Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hedges, Chris

Hedges, Chris

  • 31174
  • Hedges
  • Christopher Lynn
  • Hedges, Chris
  • le 18/09/1956 (ÉTATS-UNIS)

Sa biographie

Christopher Lynn Hedges (né le 18 septembre 1956 à Saint-Johnsbury, au Vermont) est un journaliste et auteur américain. Ancien correspondant de guerre, il est reconnu pour son analyse de la politique américaine ainsi que de celle du Moyen-Orient. Il a publié plusieurs livres, dont le plus connu est War Is a Force That Gives Us Meaning (2002). Christopher Lynn Hedges naît à St. Johnsbury, Vermont. Il est le fils d'un presbytérien, le Rev. Thomas Hedges. Il grandit dans le upstate New York et est diplômé de la Loomis Chaffee School de Windsor (Connecticut) en 1975. En 1983, Hedges commence sa carrière de journaliste en couvrant le conflit avec le Salvador. Après six ans en amérique latine, il apprend l'arabe et couvrira Jérusalem et, plus tard, le Caire. Il passe sept ans au Moyen-Orient, rattaché à The New York Times. Lors de la Première guerre du golfe, il est fait prisonnier par les gardes républicains irakiens alors qu'ils couvre la montée Chiite dans Basra. En 1995, il quitte le Moyen-Orient pour Sarajevo afin de couvrir la guerre en Bosnie et celle du Kosovo. En 1998-1999, il est Nieman Fellow à l'Université Harvard. Il écrit pour plusieurs organes de presses tels The Nation, Foreign Affairs, Harper's Magazine, The New York Review of Books, Granta, Mother Jones, New Humanist. Il est éditorialiste du lundi pour Truthdig. En 2002, Hedges fait partie de l'équipe de reportage The New York Times récompensée du prix Pulitzer pour un article sur le terrorisme. Chris Hedges a deux enfants d'un précédent mariage. Il est aujourd'hui marié avec l'actrice canadienne Eunice Wong. Ils ont un fils et une fille. Hedges affirme que sa vision des choses est influencée par des écrivains tels George Orwell, Samuel Johnson, Karl Popper, Hannah Arendt, Elias Canetti, Dwight Macdonald, C. Wright Mills, Theodor Adorno, William Stringfellow, Karl Barth, Paul Tillich, Abraham Heschel et Reinhold Niebuhr. Il critique le traitement des Palestiniens par les Israéliens. Il a critiqué également la guerre en Irak. Le 24 mai, un éditorial de The Wall Street Journal dénonce Hedges pour sa position contre la guerre. The New York Times le réprimande publiquement pour « remarque publique qui pourrait miner la confiance du public dans l'impartialité de la publication ». Le 29 décembre 2008, il s'identifie comme étant un socialiste comparé à ce qu'il voit comme étant le « capitalisme totalitaire sans pitié ».

Texte et photo © Wikipédia

Christopher Lynn Hedges (né le 18 septembre 1956 à Saint-Johnsbury, au Vermont) est un journaliste et auteur américain. Ancien correspondant de guerre, il est reconnu pour son analyse de la politique américaine ainsi que de celle du Moyen-Orient. Il a publié plusieurs livres, dont le plus connu est War Is a Force That Gives Us Meaning (2002). Christopher Lynn Hedges naît à St. Johnsbury, Vermont. Il est le fils d'un presbytérien, le Rev. Thomas Hedges. Il grandit dans le upstate New York et est diplômé de la Loomis Chaffee School de Windsor (Connecticut) en 1975. En 1983, Hedges commence sa carrière de journaliste en couvrant le conflit avec le Salvador. Après six ans en amérique latine, il apprend l'arabe et couvrira Jérusalem et, plus tard, le Caire. Il passe sept ans au Moyen-Orient, rattaché à The New York Times. Lors de la Première guerre du golfe, il est fait prisonnier par les gardes républicains irakiens alors qu'ils couvre la montée Chiite dans Basra. En 1995, il quitte le Moyen-Orient pour Sarajevo afin de couvrir la guerre en Bosnie et celle du Kosovo. En 1998-1999, il est Nieman Fellow à l'Université Harvard. Il écrit pour plusieurs organes de presses tels The Nation, Foreign Affairs, Harper's Magazine, The New York Review of Books, Granta, Mother Jones, New Humanist. Il est éditorialiste du lundi pour Truthdig. En 2002, Hedges fait partie de l'équipe de reportage The New York Times récompensée du prix Pulitzer pour un article sur le terrorisme. Chris Hedges a deux enfants d'un précédent mariage. Il est aujourd'hui marié avec l'actrice canadienne Eunice Wong. Ils ont un fils et une fille. Hedges affirme que sa vision des choses est influencée par des écrivains tels George Orwell, Samuel Johnson, Karl Popper, Hannah Arendt, Elias Canetti, Dwight Macdonald, C. Wright Mills, Theodor Adorno, William Stringfellow, Karl Barth, Paul Tillich, Abraham Heschel et Reinhold Niebuhr. Il critique le traitement des Palestiniens par les Israéliens. Il a critiqué également […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Days of destruction, days of revolt (2012) 2012
Jours de destruction, jours de révolte 2012