Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Janson, Klaus

  • 3404
  • Janson
  • Klaus
  • le 23/01/1952 (ALLEMAGNE)

Son actu

(AUT) Kirby, Jack Kirby & Me

A paraître le 28/08/2017
  • Komics Initiative
  • 08/2017
  • 978-2-9560165-0-2
  • 320

Dark Days: The Forge -1- Dark Days The Forge #1

A paraître le 14/06/2017
  • DC Comics
  • 08/2017
  • 30

Dark Knight III: The Master Race (2016) -9- Book Nine

A paraître le 07/06/2017
  • DC Comics
  • 07/2017
  • 27

Sa biographie

Né à Coburg (RFA) en 1952, Klaus Janson est âgé de cinq ans lorsqu'il émigre avec sa famille aux États-Unis. Installé dans le Connecticut, ce petit garçon se passionne très tôt pour les comics, grâce auxquels il reconnaît avoir appris l'anglais. Janson effectue ses premiers travaux d'encreur comme assistant de Dick Giordano (sur Conan le Barbare entre autres), et entre au début des années 70 membre au studio de Neal Adams, dont les membres signent sous le pseudonyme collectif de Crusty Bunkers. C'est en 1973 que Janson effectue ses premiers travaux d'encreurs pour Marvel. Il débute sur Jungle Action et de nombreuses autres séries qui ne comptent pas parmi les grands titres de la maison. C'est le point de dépat de dix ans de sa carrière presque entièrement passés au service de Marvel. Janson passe sur le devant de la scène en 75 avec son travail sur Dare Devil (dessiné alors par Bob Drown) et Defnders, mettant en oeuvre un encrage très fouillé, mais déjà tout en contraste grâce à une utilisation massive des ombres, des dégradés de hachures et de petits points. Il multiplie alors les collaborations avec les dessinateurs de Marvel : citons Perez, Infantino, Sienkiewicz, et, sur la série Dare Devil, Gil Kane, puis Gene Colan et enfin Frank Miller. La rencontre avec ce dernier, en 1979, sera pour lui décisive. Les deux hommes s'accordent parfaitement sur une vision du comic book, Miller donne sa substantce scénaristique à une série en perte de vitesse, et en délègue progressivement à Janson les couleurs et même le dessin. Ce dernier trouve alors son style définitif d'encrage en plaçant ses jeux d'ombres au service de l'atmosphère du récit, qu'il préfère désormais au souci du détail. Après le départ de Miller chez l'éditeur DC en plein renouveau, Janson poursuit Dare Devil tout seul, mais sans grand succès, avant de le rejoindre. Chez DC, il signe notamment Frost and Fire (1985) d'après le roman de Bradbury, dont il prend en charge toute l'adaptation, du scénario à la mise en couleurs. Il retrouve Miller en 1986 pour Dark Knight, qui sera le plus grand succès du duo, mais aussi son dernier. En effet, Janson se sent à l'étroit dans le scénario de Miller, qui se dit déçu du travail de son encreur : les deux hommes se brouillent. De retour chez Marvel, Janson dessine le très populaire Punisher (sur un scénario de Mike Baron), puis passe à l'encrage de Wolverine (scénario de Claremont, graphisme de Buscema). Il réalise également toute la partie graphique de St George, que scénarise Archie Goodwin pour Epic. Bien décidé à casser son image d'encreur attitré de Miller, Janson, qui ne manque pas de projets, a décidé de ne plus encrer que ce qu'il a dessiné.

Texte © Delcourt

Né à Coburg (RFA) en 1952, Klaus Janson est âgé de cinq ans lorsqu'il émigre avec sa famille aux États-Unis. Installé dans le Connecticut, ce petit garçon se passionne très tôt pour les comics, grâce auxquels il reconnaît avoir appris l'anglais. Janson effectue ses premiers travaux d'encreur comme assistant de Dick Giordano (sur Conan le Barbare entre autres), et entre au début des années 70 membre au studio de Neal Adams, dont les membres signent sous le pseudonyme collectif de Crusty Bunkers. C'est en 1973 que Janson effectue ses premiers travaux d'encreurs pour Marvel. Il débute sur Jungle Action et de nombreuses autres séries qui ne comptent pas parmi les grands titres de la maison. C'est le point de dépat de dix ans de sa carrière presque entièrement passés au service de Marvel. Janson passe sur le devant de la scène en 75 avec son travail sur Dare Devil (dessiné alors par Bob Drown) et Defnders, mettant en oeuvre un encrage très fouillé, mais déjà tout en contraste grâce à une utilisation massive des ombres, des dégradés de hachures et de petits points. Il multiplie alors les collaborations avec les dessinateurs de Marvel : citons Perez, Infantino, Sienkiewicz, et, sur la série Dare Devil, Gil Kane, puis Gene Colan et enfin Frank Miller. La rencontre avec ce dernier, en 1979, sera pour lui décisive. Les deux hommes s'accordent parfaitement sur une vision du comic book, Miller donne sa substantce scénaristique à une série en perte de vitesse, et en délègue progressivement à Janson les couleurs et même le dessin. Ce dernier trouve alors son style définitif d'encrage en plaçant ses jeux d'ombres au service de l'atmosphère du récit, qu'il préfère désormais au souci du détail. Après le départ de Miller chez l'éditeur DC en plein renouveau, Janson poursuit Dare Devil tout seul, mais sans grand succès, avant de le rejoindre. Chez DC, il signe notamment Frost and Fire (1985) d'après le roman de Bradbury, dont il prend […]

Sa Bibliographie