Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Plessix, Michel

  • 4567
  • Plessix
  • Michel
  • le 10/11/1959 (FRANCE)
  • le 21/08/2017

Sa biographie

Michel Plessix est né en 1959 à Saint-Malo et est attaché à sa région. Au début des années 1980, il signe ses premiers travaux : des affiches de fest-noz et des plaquettes de communication. Il apprend les codes de la bande dessinée aux côtés de Jean-Claude Fournier. Il intègre ensuite un collectif d’auteurs rennais, composé de Fournier, Gégé, Malo Louarn, Jean-Luc Hiettre, entre autres, et participe au lancement du journal Frilouz. En 1984, il publie Mark-Jones : pas de bananes pour Miss Blanquette, aux Éditions Souny avec Jean-Luc Hiettre. Il s’ensuit un album, La Déesse aux yeux de jade, chez Milan en 1988 (réédité en 1993 aux Éditions Delcourt), avec Dieter au scenario. Toujours avec ce dernier, il dessine à partir de 1989 les aventures en quatre volets de Julien Boisvert (Delcourt). Michel Plessix scénarise par ailleurs la série Les Forell (Dargaud) dessinée par Bazile. En 1996, il se lance dans l’adaptation du Vent dans les Saules, le roman de Kenneth Grahame (quatre tomes, Delcourt). La série rencontre un énorme succès public et reçoit de nombreux prix. En 2005, il lui compose une suite imaginaire flamboyante : Le Vent dans les Sables (cinq tomes, Delcourt), dont l’intégrale paraît en novembre 2017. En 2014, il reprend le scénario de la série La Famille Passflore dessinée par Loïc Jouannigot, pour les deux derniers volumes (Dargaud). Son dernier album Là où vont les fourmis (Casterman), scénarisé par Frank Le Gall, a paru en septembre 2016. Michel Plessix disparaît le 21 août 2017 dans la ville qui l’a vu naître et qui venait de lui décerner le Grand Prix du festival Quai des Bulles. Il travaillait à son prochain livre À L’Ombre des Saules, une nouvelle déclinaison de sa série emblématique, Le Vent dans les Saules.

Texte et photo © Delcourt

Michel Plessix est né en 1959 à Saint-Malo et est attaché à sa région. Au début des années 1980, il signe ses premiers travaux : des affiches de fest-noz et des plaquettes de communication. Il apprend les codes de la bande dessinée aux côtés de Jean-Claude Fournier. Il intègre ensuite un collectif d’auteurs rennais, composé de Fournier, Gégé, Malo Louarn, Jean-Luc Hiettre, entre autres, et participe au lancement du journal Frilouz. En 1984, il publie Mark-Jones : pas de bananes pour Miss Blanquette, aux Éditions Souny avec Jean-Luc Hiettre. Il s’ensuit un album, La Déesse aux yeux de jade, chez Milan en 1988 (réédité en 1993 aux Éditions Delcourt), avec Dieter au scenario. Toujours avec ce dernier, il dessine à partir de 1989 les aventures en quatre volets de Julien Boisvert (Delcourt). Michel Plessix scénarise par ailleurs la série Les Forell (Dargaud) dessinée par Bazile. En 1996, il se lance dans l’adaptation du Vent dans les Saules, le roman de Kenneth Grahame (quatre tomes, Delcourt). La série rencontre un énorme succès public et reçoit de nombreux prix. En 2005, il lui compose une suite imaginaire flamboyante : Le Vent dans les Sables (cinq tomes, Delcourt), dont l’intégrale paraît en novembre 2017. En 2014, il reprend le scénario de la série La Famille Passflore dessinée par Loïc Jouannigot, pour les deux derniers volumes (Dargaud). Son dernier album Là où vont les fourmis (Casterman), scénarisé par Frank Le Gall, a paru en septembre 2016. Michel Plessix disparaît le 21 août 2017 dans la ville qui l’a vu naître et qui venait de lui décerner le Grand Prix du festival Quai des Bulles. Il travaillait à son prochain livre À L’Ombre des Saules, une nouvelle déclinaison de sa série emblématique, Le Vent dans les Saules.

Texte et photo © Delcourt

Sa Bibliographie