Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

Capitaine Fripouille

A paraître le 31/05/2017
  • Delcourt
  • Les enfants gâtés
  • 05/2017
  • 978-2-7560-9496-0
  • 22

Sa biographie

Alfred vient au monde en mai 1976. Au milieu d'une famille d'artistes, il découvre très vite le plaisir de créer des univers, des personnages, des ambiances... Il se nourrit avant tout de livres, de théâtre, de musique et de cinéma. Raconter des histoires avec des dessins devient rapidement une idée fixe. Complètement autodidacte, des années de fanzinat et de micro-édition lui forgent le caractère. Il commence à publier aux Éditions Delcourt (1997), et prend du plaisir à fourrer son nez et ses crayons un peu partout (Treize Étrange, Petit à Petit, Charrette, Le Cycliste, Futuropolis…). En l’an 2000, a lieu une rencontre importante avec le scénariste David Chauvel qui lui propose une série jeunesse, Octave, l’incitant à creuser des orientations graphiques et narratives nouvelles. Depuis, ils collaborent régulièrement sur des ouvrages collectifs comme Paroles sans Papiers en 2007 ou Premières fois en 2008, toujours aux Éditions Delcourt. En 2004, il réalise son vieux rêve : adapter Café Panique, le roman de Roland Topor (Éditions Charrette) dans lequel il s’essaye, à l’instar du peintre-romancier, à mélanger les techniques. Son lieu de travail, « l’Atelier flambant neuf », composé d’illustrateurs et de graphistes, lui permet de débuter la série Le Désespoir du singe (Éditions Delcourt) sur un scénario de Jean-Philippe Peyraud, et de réaliser Pourquoi j’ai tué Pierre avec Olivier Ka – Prix du Public et Essentiel à Angoulême en 2007. Musicien et comédien depuis des années, il monte avec ce même complice, le spectacle du « Crumble Club » en 2006. Sorte de duo-cabaret loufoque dans lequel il chante, conte et surtout occupe la place « d’homme-orchestre » en manipulant divers instruments. En janvier 2009, il prépare pour les Éditions Delcourt Je mourrai pas gibier, adaptation du roman de Guillaume Guéraud. En résumé, Alfred aime explorer des pistes graphiques différentes et ne jamais s’interdire de changer de genre, d’univers ou de manière de faire. Il aime surtout que d’un projet à l’autre, on l’emmène là où il n’avait pas prévu d’aller…

Texte © Delcourt

Alfred vient au monde en mai 1976. Au milieu d'une famille d'artistes, il découvre très vite le plaisir de créer des univers, des personnages, des ambiances... Il se nourrit avant tout de livres, de théâtre, de musique et de cinéma. Raconter des histoires avec des dessins devient rapidement une idée fixe. Complètement autodidacte, des années de fanzinat et de micro-édition lui forgent le caractère. Il commence à publier aux Éditions Delcourt (1997), et prend du plaisir à fourrer son nez et ses crayons un peu partout (Treize Étrange, Petit à Petit, Charrette, Le Cycliste, Futuropolis…). En l’an 2000, a lieu une rencontre importante avec le scénariste David Chauvel qui lui propose une série jeunesse, Octave, l’incitant à creuser des orientations graphiques et narratives nouvelles. Depuis, ils collaborent régulièrement sur des ouvrages collectifs comme Paroles sans Papiers en 2007 ou Premières fois en 2008, toujours aux Éditions Delcourt. En 2004, il réalise son vieux rêve : adapter Café Panique, le roman de Roland Topor (Éditions Charrette) dans lequel il s’essaye, à l’instar du peintre-romancier, à mélanger les techniques. Son lieu de travail, « l’Atelier flambant neuf », composé d’illustrateurs et de graphistes, lui permet de débuter la série Le Désespoir du singe (Éditions Delcourt) sur un scénario de Jean-Philippe Peyraud, et de réaliser Pourquoi j’ai tué Pierre avec Olivier Ka – Prix du Public et Essentiel à Angoulême en 2007. Musicien et comédien depuis des années, il monte avec ce même complice, le spectacle du « Crumble Club » en 2006. Sorte de duo-cabaret loufoque dans lequel il chante, conte et surtout occupe la place « d’homme-orchestre » en manipulant divers instruments. En janvier 2009, il prépare pour les Éditions Delcourt Je mourrai pas gibier, adaptation du roman de Guillaume Guéraud. En résumé, Alfred aime explorer des pistes graphiques différentes et ne jamais s’interdire de […]

Sa Bibliographie