Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Après une première vie consacrée au théâtre, puis à la musique et au cinéma, Dominique Zay compte à son actif des centaines de représentations et huit pièces de théâtre, dont Bye Bye le Bagne, inspirée de la vie du voleur Marius Jacob, et plusieurs courts-métrages : Silence on Aime, « prix du public au festival courts de Suresnes » (télé et cinéma), Mélodie pour un Cafard (avec Catherine Frot – télé et cinéma), et Minus Circus (avec François Berléand – prime à la qualité CNC). Au début des années 1990, Dominique Zay enchaîne les scénarios pour des séries télévisées, les pièces de théâtre et les romans. Le ton y est délibérément libertaire. A côté de ces multiples activités, domnique trouve encore le temps d'écrire de nombreux polars et quelques romans jeunesse (plusieurs fois réédités). En tant qu’auteur polar, il commence à intervenir auprès de publics dits difficiles et lutte contre l’illettrisme et l’exclusion en générale (interventions dans les quartiers, prisons, hôpitaux psychiatriques, IME, gens du voyage, collectif sans papiers). En l’an 2000, Dominique Zay s’installe dans la campagne picarde. Il écrit huit romans jeunesse, devient nouvelliste pour l’édition du dimanche du Courrier Picard. Le théâtre le rattrape. D’abord en tant qu’auteur, puis en tant que metteur en scène : Nos vies déchaînées - trois solos sur la violence familiale, le sort d’une sans-papier et un détenu longue peine (Festival d’Avignon et Maison de la Culture d’Amiens en 2009) et Le Sens de la marche, de la Vie, de l’Humour et du Rythme - dans un désordre contrôlé, réflexion censée et absurde sur le travail et la paresse (Maison du Théâtre d’Amiens). Aujourd’hui, il continue dans cette voie privilégiant travail axé sur le thème de l’accès à la Culture. Il continue les nouvelles du dimanche pour le Courrier Picard. Côté bande dessinée, il a dans ses jeunes années écrit quelques scénarios pour le dessinateur Got (Le Baron noir).

Texte © Éditions de la Gouttière

Après une première vie consacrée au théâtre, puis à la musique et au cinéma, Dominique Zay compte à son actif des centaines de représentations et huit pièces de théâtre, dont Bye Bye le Bagne, inspirée de la vie du voleur Marius Jacob, et plusieurs courts-métrages : Silence on Aime, « prix du public au festival courts de Suresnes » (télé et cinéma), Mélodie pour un Cafard (avec Catherine Frot – télé et cinéma), et Minus Circus (avec François Berléand – prime à la qualité CNC). Au début des années 1990, Dominique Zay enchaîne les scénarios pour des séries télévisées, les pièces de théâtre et les romans. Le ton y est délibérément libertaire. A côté de ces multiples activités, domnique trouve encore le temps d'écrire de nombreux polars et quelques romans jeunesse (plusieurs fois réédités). En tant qu’auteur polar, il commence à intervenir auprès de publics dits difficiles et lutte contre l’illettrisme et l’exclusion en générale (interventions dans les quartiers, prisons, hôpitaux psychiatriques, IME, gens du voyage, collectif sans papiers). En l’an 2000, Dominique Zay s’installe dans la campagne picarde. Il écrit huit romans jeunesse, devient nouvelliste pour l’édition du dimanche du Courrier Picard. Le théâtre le rattrape. D’abord en tant qu’auteur, puis en tant que metteur en scène : Nos vies déchaînées - trois solos sur la violence familiale, le sort d’une sans-papier et un détenu longue peine (Festival d’Avignon et Maison de la Culture d’Amiens en 2009) et Le Sens de la marche, de la Vie, de l’Humour et du Rythme - dans un désordre contrôlé, réflexion censée et absurde sur le travail et la paresse (Maison du Théâtre d’Amiens). Aujourd’hui, il continue dans cette voie privilégiant travail axé sur le thème de l’accès à la Culture. Il continue les nouvelles du dimanche pour le Courrier Picard. Côté bande dessinée, il a dans ses jeunes années écrit quelques […]

Sa Bibliographie