Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Père Jacques Bondallaz

Père Jacques Bondallaz

  • 27144
  • Bondallaz
  • Jacques
  • Père Jacques Bondallaz
  • le 03/11/1916 (SUISSE)
  • le 06/05/1994

Sa biographie

Jacques Bondallaz est né le 3 novembre 1916, à Fribourg (Suisse). Il passa son enfance à Romont, où son père fut préfet de 1920 à 1955. Il était le neveu du P. Jean Bondallaz. Il fit ses quatre premières années d'études secondaires au collège Saint-Charles de Romont. Il les termina dans l'école tenue par les spiritains à Cellule, en Auvergne. En 1935, il entra au noviciat d'Orly et il y fit sa profession, dans la congrégation du Saint-Esprit, le 8 septembre 1936. Il étudia ensuite la philosophie à Mortain (Manche). Pour la théologie, il fut envoyé au Séminaire français de Rome, suivant les cours de l'université grégorienne. Il fut ordonné prêtre le 12 juillet 1942, à Rome. En 1943, il revint en Suisse. Il fut, pendant un an, aumônier des camps d'internés militaires italiens, dans le Seeland bernois. Il exerça ensuite son ministère à la paroisse d'Ouchy-Lausanne et fut aumônier romand des louveteaux. En 1945, à Paris, il devint, pour un an, professeur de philosophie au Séminaire colonial de la rue Lhomond. De 1946 à 1955, il fut aumônier de l'Action catholique de l'Enfance, rue de Fleurus, à Paris. En 1955, il partit pour Brazzaville : il fut d'abord aumônier des œuvres, puis curé de la paroisse Saint-François. Il assurait en même temps l'aumônerie du Lycée Savorgnan de Brazza. À son retour en Suisse, en 1964, ayant besoin de repos, il fit un séjour à la villa Notre-Dame, à Montana. Il y prêcha des retraites. Il fut alors question d'ouvrir un Foyer de charité à la villa Notre-Dame, mais le projet n'aboutit pas. En 1966, il fut affecté au Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure, en France, près de Valence (Drôme). Il y séjourna presque 30 ans, jusqu'à sa mort, le 6 mai 1994, à l'hôpital d'Annonay où il avait dû être transporté. Il repose au cimetière de Châteauneuf-de-Galaure.

Texte © Joseph Carrard (http://spiritains.forums.free.fr)

Jacques Bondallaz est né le 3 novembre 1916, à Fribourg (Suisse). Il passa son enfance à Romont, où son père fut préfet de 1920 à 1955. Il était le neveu du P. Jean Bondallaz. Il fit ses quatre premières années d'études secondaires au collège Saint-Charles de Romont. Il les termina dans l'école tenue par les spiritains à Cellule, en Auvergne. En 1935, il entra au noviciat d'Orly et il y fit sa profession, dans la congrégation du Saint-Esprit, le 8 septembre 1936. Il étudia ensuite la philosophie à Mortain (Manche). Pour la théologie, il fut envoyé au Séminaire français de Rome, suivant les cours de l'université grégorienne. Il fut ordonné prêtre le 12 juillet 1942, à Rome. En 1943, il revint en Suisse. Il fut, pendant un an, aumônier des camps d'internés militaires italiens, dans le Seeland bernois. Il exerça ensuite son ministère à la paroisse d'Ouchy-Lausanne et fut aumônier romand des louveteaux. En 1945, à Paris, il devint, pour un an, professeur de philosophie au Séminaire colonial de la rue Lhomond. De 1946 à 1955, il fut aumônier de l'Action catholique de l'Enfance, rue de Fleurus, à Paris. En 1955, il partit pour Brazzaville : il fut d'abord aumônier des œuvres, puis curé de la paroisse Saint-François. Il assurait en même temps l'aumônerie du Lycée Savorgnan de Brazza. À son retour en Suisse, en 1964, ayant besoin de repos, il fit un séjour à la villa Notre-Dame, à Montana. Il y prêcha des retraites. Il fut alors question d'ouvrir un Foyer de charité à la villa Notre-Dame, mais le projet n'aboutit pas. En 1966, il fut affecté au Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure, en France, près de Valence (Drôme). Il y séjourna presque 30 ans, jusqu'à sa mort, le 6 mai 1994, à l'hôpital d'Annonay où il avait dû être transporté. Il repose au cimetière de Châteauneuf-de-Galaure.

Texte © Joseph Carrard (http://spiritains.forums.free.fr)

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.