Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Barroux

  • 26502
  • Barroux
  • Stéphane
  • Barroux
  • le 25/08/1965 (FRANCE)
  • http://www.barroux.info

Sa biographie

Né à Paris le 28 août 1965, Stéphane Barroux passe une partie de son enfance en Afrique du Nord puis suit les cours des Écoles Maximilien Vox, Boulle et Estienne. Après dix années de travail dans la pub, il émigre au Canada puis à New York et donne de nombreuses contributions aux presses canadienne et américaine (The New York Times, The Wall Street Journal, Forbes Magazine…). Ce n’est qu’à partir de 2003 qu’il crée pour la jeunesse, aux États-Unis puis en France où il sera édité par Glénat, Mango, Nathan, Le Seuil, Hatier, Didier, La Joie de lire, Thierry Magnier, Le Sorbier, Circonflexe, Rue du monde … Il sera couronné de nombreux prix (Les Inrockuptibles, Enfantaisie, Prix du Gouverneur, Golden Award New York Bookfair…). Il pratique une multiplicité de techniques, gravure, collages, peinture acrylique, mine de plomb… avec un rare talent du palimpseste. Adepte des carnets, ses sources d’inspiration sont éclectiques, et il passe de l’humour tendre (Arthur, range ta chambre!, Arthur, fais tes devoirs!), aux élucubrations graphiques (Le Bâton, L’Imagier de Barroux) ou à la psychanalyse de bazar (Catchman) sans craindre de s’engager avec sensibilité dans des sujets graves à connotation socio-politique (Le Piano rouge, Je m’appelle pas Ben Laden !). Orient qui le fascine. Le palmarès des prix reçus est impressionnant, en France (Prix des villes d’Issoudun et de Limoges, de la Société des Gens de lettres, Prix France-Télévision, Prix Sorcières, Prix Octogone) ou à l’international (Trois prix à la Fiera de Bologne, Prix international de l’illustration à Bratislava, Prix «Enfantaisies» à Genève).

Né à Paris le 28 août 1965, Stéphane Barroux passe une partie de son enfance en Afrique du Nord puis suit les cours des Écoles Maximilien Vox, Boulle et Estienne. Après dix années de travail dans la pub, il émigre au Canada puis à New York et donne de nombreuses contributions aux presses canadienne et américaine (The New York Times, The Wall Street Journal, Forbes Magazine…). Ce n’est qu’à partir de 2003 qu’il crée pour la jeunesse, aux États-Unis puis en France où il sera édité par Glénat, Mango, Nathan, Le Seuil, Hatier, Didier, La Joie de lire, Thierry Magnier, Le Sorbier, Circonflexe, Rue du monde … Il sera couronné de nombreux prix (Les Inrockuptibles, Enfantaisie, Prix du Gouverneur, Golden Award New York Bookfair…). Il pratique une multiplicité de techniques, gravure, collages, peinture acrylique, mine de plomb… avec un rare talent du palimpseste. Adepte des carnets, ses sources d’inspiration sont éclectiques, et il passe de l’humour tendre (Arthur, range ta chambre!, Arthur, fais tes devoirs!), aux élucubrations graphiques (Le Bâton, L’Imagier de Barroux) ou à la psychanalyse de bazar (Catchman) sans craindre de s’engager avec sensibilité dans des sujets graves à connotation socio-politique (Le Piano rouge, Je m’appelle pas Ben Laden !). Orient qui le fascine. Le palmarès des prix reçus est impressionnant, en France (Prix des villes d’Issoudun et de Limoges, de la Société des Gens de lettres, Prix France-Télévision, Prix Sorcières, Prix Octogone) ou à l’international (Trois prix à la Fiera de Bologne, Prix international de l’illustration à Bratislava, Prix «Enfantaisies» à Genève).

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Alpha (Barroux) 2014     
Belle absente (La) 2016
Des chauves-souris, des singes et des hommes 2018     
Innuat 2000
Lincoln Highway 750 2018
On les aura ! (Barroux) 2011     
Point du I (Le) 2017