier de Mino en tant qu'assistant décorateur pour la réalisation d'oeuvres destinées à une des nombreuses expositions de la société "Mino est génial", Chester participe à la décoration de l'espace "fanzines" du "salon international de la bande dessinée d'Angoulême", sous couvert du label de qualité "Fanzino of Poitiers", et ceci de 1992 à 1996. En 1995, son premier recueil sort aux éditions "La Fanzinothèque", il a pour titre 'Génération sacrifiée (tirage épuisé). Dans le même temps, Chester collabore à de nombreux fanzines ("Coyote rebelle", "Yellow", "Flag", "Coma Lucide", "Patate Crue", "Ogoun", "Worst", etc) et dessine pour bons nombres de groupes rock, voire punk-rock (Bérurier Noir, Dileurs, Cadavres, Les Rats, Heyoka, Ludwig von 88, Raymonde & les Blancs-Becs, Infraktion, Klunk, No more Jordy, Les CharlotsS, Les sales Majestées, etc) et assos (Bondage Records, Goëland Production, Crash Disques, FGL, Dialektik Records, Combat Rock, Sauve qui Punk Records,etc). Alors qu'il intègre le collectif graphique "Coma Lucide", rejoignant ainsi les Gaël, Mo/CDM, Ju/CDM, Jaïmé/CDM, Clem, Erwan, Benjy, Ben and Co, Chester coorganise les 3 premières éditions des rencontres mensuelles "Trans Comix Express" de la presse B.D. indépendante à la Flèche d'Or Café, rue de Bagnolet à Paris. Puis, sortira son deuxième recueil "Fils de Tarba", regroupant des dessins vus (ou pas !) ici ou là au gré des productions et des réalisations citées plus haut. En 1998, grâce à une allocation de recherche aux auteurs consentie […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Fanzine des fanzines (Le) 1994 1995
Fils de Tarba 1997   
Génération sacrifiée 1994   
My Way (Collectif Rock'n'BD) 2002