Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Peeters, Bruno

  • 32783
  • Peeters
  • Bruno
  • le 26/04/1953 (BELGIQUE)

Sa biographie

Naissance à Louvain le 26 avril 1953. Un peu plus tard paraissait chez Marabout La Vallée infernale, première aventure de Bob Morane. Bob Morane que je lus frénétiquement, de mois en mois, pour 18 francs belges à l’époque. Et qui, sans doute, me donna l’appétit de l’Imaginaire, avec Les Faiseurs de désert, Les Dents du Tigre, Opération Atlantide, Les Chasseurs de dinosaures, et autres Ombres jaunes... Aurais-je pu croire que j’allais bien plus tard rencontrer l’idole de ma jeunesse ? Au hasard d’une publicité, en effet, fin 1986, j’appris la création d’un Club Bob Morane, auquel immédiatement je souscrivis. Bien sûr, j’aimais depuis longtemps Jules Verne, E.A. Poe ou H.G. Wells, et les lisais avec grand plaisir. Mais cette réapparition de Bob Morane agit comme un catalyseur et je commençai à écrire pour la revue du Club, "Reflets", puis à me réintéresser à la science-fiction. Au hasard d’un article sur Elric, de Moorcock, je rencontrai Marc Bailly et entrai dans le comité de rédaction de "Phénix" en 1991. C’était le n° 27 de la revue. Depuis, j’y ai collaboré régulièrement, pour des critiques de livres, des interviews, ainsi que pour l’organisation du Festival du Livre de l’Imaginaire, à Saint-Gilles, de 1999 à 2002. Trois numéros de "Phénix" ont paru sous ma coordination, Bob Morane (36), la Fantasy (40) et l’Uchronie (58). Dans la mesure de mes possibilités, j’assiste aussi aux conventions de SF, en Belgique ou en France, ce qui me donne l’occasion de rencontrer et de connaître les jeunes auteurs français. Mes goûts littéraires me portent plutôt vers la SF ancienne (pulps, mondes perdus, science-fantasy). Auteurs favoris : E.R. Burroughs, C.A. Smith, H.P. Lovecraft, A. Merritt, R. Silverberg. A noter enfin une autre passion. Je suis aussi critique musical dans la seule revue belge de musique classique : "Crescendo".

Naissance à Louvain le 26 avril 1953. Un peu plus tard paraissait chez Marabout La Vallée infernale, première aventure de Bob Morane. Bob Morane que je lus frénétiquement, de mois en mois, pour 18 francs belges à l’époque. Et qui, sans doute, me donna l’appétit de l’Imaginaire, avec Les Faiseurs de désert, Les Dents du Tigre, Opération Atlantide, Les Chasseurs de dinosaures, et autres Ombres jaunes... Aurais-je pu croire que j’allais bien plus tard rencontrer l’idole de ma jeunesse ? Au hasard d’une publicité, en effet, fin 1986, j’appris la création d’un Club Bob Morane, auquel immédiatement je souscrivis. Bien sûr, j’aimais depuis longtemps Jules Verne, E.A. Poe ou H.G. Wells, et les lisais avec grand plaisir. Mais cette réapparition de Bob Morane agit comme un catalyseur et je commençai à écrire pour la revue du Club, "Reflets", puis à me réintéresser à la science-fiction. Au hasard d’un article sur Elric, de Moorcock, je rencontrai Marc Bailly et entrai dans le comité de rédaction de "Phénix" en 1991. C’était le n° 27 de la revue. Depuis, j’y ai collaboré régulièrement, pour des critiques de livres, des interviews, ainsi que pour l’organisation du Festival du Livre de l’Imaginaire, à Saint-Gilles, de 1999 à 2002. Trois numéros de "Phénix" ont paru sous ma coordination, Bob Morane (36), la Fantasy (40) et l’Uchronie (58). Dans la mesure de mes possibilités, j’assiste aussi aux conventions de SF, en Belgique ou en France, ce qui me donne l’occasion de rencontrer et de connaître les jeunes auteurs français. Mes goûts littéraires me portent plutôt vers la SF ancienne (pulps, mondes perdus, science-fantasy). Auteurs favoris : E.R. Burroughs, C.A. Smith, H.P. Lovecraft, A. Merritt, R. Silverberg. A noter enfin une autre passion. Je suis aussi critique musical dans la seule revue belge de musique classique : "Crescendo".

Sa Bibliographie