Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Baruti, Barly

  • 3607
  • Kandolo Lilela
  • Baruti
  • Baruti, Barly
  • le 09/12/1959 (RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO)

Sa biographie

"Barly Baruti, de son vrai nom Baruti Kandolo Lilela, naît en 1959 à Kisangani dans une famille de peintres où il se passionne très tôt pour la bande dessinée sous toutes ses formes. Après des études en pédagogie, il fait ses premières armes en tant qu’animateur de l’Atelier graphique du Centre culturel français de Kisangani et effectue en 1982, avant de s’installer à Kinshasa l’année suivante, un premier travail de commande sur la protection de l’environnement africain : « Le temps d’agir ». L’album, publié par la Coopération belge, sera suivi par plusieurs autres titres, sortes de figures imposées qui l’amèneront à façonner progressivement son style jusqu’à « Objectif Terre ! » en 1994, un superbe plaidoyer écologique qu’il concevra et réalisera pour l’AGCD. Entre temps, en 1984, il remporte un concours de BD et bénéficie d’un stage de scénarisation à Angoulême, complété en 1987 par un séjour de plusieurs mois aux Studios Hergé à Bruxelles où il aura l’occasion de travailler avec Bob De Moor, un des maîtres de la « ligne claire ». En 1987, il publie à Kinshasa « La voiture c’est l’aventure », une BD humoristique pour Afrique Edition. Il travaille ensuite sur le film « La vie est belle », de Ngangura Mweze et Benoit Lamy, en tant que décorateur avant d’en faire une BD pour Afrique Édition : « Papa Wemba : Viva la musica ! ». Il collabore à « Kouakou » et « Calao », dessine des caricatures politiques à la télévision et dans les journaux de l’époque avant de s’exiler en Belgique en 1992. A l’occasion du concours de BD « Un dîner à Kinshasa », initié en 1996 par l’asbl belge « Ti Suka », il réalise la couverture de l’album collectif dont les planches feront l’objet d’une exposition au Musée de la Bande Dessinée de Bruxelles. Invité à collaborer ou à participer à de nombreuses expositions internationales sur la BD, Barly Baruti est aussi l’initiateur d’un grand nombre de projets pour la formation des jeunes talents et la promotion de la BD en RDC. Dès 1989, avec ses amis Asimba Bathy et Pat Masioni, auxquels se joindront par la suite Tembo Kash, Luba Ntotila, Fifi Mukuna et bien d’autres artistes, il crée l’asbl « ACRIA » (Atelier de Création et de l’Initiation à l’Art) qui est à l’origine du mensuel « Afro-BD » et du lieu culturel « l’Espace (à suivre) ». ACRIA organisera à Kinshasa, en août 1991, le « 1er Salon Africain de la Bande Dessinée et de la Lecture pour la Jeunesse » ainsi que les autres Salons qui suivront avec un succès public grandissant. C’est à Dakar qu’il rencontre le scénariste Frank Giroud avec qui il réalisera de 1995 à 1998 sa célèbre trilogie congolaise « Eva K » aux éditions Soleil. Cette fructueuse collaboration se poursuivra durant plusieurs années avec la série « Mandrill » publiée chez Glénat. Après avoir dessiné la couverture de l’album collectif congolais « Là-bas… Na poto… », il travaille actuellement avec Alain Brezault sur une série BD de science-fiction se déroulant en Afrique et en Occident : « Le Monde selon Agbo ». Barly Baruti est retourné vivre à Kinshasa avec d’autres projets en tête. Cet artiste brillant, catalyseur de talents doté d’une volonté farouche, est à l’image de ses héros de papier : il n’a jamais eu peur de prendre des risques pour se lancer dans de nouvelles aventures."

Texte © Alain Brezault

"Barly Baruti, de son vrai nom Baruti Kandolo Lilela, naît en 1959 à Kisangani dans une famille de peintres où il se passionne très tôt pour la bande dessinée sous toutes ses formes. Après des études en pédagogie, il fait ses premières armes en tant qu’animateur de l’Atelier graphique du Centre culturel français de Kisangani et effectue en 1982, avant de s’installer à Kinshasa l’année suivante, un premier travail de commande sur la protection de l’environnement africain : « Le temps d’agir ». L’album, publié par la Coopération belge, sera suivi par plusieurs autres titres, sortes de figures imposées qui l’amèneront à façonner progressivement son style jusqu’à « Objectif Terre ! » en 1994, un superbe plaidoyer écologique qu’il concevra et réalisera pour l’AGCD. Entre temps, en 1984, il remporte un concours de BD et bénéficie d’un stage de scénarisation à Angoulême, complété en 1987 par un séjour de plusieurs mois aux Studios Hergé à Bruxelles où il aura l’occasion de travailler avec Bob De Moor, un des maîtres de la « ligne claire ». En 1987, il publie à Kinshasa « La voiture c’est l’aventure », une BD humoristique pour Afrique Edition. Il travaille ensuite sur le film « La vie est belle », de Ngangura Mweze et Benoit Lamy, en tant que décorateur avant d’en faire une BD pour Afrique Édition : « Papa Wemba : Viva la musica ! ». Il collabore à « Kouakou » et « Calao », dessine des caricatures politiques à la télévision et dans les journaux de l’époque avant de s’exiler en Belgique en 1992. A l’occasion du concours de BD « Un dîner à Kinshasa », initié en 1996 par l’asbl belge « Ti Suka », il réalise la couverture de l’album collectif dont les planches feront l’objet d’une exposition au Musée de la Bande Dessinée de Bruxelles. Invité à collaborer ou à participer à de nombreuses expositions internationales sur la BD, Barly Baruti est aussi l’initiateur […]

Sa Bibliographie