Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Yves H.

  • 284
  • Huppen
  • Yves
  • Yves H.
  • le 17/03/1967 (BELGIQUE)

Sa biographie

Yves H. est tombé dans la marmite de la BD dès sa naissance. C'est en 1966 que son père Hermann (Huppen de son patronyme) aborde une carrière professionnelle et prestigieuse de dessinateur en créant Bernard Prince dans Tintin, sur scénario de Greg. Son fils Yves naît à Bruxelles en 1967 et caressera dès son plus jeune âge le rêve de devenir créateur d'histoires. Influencé par sa passion pour le cinéma d'auteurs modernes (Terry Gilliam, Woody Allen, Kusturica, les frères Cohen et bien d'autres), il s'oriente d'abord dans cette direction, mais constate rapidement que les productions de papier demandent moins d'investissements et de concessions préalables que les réalisations sur pellicule. Avec son père, il publie en 1995 chez Dupuis un premier album (Le secret des hommes-chiens) où il se rode au dessin et à la narration. S'estimant plus narrateur que graphiste, il se tourne ensuite vers le scénario et écrit successivement pour son père Liens de sang (Le Lombard, 2000, une singulière histoire d'atmosphère illustrant les rapports entre un père et son fils), Rodrigo (Glénat 2001, le douzième épisode de la série des Tours de Bois-Maury) et Manhattan Beach 1957 (Le Lombard, 2002, un thriller passéiste particulièrement bien accueilli). Zhong Guo (Aire Libre Dupuis, 2003) évolue vers le thriller futuriste et la politique fiction, un genre qu'il souhaitait aborder depuis longtemps. Modestement, il souhaite se faire connaître sous un pseudonyme qui ne repose pas sur ses origines familiales, sans néanmoins les nier à l'égard des initiés, et le pari est désormais gagné puisque Hermann constate que leurs productions communes se vendent plus que les oeuvres publiés sous son simple nom, garantie pourtant de figurer régulièrement parmi les best-sellers à leur sortie. "Il se produit une osmose, reconnaît-il. Yves fait un scénario, moi le dessin. La conjonction des deux donne un produit qui n'est plus tout à fait ce qu'il avait imaginé et mon dessin n'est plus tout à fait le même. J'ai l'impression d'évoluer.".

Texte et photo © Dupuis

Yves H. est tombé dans la marmite de la BD dès sa naissance. C'est en 1966 que son père Hermann (Huppen de son patronyme) aborde une carrière professionnelle et prestigieuse de dessinateur en créant Bernard Prince dans Tintin, sur scénario de Greg. Son fils Yves naît à Bruxelles en 1967 et caressera dès son plus jeune âge le rêve de devenir créateur d'histoires. Influencé par sa passion pour le cinéma d'auteurs modernes (Terry Gilliam, Woody Allen, Kusturica, les frères Cohen et bien d'autres), il s'oriente d'abord dans cette direction, mais constate rapidement que les productions de papier demandent moins d'investissements et de concessions préalables que les réalisations sur pellicule. Avec son père, il publie en 1995 chez Dupuis un premier album (Le secret des hommes-chiens) où il se rode au dessin et à la narration. S'estimant plus narrateur que graphiste, il se tourne ensuite vers le scénario et écrit successivement pour son père Liens de sang (Le Lombard, 2000, une singulière histoire d'atmosphère illustrant les rapports entre un père et son fils), Rodrigo (Glénat 2001, le douzième épisode de la série des Tours de Bois-Maury) et Manhattan Beach 1957 (Le Lombard, 2002, un thriller passéiste particulièrement bien accueilli). Zhong Guo (Aire Libre Dupuis, 2003) évolue vers le thriller futuriste et la politique fiction, un genre qu'il souhaitait aborder depuis longtemps. Modestement, il souhaite se faire connaître sous un pseudonyme qui ne repose pas sur ses origines familiales, sans néanmoins les nier à l'égard des initiés, et le pari est désormais gagné puisque Hermann constate que leurs productions communes se vendent plus que les oeuvres publiés sous son simple nom, garantie pourtant de figurer régulièrement parmi les best-sellers à leur sortie. "Il se produit une osmose, reconnaît-il. Yves fait un scénario, moi le dessin. La conjonction des deux donne un produit qui n'est plus tout à fait ce qu'il avait imaginé […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Bernard Prince 2010
Diable des sept mers (Le) 2008 2009
Duke (Hermann) 2017 2019
Girl from Ipanema (The) 2005
Liens de sang 2000
Manhattan Beach 1957 2002
Old Pa Anderson 2016
Passeur (Le) (Hermann) 2016
Retour au Congo 2013
Sans Pardon 2015
Secret des hommes-chiens (Le) 1995   
Station 16 2014
Station 16 (2014) 2014
Sur les traces de Dracula 2006
Tours de Bois-Maury (Les) 2001 2012
Trilogy USA 2015
Türme von Bos-Maury (Die) 2012
Une nuit de pleine lune 2011
Zhong Guo 2003