Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Queffélec, Yann

Queffélec, Yann

  • 34032
  • Queffélec
  • Jean-Marie
  • Queffélec, Yann
  • le 04/09/1949 (FRANCE)

Sa biographie

Yann Queffélec, de son vrai prénom Jean-Marie, né à Paris le 4 septembre 1949, est un écrivain français. Il est le fils de l'écrivain breton Henri Queffélec et le frère de la pianiste Anne Queffélec et du mathématicien Hervé Queffélec ; il a été marié à la pianiste Brigitte Engerer, avec qui il a eu une fille. Tout en résidant à Paris, il a gardé de fortes attaches en Bretagne notamment à l’Aber-Ildut. Amoureux de la mer et de sa Bretagne il fut stagiaire dès 1962 puis moniteur à la célèbre école de voile Jeunesse et Marine et il a pu naviguer avec Éric Tabarly. « École de la mer, Jeunesse et Marine est aussi l’école de la liberté maîtrisée, donc l’école de soi. Qu’apprend-on, sans même y penser ? À se voir moins petit, à se vouloir moins frimeur. À conjurer la tendance naturelle à méjuger autrui comme à se méjuger. » C'est avec ces mots qu'il préfaça le livre sur Jeunesse et Marine Jeunesse et Marine, École de Mer, École de Vie2. Il évoque d'ailleurs cette école de voile - école de mer à laquelle il fut très attaché - dans la biographie qu'il a consacrée à Éric Tabarly. Diplômé de l'ICART (Institut supérieur des Carrières Artistiques) à Paris, il n'entame véritablement sa carrière d'écrivain, qu'en publiant à 32 ans une biographie de Béla Bartók. Quatre ans plus tard, il reçoit le prix Goncourt pour son roman Les Noces barbares. Il est l'auteur de nombreux romans et d'un recueil de poèmes. Il y décrit des personnages passionnés en mal d'amour. Il écrit aussi des paroles de chansons, notamment pour Pierre Bachelet. En 1998, il anime sur Internet la création d'un roman interactif Trente jours à tuer. Il a été chroniqueur pour l'émission de France 2 : Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ?. Il fait une brève apparition dans l'adaptation par Patrick Poivre d'Arvor pour la télévision du roman « Mon frère Yves » de Pierre Loti.

Texte et photo © Wikipédia

Yann Queffélec, de son vrai prénom Jean-Marie, né à Paris le 4 septembre 1949, est un écrivain français. Il est le fils de l'écrivain breton Henri Queffélec et le frère de la pianiste Anne Queffélec et du mathématicien Hervé Queffélec ; il a été marié à la pianiste Brigitte Engerer, avec qui il a eu une fille. Tout en résidant à Paris, il a gardé de fortes attaches en Bretagne notamment à l’Aber-Ildut. Amoureux de la mer et de sa Bretagne il fut stagiaire dès 1962 puis moniteur à la célèbre école de voile Jeunesse et Marine et il a pu naviguer avec Éric Tabarly. « École de la mer, Jeunesse et Marine est aussi l’école de la liberté maîtrisée, donc l’école de soi. Qu’apprend-on, sans même y penser ? À se voir moins petit, à se vouloir moins frimeur. À conjurer la tendance naturelle à méjuger autrui comme à se méjuger. » C'est avec ces mots qu'il préfaça le livre sur Jeunesse et Marine Jeunesse et Marine, École de Mer, École de Vie2. Il évoque d'ailleurs cette école de voile - école de mer à laquelle il fut très attaché - dans la biographie qu'il a consacrée à Éric Tabarly. Diplômé de l'ICART (Institut supérieur des Carrières Artistiques) à Paris, il n'entame véritablement sa carrière d'écrivain, qu'en publiant à 32 ans une biographie de Béla Bartók. Quatre ans plus tard, il reçoit le prix Goncourt pour son roman Les Noces barbares. Il est l'auteur de nombreux romans et d'un recueil de poèmes. Il y décrit des personnages passionnés en mal d'amour. Il écrit aussi des paroles de chansons, notamment pour Pierre Bachelet. En 1998, il anime sur Internet la création d'un roman interactif Trente jours à tuer. Il a été chroniqueur pour l'émission de France 2 : Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ?. Il fait une brève apparition dans l'adaptation par Patrick Poivre d'Arvor pour la télévision du roman « Mon frère Yves » de Pierre Loti.

Texte et photo © Wikipédia

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Mon frère, le fou 2009 Préface