Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Warnant, Luc

Warnant, Luc

  • 427
  • Warnant
  • Luc
  • le 30/04/1956 (BELGIQUE)

Sa biographie

Né le 30 avril 1956, Luc Warnant effectue ses premiers pas dans la BD au studio Aidans en 1975 et publie quelques "Cartes Blanches" dans Spirou. Méticuleux et perfectionniste, il crée son premier personnage, "Timothée Octave Wang", dans une histoire en vingt planches pour cet hebdomadaire en 1981. Il lui accorde en 1984 son unique récit en quarante-quatre planches : "La Statue vivante". En parallèle, Warnant réalise trois courts récits complets ("Le Long voyage" sur scénario de Desberg en 1981, puis 'P'tit Beurre" et "Le Miroir aux alouettes" sur ses propres scénarios en 1984). Déjà attiré par la publicité, il s'associe avec Tome pour créer un singuler personnage de flic newyorkais cachant sa profession à sa mère en lui affirmant être pasteur ! De son nom complet David Elliott Hannett Solomon, "Soda" reçoit un bon succès d'estime dans le journal à la publication de ses deux premières grandes aventures en 1986 ("Un Ange trépasse") et 1987 ("Lettres à Satan"). Les albums suivent rapidement, mais l'artiste se fatigue d'un tel labeur au revenu encore incertain. Il abandonne son héros à la onzième planche de la troisième enquête prévue ("Tu ne buteras point") et se recycle entièrement vers les travaux publicitaires. Tome mettra deux ans à découvrir un successeur capable d'assurer le relais et le choix tombe sur un nouvel assistant du studio qu'il a fondé avec Janry : Gazzotti. Cette initiative délicate réussira pleinement et "Soda" poursuit désormais une carrière de best-seller.

Texte et photo © Dupuis

Né le 30 avril 1956, Luc Warnant effectue ses premiers pas dans la BD au studio Aidans en 1975 et publie quelques "Cartes Blanches" dans Spirou. Méticuleux et perfectionniste, il crée son premier personnage, "Timothée Octave Wang", dans une histoire en vingt planches pour cet hebdomadaire en 1981. Il lui accorde en 1984 son unique récit en quarante-quatre planches : "La Statue vivante". En parallèle, Warnant réalise trois courts récits complets ("Le Long voyage" sur scénario de Desberg en 1981, puis 'P'tit Beurre" et "Le Miroir aux alouettes" sur ses propres scénarios en 1984). Déjà attiré par la publicité, il s'associe avec Tome pour créer un singuler personnage de flic newyorkais cachant sa profession à sa mère en lui affirmant être pasteur ! De son nom complet David Elliott Hannett Solomon, "Soda" reçoit un bon succès d'estime dans le journal à la publication de ses deux premières grandes aventures en 1986 ("Un Ange trépasse") et 1987 ("Lettres à Satan"). Les albums suivent rapidement, mais l'artiste se fatigue d'un tel labeur au revenu encore incertain. Il abandonne son héros à la onzième planche de la troisième enquête prévue ("Tu ne buteras point") et se recycle entièrement vers les travaux publicitaires. Tome mettra deux ans à découvrir un successeur capable d'assurer le relais et le choix tombe sur un nouvel assistant du studio qu'il a fondé avec Janry : Gazzotti. Cette initiative délicate réussira pleinement et "Soda" poursuit désormais une carrière de best-seller.

Texte et photo © Dupuis

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Soda 1987 1988
Soda (en allemand) 1989 1990
Timothée O. Wang 1989   
Autres collaborations de à Rôle
Soda 2014 2015 Autres