Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Passionné de cinéma noir, de l'Amérique d'Edward Hooper et de ligne claire piégée, Ted Benoit est un acteur discret et maniaque. Il était le seul à pouvoir dessiner un album de Blake et Mortimer sans être servile tout en restant humble. Né en 1947, Thierry Benoit, dit Ted, suit les cours de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques. Il squatte les cinémathèques pour dévorer les films noirs américains des années 40-50. Jusqu'en 1971, il sera assistant-réalisateur à la télévision. Lorsque "Actuel" accueille ses premiers récits en bandes dessinées, Robert Crumb est son maître à dessiner. Après quelques années de collaboration avec la presse underground ("Géranomymo"), Ted Benoit rejoint, en 1975, "L'Écho des Savanes" que vient de créer Nikita Mandryka. Cette première période de sa carrière culmine dans Hôpital, un album au dessin expressionniste. D'une froideur carcérale, ce récit gagne le prix du scénario au Salon d'Angoulême en 1979. Son style mue radicalement lorsqu'il découvre Joost Swarte ("Art Moderne"), le dessinateur hollandais qui vient de remettre la Ligne Claire hergéenne à l'honneur. L'hommage à Swarte est évident dans les planches de Bingo Bongo que publie alors "Métal Hurlant". Lorsque, en 1981, il réunit des courtes histoires -peu Ligne Claire- parues dans "Libération" et "Métal Hurlant", il choisit un titre en forme de manifeste : Vers la Ligne Claire. Sous une forme mal dégrossie, Ray Banana, son personnage emblématique, est déjà présent. Ted Benoit s'approprie les signes extérieurs de l'esthétique d'Hergé pour se livrer à un joyeux travail de distanciation. En 1980, (A Suivre) accueille La Berceuse électrique. Avec son physique de Clark Gable, Ray Banana est confronté à une étrange secte. Tout au long des 80 planches, Ted Benoit construit un univers hétéroclite et surréaliste. Futur proche et passé récent se mélangent dans une ville qui doit beaucoup à Hollywood. Ted Benoit commet un crime de lèse-ligne claire en utilisant des trames grises et des ombres portées noires. Les enfants d'Hergé doivent parfois savoir se montrer irrespectueux. Dans la foulée de cet album mythique (1982) paraît Histoires vraies, un recueil d'histoires (scénario : Chéraqui) également publiées dans (A Suivre). En 1984, grand retour de Ray Banana avec Cité Lumière. Nouveauté et hommage-clin d'oeil, ce second récit est mis en couleurs par les Studios Hergé. Quoi de plus normal pour une histoire se déroulant, comme L'Alph Art, dans le milieu de la peinture. L'album paraîtra en 1986. Le temps d'un album, Ted Benoit abandonne le dessin et écrit le scénario de L'Homme de nulle part pour Pierre Nedja. Ce récit révèle la vie de Thelma Ritter, la femme de ménage de Ray Banana. Prépublié dans (A Suivre) le récit paraîtra en album en 1989 (Casterman). Dessinateur trop méticuleux pour être productif en matière de bande dessinée, Ted Benoit se consacre régulièrement à sa seconde "carrière" : l'illustration. La publicité et la presse en ont fait un de leurs artistes favoris. La peau du léopard (1985) recueille ses meilleurs travaux. Il ne faut pas non plus oublier les affiches et les portfolios qui lui permettent d'expérimenter de nouvelles techniques et des sujets inédits.

Texte et photo © Dargaud

Passionné de cinéma noir, de l'Amérique d'Edward Hooper et de ligne claire piégée, Ted Benoit est un acteur discret et maniaque. Il était le seul à pouvoir dessiner un album de Blake et Mortimer sans être servile tout en restant humble. Né en 1947, Thierry Benoit, dit Ted, suit les cours de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques. Il squatte les cinémathèques pour dévorer les films noirs américains des années 40-50. Jusqu'en 1971, il sera assistant-réalisateur à la télévision. Lorsque "Actuel" accueille ses premiers récits en bandes dessinées, Robert Crumb est son maître à dessiner. Après quelques années de collaboration avec la presse underground ("Géranomymo"), Ted Benoit rejoint, en 1975, "L'Écho des Savanes" que vient de créer Nikita Mandryka. Cette première période de sa carrière culmine dans Hôpital, un album au dessin expressionniste. D'une froideur carcérale, ce récit gagne le prix du scénario au Salon d'Angoulême en 1979. Son style mue radicalement lorsqu'il découvre Joost Swarte ("Art Moderne"), le dessinateur hollandais qui vient de remettre la Ligne Claire hergéenne à l'honneur. L'hommage à Swarte est évident dans les planches de Bingo Bongo que publie alors "Métal Hurlant". Lorsque, en 1981, il réunit des courtes histoires -peu Ligne Claire- parues dans "Libération" et "Métal Hurlant", il choisit un titre en forme de manifeste : Vers la Ligne Claire. Sous une forme mal dégrossie, Ray Banana, son personnage emblématique, est déjà présent. Ted Benoit s'approprie les signes extérieurs de l'esthétique d'Hergé pour se livrer à un joyeux travail de distanciation. En 1980, (A Suivre) accueille La Berceuse électrique. Avec son physique de Clark Gable, Ray Banana est confronté à une étrange secte. Tout au long des 80 planches, Ted Benoit construit un univers hétéroclite et surréaliste. Futur proche et passé récent se mélangent […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
A la frite sauvage 2009
Belles histoires d'Onc' Renaud (Les) 1986
Bennes dessinées 1986
Bingo Bongo 1987     
Blake and Mortimer (The Adventures of) 2008 2009
Blake en Mortimer (Uitgeverij Blake en Mortimer) 1996 2001
Blake et Mortimer 1996 2017
Blake et Mortimer (Divers) 1996
Blake und Mortimer (Die Abenteuer von) 1997
Chansons pour les yeux 2004
Francis Cabrel - Les beaux dessins 2005
Histoires vraies 1982
Homme de nulle part (L') 1989   
Hopital 1979   
Lob de la jungle 1980
Magiciens d'eau (Les) 1987
Monsieur Mouche 2006
Mystères de la banque (Les) 1988
Opération super 9 1986
Playback (Benoit/Ayroles) 2004
Ray Banana 1982 2014   
Super Héros 1983 - 1993 1993
Vers la ligne claire 1980   
Œuf du mystère (L') 2001   
Autres collaborations de à Rôle
Félix (Tillieux) (Niffle) 2002 Couverture
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Benoit, Ted 1981 2013  
(AUT) Hergé 2003  
(AUT) Jacobs, Edgar P. 1988 2012  
(DOC) Encyclopédies diverses 1986