Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ballantyne, R.M.

Ballantyne, R.M.

  • 35374
  • Ballantyne
  • Robert Michael
  • Ballantyne, R.M.
  • le 24/04/1825 (GRANDE-BRETAGNE)
  • le 08/02/1894

Sa biographie

R.M. Ballantyne était un écrivain écossais de fiction pour enfants qui a écrit plus de 100 livres. Il était aussi un artiste accompli, et certaines de ses aquarelles sont exposés à la Royal Scottish Academy. Robert Michael Ballantyne est né à Edimbourg le 24 avril 1825, le neuvième de dix enfants et le plus jeune fils de Alexander Thomson Ballantyne (1776-1847) et son épouse Anne (1786-1855). Alexander était un éditeur de journal et un imprimeur, et l'oncle de Robert, James Ballantyne (1772-1833) était l'imprimeur de l'auteur écossais Sir Walter Scott. Une crise bancaire en 1825 à l'échelle du Royaume-Uni a abouti à l'effondrement de l'imprimerie Ballantyne l'année qui suit avec des dettes de 130 000 livres qui a conduit à une baisse de la fortune de la famille. Robert est allé au Canada âgés de 16 ans et a passé cinq ans à travailler pour la Compagnie de la Baie d'Hudson . Il a échangé avec les indiens pour les fourrures, ce qui l'obligeait à voyager en canot et en traîneau dans les zones occupées par les provinces modernes du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, les expériences qui forment la base de ses nouvelles Snowflakes and Sunbeams (1856). En 1847, Ballantyne retourne en Écosse pour découvrir que son père était mort. Il a publié son premier livre, l'année suivante, la Hudson's Bay: or, Life in the Wilds of North America, et pour un certain temps a été employé par les éditeurs Messrs Constable. En 1856, il a renoncé à l'entreprise pour se consacrer à la profession d'écrivain, et a commencé la série de romans d'aventures pour les jeunes avec lesquels son nom est souvent associée. The Young Fur-Traders (1856), The Coral Island (1857), The World of Ice (1859), Ungava: a Tale of Eskimo Land (1857), The Dog Crusoe (1860), The Lighthouse (1865), Fighting the Whales (1866), Deep Down (1868), The Pirate City (1874), Erling the Bold (1869), The Settler and the Savage (1877) et plus de 100 autres livres ont suivis régulièrement, sa règle étant dans tous les cas d'écrire autant que possible au plus près de ses expériences personnelles des scènes qu'il décrit. The Coral Island est le seul des romans de Ballantyne encore lu et connu aujourd'hui, mais à cause d'une erreur qu'il a faite dans ce livre, dans lequel il a donné une épaisseur incorrecte de coquilles de noix de coco, il a ensuite tenté d'acquérir des connaissances de première main de son sujet. Par exemple, il a passé quelque temps à vivre avec les gardiens de phare à Bell Rock avant d'écrire The Lighthouse, et en faisant des recherches pour Deep Down, il a passé du temps avec les mineurs d'étain de Cornouailles. En 1866, Ballantyne a épousé Jane Grant (1845-1924), avec qui il a eu trois fils et trois filles. Ballantyne a passé ses dernières années à Harrow, à Londres, avant de s'installer en Italie pour le bien de sa santé, souffrant de la maladie de Ménière. Il est mort à Rome le 8 février 1894.

Texte © Wikipédia

R.M. Ballantyne était un écrivain écossais de fiction pour enfants qui a écrit plus de 100 livres. Il était aussi un artiste accompli, et certaines de ses aquarelles sont exposés à la Royal Scottish Academy. Robert Michael Ballantyne est né à Edimbourg le 24 avril 1825, le neuvième de dix enfants et le plus jeune fils de Alexander Thomson Ballantyne (1776-1847) et son épouse Anne (1786-1855). Alexander était un éditeur de journal et un imprimeur, et l'oncle de Robert, James Ballantyne (1772-1833) était l'imprimeur de l'auteur écossais Sir Walter Scott. Une crise bancaire en 1825 à l'échelle du Royaume-Uni a abouti à l'effondrement de l'imprimerie Ballantyne l'année qui suit avec des dettes de 130 000 livres qui a conduit à une baisse de la fortune de la famille. Robert est allé au Canada âgés de 16 ans et a passé cinq ans à travailler pour la Compagnie de la Baie d'Hudson . Il a échangé avec les indiens pour les fourrures, ce qui l'obligeait à voyager en canot et en traîneau dans les zones occupées par les provinces modernes du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, les expériences qui forment la base de ses nouvelles Snowflakes and Sunbeams (1856). En 1847, Ballantyne retourne en Écosse pour découvrir que son père était mort. Il a publié son premier livre, l'année suivante, la Hudson's Bay: or, Life in the Wilds of North America, et pour un certain temps a été employé par les éditeurs Messrs Constable. En 1856, il a renoncé à l'entreprise pour se consacrer à la profession d'écrivain, et a commencé la série de romans d'aventures pour les jeunes avec lesquels son nom est souvent associée. The Young Fur-Traders (1856), The Coral Island (1857), The World of Ice (1859), Ungava: a Tale of Eskimo Land (1857), The Dog Crusoe (1860), The Lighthouse (1865), Fighting the Whales (1866), Deep Down (1868), The Pirate City (1874), Erling the Bold (1869), The Settler and the Savage (1877) et plus de 100 autres livres ont suivis régulièrement, […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Follet 1956  
(AUT) Funcken 1957 1958