Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Aldebert

  • 38149
  • Aldebert
  • Jean-Pierre
  • Aldebert
  • FRANCE

Sa biographie


Jean Bernard Aldebert, né à Saint-Etienne (France) en 1909, est un affichiste et un dessinateur professionnel, puisque cet ancien élève des Beaux Arts est, en France, avant- guerre, un des caricaturistes attitrés du magazine Ric et Rac et qu’il a même été, en 1939, le fondateur du magazine La Dent de Lyon à Lyon. Son activité de dessinateur engagé va lui coûter la liberté, avec son arrestation le 15 novembre 1943 à Balmont (Haute-Savoie) par la Gestapo (suite à une caricature d’Hitler dans Ric et Rac, représentant le Führer en chimpanzé…). A l’emprisonnement à Lyon (Montluc) succède la détention à Compiègne, avant la déportation, d’abord pour un mois dans le camp de quarantaine de Buchenwald, puis dans le camp de Mauthausen, où il arrive la 16 janvier 1944, et devient le matricule 53 628. Aldebert connaît ensuite, pour une courte durée, le camp annexe de Gusen I, avant d’être transféré en avril 1944 à Gusen II, "ce camp qui passe pour être le plus terrible des kommandos sous la tutelle de Mauthausen" (p.70). Rapatrié en France le 22 août 1945, il réalise 50 dessins sur son expérience concentrationnaire à partir d’esquisses exécutées juste après sa libération dans le camp de Mauthausen. Les 50 dessins, accompagnés de commentaires de l’auteur, sont publiés en 1946 chez Fayard sous le titre Chemin de croix en 50 stations, et connaîtront une réédition bilingue en 1988, chez un éditeur autrichien, Bibliothek der Provinz. Le dessinateur, décédé en 1974, travaillera principalement pour les magazines Ici Paris, France Dimanche et Jours de France et publiera des albums de bandes dessinées humoristiques ainsi que des dessins publicitaires.


Jean Bernard Aldebert, né à Saint-Etienne (France) en 1909, est un affichiste et un dessinateur professionnel, puisque cet ancien élève des Beaux Arts est, en France, avant- guerre, un des caricaturistes attitrés du magazine Ric et Rac et qu’il a même été, en 1939, le fondateur du magazine La Dent de Lyon à Lyon. Son activité de dessinateur engagé va lui coûter la liberté, avec son arrestation le 15 novembre 1943 à Balmont (Haute-Savoie) par la Gestapo (suite à une caricature d’Hitler dans Ric et Rac, représentant le Führer en chimpanzé…). A l’emprisonnement à Lyon (Montluc) succède la détention à Compiègne, avant la déportation, d’abord pour un mois dans le camp de quarantaine de Buchenwald, puis dans le camp de Mauthausen, où il arrive la 16 janvier 1944, et devient le matricule 53 628. Aldebert connaît ensuite, pour une courte durée, le camp annexe de Gusen I, avant d’être transféré en avril 1944 à Gusen II, "ce camp qui passe pour être le plus terrible des kommandos sous la tutelle de Mauthausen" (p.70). Rapatrié en France le 22 août 1945, il réalise 50 dessins sur son expérience concentrationnaire à partir d’esquisses exécutées juste après sa libération dans le camp de Mauthausen. Les 50 dessins, accompagnés de commentaires de l’auteur, sont publiés en 1946 chez Fayard sous le titre Chemin de croix en 50 stations, et connaîtront une réédition bilingue en 1988, chez un éditeur autrichien, Bibliothek der Provinz. Le dessinateur, décédé en 1974, travaillera principalement pour les magazines Ici Paris, France Dimanche et Jours de France et publiera des albums de bandes dessinées humoristiques ainsi que des dessins publicitaires.

Sa Bibliographie