Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Zeddero

  • 32433
  • Armillei
  • Massimo
  • Zeddero
  • le 20/03/1973 (FRANCE)

Sa biographie

Je suis né le 20 mars 1973. Comme tous les dessinateurs BD, je dessine depuis ma plus tendre enfance. Je n'ai jamais pris de leçons de dessin, j'ai tout appris dans mes diverses lectures, notamment le Journal de Spirou dans les années 80 qui a été fondateur, avec Pif Gadget ! Mon premier souvenir marquant est une BD de Johan et Pirlouit :"Le serment des Vikings" de Peyo. Et plus tard, "Spirou et les héritiers". Puis toute la collection de ces séries, auxquelles sont venues s'ajouter les autres BDs phares du journal. J'ai d'abord été nourri aux BDs de poche humoristiques (Dodu, le Diable...) que l'on trouvait dans les bacs sur les marchés où j'accompagnais ma mère tous les samedi matins. On y trouvait aussi les Strange et Spécial Strange. Avec le temps, je suis passé d'un genre à l'autre. Avec la disparition des BDs sur les marchés j'ai dû me rabattre sur les librairies. C'était l'heure de Picsou Magazine et Mickey Parade (dont on peut retrouver l'influence dans la BD Requiem pour un Esquimau que je dessine sur un scénario de Jolamouche). Puis en grandissant, Pif Gadget (avec Cap'tain Apache) et Spirou Magazine (avec notamment les Petits Hommes de Séron, dont je plagiais carrément le trait). Avec le début des années 90, je découvre la BD adulte française et le trio Moebius/Caza/Druillet que j'absorbe en bloc. Ce sont là mes dernières influences majeures, avec Akira de Katsuhiro Otomo. D'ailleurs les mangas à télé (diffusés au Club Dorothée) ont eu une influence majeure à l'instar de mes collègues : Goldorak, Ken le Survivant et Cobra, que je parodiais en BD... des trésors à jamais perdus ! Concernant mes propres productions, j'ai toujours privilégié le fanzinat aux albums BD, qui demandent un travail de plus longue haleine.

Texte et photo © Elonan Comics

Je suis né le 20 mars 1973. Comme tous les dessinateurs BD, je dessine depuis ma plus tendre enfance. Je n'ai jamais pris de leçons de dessin, j'ai tout appris dans mes diverses lectures, notamment le Journal de Spirou dans les années 80 qui a été fondateur, avec Pif Gadget ! Mon premier souvenir marquant est une BD de Johan et Pirlouit :"Le serment des Vikings" de Peyo. Et plus tard, "Spirou et les héritiers". Puis toute la collection de ces séries, auxquelles sont venues s'ajouter les autres BDs phares du journal. J'ai d'abord été nourri aux BDs de poche humoristiques (Dodu, le Diable...) que l'on trouvait dans les bacs sur les marchés où j'accompagnais ma mère tous les samedi matins. On y trouvait aussi les Strange et Spécial Strange. Avec le temps, je suis passé d'un genre à l'autre. Avec la disparition des BDs sur les marchés j'ai dû me rabattre sur les librairies. C'était l'heure de Picsou Magazine et Mickey Parade (dont on peut retrouver l'influence dans la BD Requiem pour un Esquimau que je dessine sur un scénario de Jolamouche). Puis en grandissant, Pif Gadget (avec Cap'tain Apache) et Spirou Magazine (avec notamment les Petits Hommes de Séron, dont je plagiais carrément le trait). Avec le début des années 90, je découvre la BD adulte française et le trio Moebius/Caza/Druillet que j'absorbe en bloc. Ce sont là mes dernières influences majeures, avec Akira de Katsuhiro Otomo. D'ailleurs les mangas à télé (diffusés au Club Dorothée) ont eu une influence majeure à l'instar de mes collègues : Goldorak, Ken le Survivant et Cobra, que je parodiais en BD... des trésors à jamais perdus ! Concernant mes propres productions, j'ai toujours privilégié le fanzinat aux albums BD, qui demandent un travail de plus longue haleine.

Texte et photo © Elonan Comics

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales