Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Aurélie Pertusot est née en 1983. Elle vit et travaille entre Metz et Berlin. Après un BTS communication visuelle à Besançon, elle obtient en 2007 un D.N.S.E.P. Communication à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Nancy. En intervenant dans l’espace public ou sur l’architecture, elle invite le spectateur à s’interroger sur sa relation avec l’espace, et propose une nouvelle lecture du paysage urbain. Elle confronte ce qui constitue la ville : la pierre, le béton, le métal… à des matériaux légers et fragiles tels que la laine, le ruban. Le fil qui les constitue prend alors une dimension particulière, devient outil de dessin en trois dimensions, créant de nouvelles formes, de nouveaux liens à la fois physiques et symboliques. Aurélie Pertusot commence à exposer son travail personnel à Nancy dans les galeries neuf et 379, puis en 2011 et 2013 à Berlin. Son travail est également présenté lors de nombreuses expositions collectives. En 2011, elle est invitée à la biennale d’art contemporain de Metz. En 2013 elle participe au week-end actions et performances « Les lignes du geste » organisé par le Frac Lorraine et le Centre Pompidou-Metz. Elle participe, en 2014, à l’exposition « Les Invisibles » à l’Espace des Sciences Pierre Gilles de Gennes à Paris. Elle effectue par ailleurs plusieurs séjours en résidence, entre 2007 et 2009 à « l’Atelier » et à la MJC 3 Maisons à Nancy puis à Berlin de 2010 à 2011. Elle est également accueillie en 2012 par le centre d’art contemporain. Faux-Mouvement dans le cadre de la résidence « l’art pend ses quartiers » à Metz. De 2008 à 2012, elle produit la performance de musique expérimentale, Les Trotteuses, avec Anne Moirier en France, au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne en Norvège et au Danemark. Elle réalise sa première commande en 2010 en créant une œuvre participative en regard de l’exposition Beautés-monstres au Musée des beaux-arts de Nancy.

Aurélie Pertusot est née en 1983. Elle vit et travaille entre Metz et Berlin. Après un BTS communication visuelle à Besançon, elle obtient en 2007 un D.N.S.E.P. Communication à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Nancy. En intervenant dans l’espace public ou sur l’architecture, elle invite le spectateur à s’interroger sur sa relation avec l’espace, et propose une nouvelle lecture du paysage urbain. Elle confronte ce qui constitue la ville : la pierre, le béton, le métal… à des matériaux légers et fragiles tels que la laine, le ruban. Le fil qui les constitue prend alors une dimension particulière, devient outil de dessin en trois dimensions, créant de nouvelles formes, de nouveaux liens à la fois physiques et symboliques. Aurélie Pertusot commence à exposer son travail personnel à Nancy dans les galeries neuf et 379, puis en 2011 et 2013 à Berlin. Son travail est également présenté lors de nombreuses expositions collectives. En 2011, elle est invitée à la biennale d’art contemporain de Metz. En 2013 elle participe au week-end actions et performances « Les lignes du geste » organisé par le Frac Lorraine et le Centre Pompidou-Metz. Elle participe, en 2014, à l’exposition « Les Invisibles » à l’Espace des Sciences Pierre Gilles de Gennes à Paris. Elle effectue par ailleurs plusieurs séjours en résidence, entre 2007 et 2009 à « l’Atelier » et à la MJC 3 Maisons à Nancy puis à Berlin de 2010 à 2011. Elle est également accueillie en 2012 par le centre d’art contemporain. Faux-Mouvement dans le cadre de la résidence « l’art pend ses quartiers » à Metz. De 2008 à 2012, elle produit la performance de musique expérimentale, Les Trotteuses, avec Anne Moirier en France, au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne en Norvège et au Danemark. Elle réalise sa première commande en 2010 en créant une œuvre participative en regard de l’exposition Beautés-monstres au Musée des beaux-arts de Nancy.

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Derrière le monument aux morts 2015