Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Sa biographie

Jeanne Hives signe aussi Jeanne Bazin, le nom de son époux. En 1961, quand les aventures de Fantômette sont publiées à la Bibliothèque Rose, c’est à Jeanne Hives que l’on confie le soin d’illustrer les romans de Georges Chaulet et de donner vie aux personnages. À cette époque, elle est déjà en charge des illustrations des célèbres séries du "Club des Cinq", du "Clan des Sept", et des "Mystères" d'Enid Blyton, ainsi que de certains volumes de la Comtesse de Ségur édités également chez Hachette. Mais Jeanne Hives est surtout connue à partir des années 70 pour les illustrations de la série "Oui-Oui", également d'Enid Blyton. Elle prend le nom de Jeanne Bazin à partir de 1986 et continue d'illustrer cette série et les nombreux produits dérivés de "Oui-Oui" jusqu'à ce jour. Le rôle créateur de Jeanne Hives dans la série Fantômette est considérable. C'est elle qui, se basant sur les informations très parcellaires présentes dans le premier roman ("Les Exploits de Fantômette"), établit le premier code graphique du Costume de Fantômette et invente de toutes pièces l'idée du célèbre justaucorps jaune, assurant l'originalité et la pérennité de l'identification visuelle de l'héroïne, reprise par Georges Chaulet lui-même dans les romans ultérieurs.

Jeanne Hives signe aussi Jeanne Bazin, le nom de son époux. En 1961, quand les aventures de Fantômette sont publiées à la Bibliothèque Rose, c’est à Jeanne Hives que l’on confie le soin d’illustrer les romans de Georges Chaulet et de donner vie aux personnages. À cette époque, elle est déjà en charge des illustrations des célèbres séries du "Club des Cinq", du "Clan des Sept", et des "Mystères" d'Enid Blyton, ainsi que de certains volumes de la Comtesse de Ségur édités également chez Hachette. Mais Jeanne Hives est surtout connue à partir des années 70 pour les illustrations de la série "Oui-Oui", également d'Enid Blyton. Elle prend le nom de Jeanne Bazin à partir de 1986 et continue d'illustrer cette série et les nombreux produits dérivés de "Oui-Oui" jusqu'à ce jour. Le rôle créateur de Jeanne Hives dans la série Fantômette est considérable. C'est elle qui, se basant sur les informations très parcellaires présentes dans le premier roman ("Les Exploits de Fantômette"), établit le premier code graphique du Costume de Fantômette et invente de toutes pièces l'idée du célèbre justaucorps jaune, assurant l'originalité et la pérennité de l'identification visuelle de l'héroïne, reprise par Georges Chaulet lui-même dans les romans ultérieurs.

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Mon premier album Hachette 1968