Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Andréa de Nerciat, André-Robert

Andréa de Nerciat, André-Robert

  • 24853
  • Andréa de Nerciat
  • André-Robert
  • le 17/04/1739 (FRANCE)
  • le 01/01/1800

Sa biographie

Andréa de Nerciat (1739-1800), écrivain du 18e siècle, a réalisé une œuvre tout érotique typique des œuvres libertines comme celles de Sade, sans cruautés criminelles. Nerciat est joyeux, convivial, imaginatif et débordant de vitalité vigoureuse. Rarement, jamais peut-être, la sexualité ne fut plus simple, plus disponible, plus immédiate et avec un bonheur d’arc-en-ciel. Il est l’auteur de plusieurs romans dont Les Aphrodites (1793) et à titre posthume Le Diable au corps (1803).

Texte © Tabou éditions
Gravure © Félix Bracquemond

Andréa de Nerciat (1739-1800), écrivain du 18e siècle, a réalisé une œuvre tout érotique typique des œuvres libertines comme celles de Sade, sans cruautés criminelles. Nerciat est joyeux, convivial, imaginatif et débordant de vitalité vigoureuse. Rarement, jamais peut-être, la sexualité ne fut plus simple, plus disponible, plus immédiate et avec un bonheur d’arc-en-ciel. Il est l’auteur de plusieurs romans dont Les Aphrodites (1793) et à titre posthume Le Diable au corps (1803).

Texte © Tabou éditions
Gravure © Félix Bracquemond

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Autres collaborations de à Rôle
Aphrodites (Les) 2011 2014 Adaptation