Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Vignes, Henri

Vignes, Henri

  • 35036
  • Vignes
  • Henri
  • le 23/09/1916 (FRANCE)
  • le 25/03/1985

Sa biographie

Né à Vic-en-Bigorre, le 23 septembre 1916, Henri Vignes, connu également sous le pseudonyme de Jean Destieu, est le fils de Xavier Joseph Vignes et de Marie Berthe Pelanne. Ses études sont sanctionnées par un Brevet supérieur et la première partie de la Capacité de droit. Il participe à la seconde guerre mondiale en qualité de chef de Corps Francs puis de Volontaire de la France Libre. Blessé, le 19 mai 1940, au cours d'une reconnaissance offensive, il peut, dès sa sortie des hôpitaux, s'embarquer à Saint-Jean-de-Luz pour l'Angleterre où il dirigera la formation des vingt premiers gradés de la France Combattante. Affecté aux Indes (Pondichéry) pour y commander les Cipayes à l'heure de la menace d'invasion japonaise, il est, quinze mois plus tard, envoyé, sur sa demande, à la première DFL. Passant par Le Caire, il est mis à la disposition du Service Français de l'Information pour y publier La Marseillaise et remplacer, à la radio égyptienne, le « Porte-parole de la France combattante ». Nommé chef du Service des émissions de la RTF pour le Moyen-Orient, en 1956, il passe, en 1958, à radio Monte-Carlo, en qualité de grand reporter et d'éditorialiste puis est nommé à la direction de Radio Nice. Expert d'une grande organisation internationale, à partir de 1962, il a travaillé en Côte d'Ivoire, au Mexique, à Cuba, en Algérie, en Bolivie, en Iran, au Pérou, au Salvador, au Venezuela, en Uruguay, en Équateur, dans des programmes d'aides aux pays en voie de développement. Il a été attaché de presse et fonctionnaire de l'UNESCO. Plus tard, il sera animateur et restaurateur du château de Mauvezin. Henri Vignes était marié à Simone Renée Maréchal. Il est décédé sur la voie publique, à Vic-en-Bigorre, le 11 mars 1985. Henri Vignes est titulaire de la croix de Chevalier de la Légion d'Honneur, de la Croix de guerre 1939-1945 et de la Médaille de la Résistance.

Né à Vic-en-Bigorre, le 23 septembre 1916, Henri Vignes, connu également sous le pseudonyme de Jean Destieu, est le fils de Xavier Joseph Vignes et de Marie Berthe Pelanne. Ses études sont sanctionnées par un Brevet supérieur et la première partie de la Capacité de droit. Il participe à la seconde guerre mondiale en qualité de chef de Corps Francs puis de Volontaire de la France Libre. Blessé, le 19 mai 1940, au cours d'une reconnaissance offensive, il peut, dès sa sortie des hôpitaux, s'embarquer à Saint-Jean-de-Luz pour l'Angleterre où il dirigera la formation des vingt premiers gradés de la France Combattante. Affecté aux Indes (Pondichéry) pour y commander les Cipayes à l'heure de la menace d'invasion japonaise, il est, quinze mois plus tard, envoyé, sur sa demande, à la première DFL. Passant par Le Caire, il est mis à la disposition du Service Français de l'Information pour y publier La Marseillaise et remplacer, à la radio égyptienne, le « Porte-parole de la France combattante ». Nommé chef du Service des émissions de la RTF pour le Moyen-Orient, en 1956, il passe, en 1958, à radio Monte-Carlo, en qualité de grand reporter et d'éditorialiste puis est nommé à la direction de Radio Nice. Expert d'une grande organisation internationale, à partir de 1962, il a travaillé en Côte d'Ivoire, au Mexique, à Cuba, en Algérie, en Bolivie, en Iran, au Pérou, au Salvador, au Venezuela, en Uruguay, en Équateur, dans des programmes d'aides aux pays en voie de développement. Il a été attaché de presse et fonctionnaire de l'UNESCO. Plus tard, il sera animateur et restaurateur du château de Mauvezin. Henri Vignes était marié à Simone Renée Maréchal. Il est décédé sur la voie publique, à Vic-en-Bigorre, le 11 mars 1985. Henri Vignes est titulaire de la croix de Chevalier de la Légion d'Honneur, de la Croix de guerre 1939-1945 et de la Médaille de la Résistance.

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(AUT) Funcken 1958 1964