Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Cubbino, Mario

Cubbino, Mario

  • 25135
  • Cubbino
  • Mario
  • le 14/01/1930 (ITALIE)
  • le 02/05/2007

Sa biographie

Mario Cubbino est un dessinateur italien né à Gorizia le 14 janvier 1930. Il fait ses débuts aux éditions Nika avec Ralph du 7e lanciers (7e Lancieri) sur scénario de G.G. Dalmasso en 1951-52 (publié en France dans Totem (1re série) n°16) puis en assistant Dufflocq Magni (Ingam) en 1952 dans la réalisation de Pantera Bionda (Panthère Blonde, chez Sagédition). En 1953, il dessine Astrex il figlio delle stelle dans "Bambu" n°1 à 9 chez Torelli, une histoire de SF, puis, en 1954, il illustre Nat Del Santa Cruz toujours pour l'éditeur Tristano Torelli alors qu'il fréquente parallèlement le célèbre studio de Rinaldo d'Ami (Nat le petit mousse, toujours chez Sagédition) et il entreprend dans "Il Piccolo Sceriffo" et "El Bravo" plusieurs séries de 1954 à 1960 comme Marilina (1954-55), L'ennemi invisible (Il nemico invisible) dans "El Bravo" n°57-69, en 1954-55 (en France dans Totem (1re série) n°6), Kenny l'indomptable (Kenny l'indomabile) en 1955 dans "El Bravo" n°80-88 (en France dans Totem (1re série) n°3), le futuriste Mike en l'an 2000 en 1956-57 (traduit dans les petits formats des Éditions Mondiales), suivi de La Piuma d'argento (1956-57), Frisco Jim en 1957-60 (dans Aventures Boum, Joé Texas et autres fascicules chez Del Duca). C'est par le studio Roy d'Ami qu'il dessinera quantité de récits sentimentaux (dont My Friend Sara, alias Shirley), de westerns et d'histoires de guerre pour Amalgated Press, connu aussi sous le nom de Fleetway (voir Cassidy, X-13 ou Buck John chez Impéria). Finalement, il décide d'aller habiter à Londres pour son travail, ce qu'il fera jusqu'en 1963. À son retour en Italie, il reprend sa collaboration avec Torelli en dessinant le western Roy Dallas (dans Totem (1re série)), quelques histoires de "Pecos Bill" en 1963-64 (in Tipi n°2,7, Apaches n°24, Rouletabille n°9), moultes couvertures, divers récits pour "Piccola Freccia", "El bravo", "Bambu"... Le Totem (1re série) français a repris de nombreuses bandes de Cubbino de cette époque comme Kenny l'indomptable (récit complet paru dans le N°3), Jim Reporter (Sciuscia!), L'ennemi invisible (paru dans le N°6), Astrex (n°19)... Apaches aussi publie quelques séries telles Astrex, Christophe Colomb ou Billy Boy... En 1965, il poursuit la série Shirley (alias My Friend Sara) pour Mon Journal et produit quantité de séries pour les éditions Lug : Rugby (Spécial Rodéo n°2), Roxy (Spécial Rodéo n°15), Le roi des profondeurs et Tahy Tim dans Rodéo, Rod Zey dans Spécial Zembla n°6 et 9, la série de guerre Rick Ross dans Baroud (1965-68), un épisode du Petit Trappeur dans Spécial Kiwi (n°27) sans oublier quelques couvertures... Toujours pour la France, il a participé à l'aventure des éditions Odege/OZ au cours des années 60 en adaptant Destination Danger en 1964 (Télé Série Verte puis Bleue) et en produisant quelques récits des Indiens et de El Couguar. Dans les années 70, il surfe sur la vague de BD érotiques en dessinant Zip e Jungla (Jungla en français), puis Wallestein il Mostro (Wallestein) et Karzan (1975-78), tous publiés chez Elvifrance dans notre pays. On peut aussi lire de bandes de Cubbino dans Al Capone, Contes Féérotiques, Contes Satyriques, EF Pop Comix, Goldboy, Outre-Tombe, Satires, Série Rouge, Série Verte. À partir de 1973, il collabore avec le "Corriere dei raggazzi" où il réalise quelques récits réalistes. L'année suivante, il dessine L'Ombra avec Alfredo Castelli au scénario. En 1975, il dessine Edge, le personnage de George Gilman sur des scénarios de d'Argenzio et de Tiziano Sclavi pour le "Corrier Boy". En 1977-82, on lui doit Doting Doug avec Claudio et Graziano Cicogna dans "Bliz", mais aussi des couvertures de l'hebdomadaire "Bliz". Pour Bonelli, il a également dessiné deux épisodes de Zagor en 1964 puis 1966, mais son style ne sembla pas convenir à l'éditeur. Plus tard, il y retournera pour travailler sur "Dylan Dog". Il signe Wall Street dans "Il Monello" en 1983-84 (texte de Loratelli) et Hawk dans "Il Intrepido" en 1988-90 sur des textes d'Antonino Musso. Il a également intégré l'équipe de dessinateurs de Diabolik en 1993. Il est décédé le 2 mai 2007 à Rimini.

Texte et photo © WikiPF/Dominik Vallet/Fabrice Castanet

Mario Cubbino est un dessinateur italien né à Gorizia le 14 janvier 1930. Il fait ses débuts aux éditions Nika avec Ralph du 7e lanciers (7e Lancieri) sur scénario de G.G. Dalmasso en 1951-52 (publié en France dans Totem (1re série) n°16) puis en assistant Dufflocq Magni (Ingam) en 1952 dans la réalisation de Pantera Bionda (Panthère Blonde, chez Sagédition). En 1953, il dessine Astrex il figlio delle stelle dans "Bambu" n°1 à 9 chez Torelli, une histoire de SF, puis, en 1954, il illustre Nat Del Santa Cruz toujours pour l'éditeur Tristano Torelli alors qu'il fréquente parallèlement le célèbre studio de Rinaldo d'Ami (Nat le petit mousse, toujours chez Sagédition) et il entreprend dans "Il Piccolo Sceriffo" et "El Bravo" plusieurs séries de 1954 à 1960 comme Marilina (1954-55), L'ennemi invisible (Il nemico invisible) dans "El Bravo" n°57-69, en 1954-55 (en France dans Totem (1re série) n°6), Kenny l'indomptable (Kenny l'indomabile) en 1955 dans "El Bravo" n°80-88 (en France dans Totem (1re série) n°3), le futuriste Mike en l'an 2000 en 1956-57 (traduit dans les petits formats des Éditions Mondiales), suivi de La Piuma d'argento (1956-57), Frisco Jim en 1957-60 (dans Aventures Boum, Joé Texas et autres fascicules chez Del Duca). C'est par le studio Roy d'Ami qu'il dessinera quantité de récits sentimentaux (dont My Friend Sara, alias Shirley), de westerns et d'histoires de guerre pour Amalgated Press, connu aussi sous le nom de Fleetway (voir Cassidy, X-13 ou Buck John chez Impéria). Finalement, il décide d'aller habiter à Londres pour son travail, ce qu'il fera jusqu'en 1963. À son retour en Italie, il reprend sa collaboration avec Torelli en dessinant le western Roy Dallas (dans Totem (1re série)), quelques histoires de "Pecos Bill" en 1963-64 (in Tipi n°2,7, Apaches n°24, Rouletabille n°9), moultes couvertures, divers récits pour "Piccola Freccia", "El […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Al Capone (2e Série - Brandt) (1968) 1968
Baroud (Lug - As de Carreau) 1965 2017
Karzan 1976 1977
Mosaïque Hexagon (La) 2019
Shirley (puis Belinda)(1e série - Mon Journal) 1963 1970
Wallestein 1977 2009