Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

(AUT) Kirby, Jack Kirby & Me

A paraître le 28/08/2017
  • Komics Initiative
  • 08/2017
  • 978-2-9560165-0-2
  • 320

Sa biographie

Jean-Luc Istin nait le 1 août 1970 à Pontivy dans le Morbihan. En novembre 1997, sa première publication en tant que scénariste-dessinateur se fait au sein d’un collectif « BD-Clip » édité par Zone créative. Il crée alors 4 pages. En 1999, il s’implique en tant qu’auteur et directeur de collection chez Nucléa. C’est à cette époque qu’il crée "Merlin" dessiné par Eric Lambert et "Aleph" avec DIM-D. Il décide de travailler ensuite pour les éditions Soleil où il reprend la série "Merlin", et écrit alors "Le Seigneur D’ombre" que dessine Dim-D. Jean-Luc Istin dessine également « Les Brumes d'Asceltis » sur un scénario de Nicolas Jarry. De son intérêt et de son attachement pour la Bretagne, il a l’idée de créer un collectif de contes bretons qu’il baptise "Les Contes du Korrigan". Pour cela il fait appel à son ami Erwan Lebreton qui prend en charge le scénario. Suite au succès de cette série, Jean-Luc Istin va imaginer une collection Soleil Celtic qu’il propose à Mourad Boudjellal. Ce dernier accepte et c’est le début d’une aventure qui regroupe aujourd’hui pas moins de 17 titres. Dans cette collection, il est également parfois auteur comme pour "Le Sang du Dragon", "Les Contes de l'Ankou", "Les Druides", "Le Grimoire de Féérie", "Merlin, la Quête de l'Épée". Jean-Luc Istin est aujourd’hui un auteur à multiples casquettes dont les séries se poursuivent.

Texte et photo © Soleil

Jean-Luc Istin nait le 1 août 1970 à Pontivy dans le Morbihan. En novembre 1997, sa première publication en tant que scénariste-dessinateur se fait au sein d’un collectif « BD-Clip » édité par Zone créative. Il crée alors 4 pages. En 1999, il s’implique en tant qu’auteur et directeur de collection chez Nucléa. C’est à cette époque qu’il crée "Merlin" dessiné par Eric Lambert et "Aleph" avec DIM-D. Il décide de travailler ensuite pour les éditions Soleil où il reprend la série "Merlin", et écrit alors "Le Seigneur D’ombre" que dessine Dim-D. Jean-Luc Istin dessine également « Les Brumes d'Asceltis » sur un scénario de Nicolas Jarry. De son intérêt et de son attachement pour la Bretagne, il a l’idée de créer un collectif de contes bretons qu’il baptise "Les Contes du Korrigan". Pour cela il fait appel à son ami Erwan Lebreton qui prend en charge le scénario. Suite au succès de cette série, Jean-Luc Istin va imaginer une collection Soleil Celtic qu’il propose à Mourad Boudjellal. Ce dernier accepte et c’est le début d’une aventure qui regroupe aujourd’hui pas moins de 17 titres. Dans cette collection, il est également parfois auteur comme pour "Le Sang du Dragon", "Les Contes de l'Ankou", "Les Druides", "Le Grimoire de Féérie", "Merlin, la Quête de l'Épée". Jean-Luc Istin est aujourd’hui un auteur à multiples casquettes dont les séries se poursuivent.

Texte et photo © Soleil

Sa Bibliographie