Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Marculeta, Edmundo

Marculeta, Edmundo

  • 44891
  • Marculeta Goicoechea
  • Edmundo
  • Marculeta, Edmundo
  • le 06/04/1923 (ESPAGNE)
  • le 03/05/1989
  • Marcouleta, Edmond 

Sa biographie

Edmundo Marculeta était un dessinateur de bandes dessinées espagnol (né à San Sebastian et décédé à Barcelone). Marculeta commence sa carrière à l'âge de 17 ans chez l'éditeur Valanciana où il dessinera les séries "Aventuras de Baron Thunder", "Julio y Ricardo" et "Vengador del Mundo". Pour le journal Diario Madrid il va produire des caricatures et dessins humoristiques sur les personnalités politiques qui l'obligeront à s'expatrier en France. À partir de 1950 il dessinera les séries "Jim l'Éclair" et "Sandy le Petit Boucanier" pour l'éditeur Ohé et "Gazelle Blanche" pour Sagédition. Il signera aussi des récits dans des numéros de "Fillette" de L'Express Illustré ("Rudy le Vieux Sheriff"), de "Jean-Pierre" et de "Bonnes Soirées" (illustrations). Pendant les vingt années suivantes il s'attaque au genre satyrique pour le magazine "Le Hérisson". Dans les années 60 il travaille aussi pour le groupe de presse Del Duca, dessinant dans les revues "L'Intrépide" et "Hurrah !". Pendant cette période, Marculeta travaille aussi pour "Pistolin" ("Grands Noms de l'Histoire de France"), "Bonux Boy", "Vaillant" et travaille sous contrat pour l'Angleterre et l'Allemagne. Dans les années 70, Edmundo Marculeta a poursuivi une carrière dans la bande dessinée pour adultes, publiée dans L'Hérisson et Marius, en utilisant des pseudonymes comme Boris Tunder et Tony Cranach (Chicago Twenties, Le Noctambule, Calamity Jane). Au début des années 1980, il retourne en Espagne et se spécialise dans la bande dessinée sado-masochiste pour le magazine auto-publié Eurostanton. L'auteur a utilisé les pseudonymes de Boris Tunder, Galeteo, Marcou, Marcouleta ou encore Marcouletta.

Texte © Lambiek comicopledia
Photo © Tebeosfera

Edmundo Marculeta était un dessinateur de bandes dessinées espagnol (né à San Sebastian et décédé à Barcelone). Marculeta commence sa carrière à l'âge de 17 ans chez l'éditeur Valanciana où il dessinera les séries "Aventuras de Baron Thunder", "Julio y Ricardo" et "Vengador del Mundo". Pour le journal Diario Madrid il va produire des caricatures et dessins humoristiques sur les personnalités politiques qui l'obligeront à s'expatrier en France. À partir de 1950 il dessinera les séries "Jim l'Éclair" et "Sandy le Petit Boucanier" pour l'éditeur Ohé et "Gazelle Blanche" pour Sagédition. Il signera aussi des récits dans des numéros de "Fillette" de L'Express Illustré ("Rudy le Vieux Sheriff"), de "Jean-Pierre" et de "Bonnes Soirées" (illustrations). Pendant les vingt années suivantes il s'attaque au genre satyrique pour le magazine "Le Hérisson". Dans les années 60 il travaille aussi pour le groupe de presse Del Duca, dessinant dans les revues "L'Intrépide" et "Hurrah !". Pendant cette période, Marculeta travaille aussi pour "Pistolin" ("Grands Noms de l'Histoire de France"), "Bonux Boy", "Vaillant" et travaille sous contrat pour l'Angleterre et l'Allemagne. Dans les années 70, Edmundo Marculeta a poursuivi une carrière dans la bande dessinée pour adultes, publiée dans L'Hérisson et Marius, en utilisant des pseudonymes comme Boris Tunder et Tony Cranach (Chicago Twenties, Le Noctambule, Calamity Jane). Au début des années 1980, il retourne en Espagne et se spécialise dans la bande dessinée sado-masochiste pour le magazine auto-publié Eurostanton. L'auteur a utilisé les pseudonymes de Boris Tunder, Galeteo, Marcou, Marcouleta ou encore Marcouletta.

Texte © Lambiek comicopledia
Photo © Tebeosfera

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Bolo 1961   
Bonux-Boy (Les histoires de) 1960
Grands romans dessinés (Les) 1953   
Hurrah! (Après-guerre - 2e série) 1956