Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Jean-Luc SALA est né en 1968. Il passe deux années de son enfance dans le désert de l’Iran, relié à l’Occident par son seul abonnement au magazine Spirou. Un lien assez fort pour le décider à se consacrer de manière assidue au dessin. C’est en France qu’il fait une rencontre importante, celle de Tabary, le papa d’Iznogoud, qui l’encourage dans cette voie. Il entre dans un lycée artistique à Paris pour y apprendre l’histoire de l’art et le dessin. Son bac littéraire en poche, Il fréquente l’Atelier Hourdé, une école de prépa aux Beaux-Arts. Longtemps plongé dans de la BD classique franco-belge, c’est une amie, de retour du Japon, qui lui fait découvrir « Akira » dont le découpage, la dynamique et surtout le rythme de narration le fascinent et l’inspirent. Il poursuit donc son apprentissage BD à l’école des Beaux-Arts de Liège, en Belgique, où il fera des rencontres décisives pour son avenir de scénariste. En 1990, il remporte avec Henri Reculé, le prix Lombard de meilleur jeune auteur européen suivi en 1991 de la sortie de l’album « La Légende de Kynan » chez ce même éditeur. S’en suivent diverses illustrations pour l’armée, lors de son service militaire et pour des magazines et livres de jeux de rôles tels que « Hawkmoon », « Pendragon », « Elric », « Cyberpunk », « Runequest ». Après 10 années passées dans le monde des jeux vidéos, il collabore à l’adaptation du scénario d’Ubik de Philip K Dick, une collaboration qui lui redonne le goût de l’écriture. 2002 est une année charnière puisqu’il revient à ses premiers amours : la bande dessinée. Deux projets se concrétisent, le premier concerne l’album Cross-Fire avec Pierre-Mony Chan. Le deuxième se matérialise en atelier BD, Le Bocal Studio, qu’il monte à Bordeaux avec la coloriste Nadine Thomas, Pierre-Mony Chan et Serge Meirinho.

Texte et photo © Soleil

Jean-Luc SALA est né en 1968. Il passe deux années de son enfance dans le désert de l’Iran, relié à l’Occident par son seul abonnement au magazine Spirou. Un lien assez fort pour le décider à se consacrer de manière assidue au dessin. C’est en France qu’il fait une rencontre importante, celle de Tabary, le papa d’Iznogoud, qui l’encourage dans cette voie. Il entre dans un lycée artistique à Paris pour y apprendre l’histoire de l’art et le dessin. Son bac littéraire en poche, Il fréquente l’Atelier Hourdé, une école de prépa aux Beaux-Arts. Longtemps plongé dans de la BD classique franco-belge, c’est une amie, de retour du Japon, qui lui fait découvrir « Akira » dont le découpage, la dynamique et surtout le rythme de narration le fascinent et l’inspirent. Il poursuit donc son apprentissage BD à l’école des Beaux-Arts de Liège, en Belgique, où il fera des rencontres décisives pour son avenir de scénariste. En 1990, il remporte avec Henri Reculé, le prix Lombard de meilleur jeune auteur européen suivi en 1991 de la sortie de l’album « La Légende de Kynan » chez ce même éditeur. S’en suivent diverses illustrations pour l’armée, lors de son service militaire et pour des magazines et livres de jeux de rôles tels que « Hawkmoon », « Pendragon », « Elric », « Cyberpunk », « Runequest ». Après 10 années passées dans le monde des jeux vidéos, il collabore à l’adaptation du scénario d’Ubik de Philip K Dick, une collaboration qui lui redonne le goût de l’écriture. 2002 est une année charnière puisqu’il revient à ses premiers amours : la bande dessinée. Deux projets se concrétisent, le premier concerne l’album Cross-Fire avec Pierre-Mony Chan. Le deuxième se matérialise en atelier BD, Le Bocal Studio, qu’il monte à Bordeaux avec la coloriste Nadine Thomas, Pierre-Mony Chan et Serge Meirinho.

Texte et photo © Soleil

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Bakemono 2006 2008     
CIA - Le cycle de la peur 2010 2012
Cross Fire 2004 2017
Divisions de fer (Les) 2014 2015
Débilbo le Hoplite 2012
Far Albion 2012 2013
Kookaburra Universe 2007
Lady Liberty 2014 2017
Légende de Kynan (La) 1993
Ploneïs l'incertain 2014
Questor 2011 2014
Rahan (11e Série - Lécureux) 2015
Spynest 2011 2015
Documents, Monographies, Biographies de à Rôle
(DOC) CAC3D 2013 2017