Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Elle a quitté Nancy pour Metz. En passant par Épinal et l’École Supérieure d’Art de Lorraine, dont elle a terminé le cursus dans la cité messine. À 25 ans Zoé Thouron dessine le préambule d’une carrière presque évidente.
De père en fille. Côté dessin, la grande Zoé a de qui tenir. Quand les aficionados du Canard enchaîné, de Libé ou de Fluide glacial s'amusaient déjà des coups de crayon sociétaux de Lefred, le papa, Zoé dessinait elle aussi. Pas franchement un modèle, car pour elle, quel qu'il soit, le dessin fait très tôt partie de sa vie. Presque naturel. En tous cas, le succès paternel et les grands noms des canards dans lesquels il s'exprime, constituent un univers qui permet d'envisager encore un peu mieux les contours de sa voie professionnelle. « Évidemment, mon père m'a toujours encouragée », reconnaît celle qui ne s'attendait pas « à ce que cela vienne si vite ».

Texte © La Semaine.fr
Photo © Dargaud

Elle a quitté Nancy pour Metz. En passant par Épinal et l’École Supérieure d’Art de Lorraine, dont elle a terminé le cursus dans la cité messine. À 25 ans Zoé Thouron dessine le préambule d’une carrière presque évidente.
De père en fille. Côté dessin, la grande Zoé a de qui tenir. Quand les aficionados du Canard enchaîné, de Libé ou de Fluide glacial s'amusaient déjà des coups de crayon sociétaux de Lefred, le papa, Zoé dessinait elle aussi. Pas franchement un modèle, car pour elle, quel qu'il soit, le dessin fait très tôt partie de sa vie. Presque naturel. En tous cas, le succès paternel et les grands noms des canards dans lesquels il s'exprime, constituent un univers qui permet d'envisager encore un peu mieux les contours de sa voie professionnelle. « Évidemment, mon père m'a toujours encouragée », reconnaît celle qui ne s'attendait pas « à ce que cela vienne si vite ».

Texte © La Semaine.fr
Photo © Dargaud

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Derrière le monument aux morts 2015   
Florange Une lutte d'aujourd'hui 2014
Fluide glacial au Louvre 2018
Highway to love 2017   
Improbablologies (Les) 2018   
Petite Bédéthèque des Savoirs (La) 2019   
Quartiers libres (Collectif) 2018   
Revue dessinée (La) 2015 2017