Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Michel Quint est né le 17 novembre 1949 à Leforest (62). Il n’a jamais quitté la région et habite encore La Madeleine avec son épouse Brigitte. Après une scolarité normale il passe le bac philo au lycée Vandermeersch de Roubaix puis obtient une licence de lettres classiques et une maîtrise d’études théâtrales à Lille. Parallèlement à sa carrière de professeur, d'abord de lettres classiques puis de théâtre, il écrit d’abord du théâtre, des dramatiques et feuilletons radio pour France Culture (Il obtient en 1986 le prix des nouveaux talents radio de la SACD) puis se met au roman noir. Après avoir obtenu en 1989 le Grand Prix de Littérature Policière pour Billard à l’étage (Éditions Calmann Lévy), il rencontre un public plus large en 2000 avec Effroyables jardins (Ed. Joëlle Losfeld) qui lui fait obtenir le prix Cinéroman et le prix de la SGDL, est traduit en 25 langues, adapté pour le cinéma par Jean Becker, de nombreuses fois au théâtre, et vendu, toutes éditions confondues, à 900.000 exemplaires en France. Depuis, il continue à publier régulièrement des romans (L’espoir d’aimer en chemin chez Joëlle Losfeld en 2006, Corps de ballet aux éditions Estuaire en 2006, Sur les pas de Jacques Brel aux Presses de la Renaissance en février 2008, Une ombre, sans doute chez Joëlle Losfeld en avril), et vient de livrer en octobre 2008 aux lecteurs Max, un roman relatant les derniers mois de Jean Moulin aux éditions Perrin, ainsi que Les joyeuses, aussi un roman, chez Stock dans la collection dirigée par Philippe Claudel. Son dernier roman Avec des mains cruelles vient de paraître chez Joëlle Losfeld. Il se consacre désormais à l'écriture.

Texte et photo © Auteur

Michel Quint est né le 17 novembre 1949 à Leforest (62). Il n’a jamais quitté la région et habite encore La Madeleine avec son épouse Brigitte. Après une scolarité normale il passe le bac philo au lycée Vandermeersch de Roubaix puis obtient une licence de lettres classiques et une maîtrise d’études théâtrales à Lille. Parallèlement à sa carrière de professeur, d'abord de lettres classiques puis de théâtre, il écrit d’abord du théâtre, des dramatiques et feuilletons radio pour France Culture (Il obtient en 1986 le prix des nouveaux talents radio de la SACD) puis se met au roman noir. Après avoir obtenu en 1989 le Grand Prix de Littérature Policière pour Billard à l’étage (Éditions Calmann Lévy), il rencontre un public plus large en 2000 avec Effroyables jardins (Ed. Joëlle Losfeld) qui lui fait obtenir le prix Cinéroman et le prix de la SGDL, est traduit en 25 langues, adapté pour le cinéma par Jean Becker, de nombreuses fois au théâtre, et vendu, toutes éditions confondues, à 900.000 exemplaires en France. Depuis, il continue à publier régulièrement des romans (L’espoir d’aimer en chemin chez Joëlle Losfeld en 2006, Corps de ballet aux éditions Estuaire en 2006, Sur les pas de Jacques Brel aux Presses de la Renaissance en février 2008, Une ombre, sans doute chez Joëlle Losfeld en avril), et vient de livrer en octobre 2008 aux lecteurs Max, un roman relatant les derniers mois de Jean Moulin aux éditions Perrin, ainsi que Les joyeuses, aussi un roman, chez Stock dans la collection dirigée par Philippe Claudel. Son dernier roman Avec des mains cruelles vient de paraître chez Joëlle Losfeld. Il se consacre désormais à l'écriture.

Texte et photo © Auteur

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Petits Polars (Les) 2015